Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

DERBY D’IRLANDE (Gr1) - Saxon Warrior, un Derby de rattrapage

International / 29.06.2018

DERBY D’IRLANDE (Gr1) - Saxon Warrior, un Derby de rattrapage

THE CURRAGH (IE), SAMEDI

L’un des très rares records qu’Aidan O’Brien n’ait pas encore battu est celui du nombre de Derbys gagnés dans sa nation. Il en est à douze et Saxon Warrior (Deep Impact), ce samedi au Curragh, peut lui en donner un treizième. Il en restera encore sept ou huit pour égaler Federico Tesio, qui, d’après les sources, en a gagné vingt ou vingt et un en Italie. Le doute porte sur le premier, celui de 1911 avec Guido Reni (Melanion), qui en début de saison était entraîné par son bras droit Luigi Regoli, alors que le dernier, en 1954 avec Botticelli (Blue Peter), lui est attribué malgré son décès quelques jours avant la course.

Du paradis à l’enfer d’Epsom. Il y a quatre semaines, on parlait de Saxon Warrior comme d’un cheval de Triple Couronne et, après les 155 secondes de course du Derby, il est revenu sur terre. Le champion n’est donc pas imbattable et sa défaite à Epsom a fait jaillir les doutes et les questions. Il a trébuché à la sortie des boîtes, il n’a pas trop aimé le parcours et il a eu un petit problème de trafic au moment du démarrage. C’est vrai, mais à 550m du poteau il était dans le sillage du lauréat, Masar (New Approach), et de son dauphin, Dee Ex Bee (Farhh). Il a fini laborieusement à quatre longueurs et demie du poulain de Godolphin et à trois du pensionnaire de Mark Johnston.

Des doutes sur la tenue. Aidan O’Brien a expliqué que Saxon Warrior avait beaucoup appris de la défaite. Les bookmakers ont proposé une cote ridicule pour un cheval qui venait de subir une défaite et ils ont dû la réviser en légère hausse pour trouver des clients. Le gros point d’interrogation est la tenue, et le tracé du Curragh ne fait pas de cadeaux. Il est par Deep Impact et sa mère par Galileo, donc on ne peut pas rêver mieux pour un Derby, mais sa mère, Maybe, était plus forte à 2ans qu’à 3ans et ne tenait pas.

Dee Ex Bee, le dur à cuire. Ses adversaires comptent sur ce manque de tenue suspecté. Lanfranco Dettori, qui sera associé au bon outsider Knight to Behold (Sea the Stars), a avoué être surpris de de ne pas trouver Dee Ex Bee dans le rôle de favori. Le représentant du cheikh Hamdan bin Mohammed Al Maktoum a couru un super Derby, il n’a pas pu s’opposer à la pointe de Masar, mais il n’a pas lâché le morceau. C’est un dur à cuire et il va apprécier le tracé du Curragh. Son jockey, Silvestre De Sousa, devra cependant garder ses yeux bien ouverts parce qu’il est fort probable que les trois autres de Ballydoyle vont essayer de le piéger.

Old Persian, après Royal Ascot. Godolphin a décidé d’envoyer Masar sur les Eclipse Stakes et Charlie Appleby a trouvé un candidat de dernière minute en Old Persian (Dubawi), qui avait commencé sa saison dans les Handicaps en valeur 94. Le poulain a progressé et son succès dans les King Edward VII (Gr2) à Royal Ascot lui a permis de franchir un nouveau palier. Il court à huit jours, ce qui n’est pas évident, mais Shareef Dancer (Northern Dancer) avait réussi ce même coup de deux en 1984.

Les autres grands d’Irlande. Le record des Anglais dans le Derby irlandais est médiocre depuis les débuts de l’époque Aidan. Un seul succès, en 2015 avec Jack Hobbs (Halling), et plusieurs déceptions. Pour arrêter l’escadron de Ballydoyle, il faut un français (trois victoires) ou un poulain du reste de l’Irlande. Deux des trois autres entraîneurs irlandais qui ont gagné le Derby depuis 1997 sont représentés ce samedi. Dermot Weld peut compter sur Bandua (The Factor), invaincu en deux sorties mais à 33/1, alors que Jim Bolger propose Theobald (Teofilo), qui est à 150/1. Cette année il a couru trois fois en alignant trois septièmes places. S’il répète, il fera décrocher à son propriétaire, éleveur et entraîneur, 15.000 € d’allocation…

Et les petits nouveaux. Les deux irlandais qui peuvent jouer un rôle sont Platinum Warrior (Galileo), lauréat des Gallinule Stakes (Gr2), et son dauphin, Latrobe (Camelot). Ils appartiennent au Chinois Zhang Yueleng et à l’Australien Lloyd William et ils sont entraînés respectivement par Mike Halford et Joseph O’Brien, qui a volé à son père la monte de son frère Donnacha. Si tout se passe mal pour John Magnier avec Saxon Warrior, le chef de Coolmore garde quand même une carte secrète. Il s’agit de Carlo Biraghi (Galileo), un pensionnaire de Fozzie Stack, qui est à 66/1 et dont il est copropriétaire.

 

18H15 > THE DUBAI DUTY FREE IRISH DERBY

Cheval

Origines

Propriétaire

Entraîneur

Jockey (Corde)

Pds [Val.]

1

BANDUA (M3)

The Factor-If Angels Sang

Ec. Calumet Farm

D. K. Weld

D.-P. McDonogh (7)

57 [-]

2

CARLO BIRAGHI (M3)

Galileo-Kirinda

Assoc. Mme J. Magnier/ Mme E. Irwin

J-A. Stack

C. D. Hayes (3)

57 [-]

3

DEE EX BEE (M3)

Farhh-Dubai Sunrise

Cheik H. B. M. Al Maktoum

M. Johnston

S. de Sousa (1)

57 [-]

4

DELANO ROOSEVELT (M3)

Galileo-Again

Assoc. Derrick Smith, Mrs. John Magni

A. P. O'Brien

J.-A. Heffernan (4)

57 [-]

5

KNIGHT TO BEHOLD (M3)

Sea the Stars-Angel of the Gwaun

L. N. Jones

H. Dunlop

L. Dettori (5)

57 [-]

6

LATROBE (M3)

Camelot-Question Times

L. J. Williams

J. P. O'Brien

D. O'Brien (8)

57 [-]

7

OLD PERSIAN (M3)

Dubawi-Indian Petal

Godolphin

C. Appleby

W. Buick (6)

57 [-]

8

PLATINUM WARRIOR (M3)

Galileo-Laugh Out Loud

Z. Yuesheng

M. Halford

S. Foley (9)

57 [-]

9

ROSTROPOVICH (M3)

Frankel-Tyranny

Assoc. M Tabor/D Smith/Mrs J Magnier

A. P. O'Brien

P. Beggy (10)

57 [-]

10

SAXON WARRIOR (M3)

Deep Impact-Maybe

Assoc. Derrick Smith, Mrs. John Magni

A. P. O'Brien

R.-L. Moore (2)

57 [-]

11

THE PENTAGON (M3)

Galileo-Vadawina

Assoc. Mme J. Magnier/M. Tabor/D. Smith

A. P. O'Brien

W.-M. Lordan (12)

57 [-]

12

THEOBALD (M3)

Teofilo-Sanaara

J. Bolger

J. Bolger

K. J. Manning (11)

57 [-]