Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Les Drags un samedi : pourquoi ?

Courses / 07.06.2018

Les Drags un samedi : pourquoi ?

Cette année, le Prix des Drags (Gr2) se dispute un samedi. La réunion comporte aussi un autre Gr2, le Prix La Barka, et deux Grs3, les Prix Aguado et Questarabad. Ce n’est rien de moins que la deuxième plus belle réunion du premier semestre sur la butte Mortemart. Cette affiche aurait mérité une exposition dominicale… Jean d’Indy, vice-président de France Galop et président du Conseil de l’obstacle, nous a expliqué les raisons de ce transfert : « Au moment de la constitution du programme 2018, le président Édouard de Rothschild a souhaité que ParisLongchamp ait une réunion dominicale au mois de juin. Cette décision n’est pas gravée dans le marbre : il est possible que la réunion des Drags revienne au dimanche l’an prochain. D’autre part, les travaux sur l’optimisation du calendrier nous ont amenés à transférer trois Quintés d’obstacle en plat. Cette réunion en fait partie. »

Et la fête alors ? Il faudra donc faire avec. Samedi, c’est Vincennes qui aura droit au prime time, avec quatre Groupes et le Quinté du jour, alors qu’Auteuil se retrouve en semi-nocturne. Un emplacement pas défavorable au printemps, au cours d’un week-end "normal", sans jour férié, au cours duquel les Parisiens ne devraient donc pas fuir la Capitale. Il devrait même faire beau et chaud à Auteuil… L’ambiance de la Garden Party du week-end du Grand Steeple est encore dans toutes les mémoires, et on en veut encore ! Mais France Galop a raté le coche. Rien n’est spécialement prévu pour faire la fête samedi soir à Auteuil, tout en regardant le match amical de l’équipe de France de football contre les États-Unis… Jean d’Indy reconnait le loupé : « Ce positionnement en semi-nocturne m’aurait moins dérangé s’il y avait eu des efforts de communication réalisés. Cela n’est pas le cas. Il faut savoir reconnaître les erreurs, pour ne pas les reproduire… D’importants budgets ont été consacrés au Qipco Prix du Jockey Club et au Prix de Diane Longines, entre lesquels notre réunion des Drags s’intercale, mais aussi pour les Jeuxdi de ParisLongchamp. Dans un contexte de contraintes budgétaires, il faut faire des arbitrages… Je n’ai peut-être pas assez tapé du poing sur la table pour dégager une enveloppe pour cette réunion. Nous nous engageons dès à présent à corriger le tir l’année prochaine. » La brasserie Karly Flight restera cependant ouverte jusqu’à 22 heures. De quoi lancer sa soirée pour la continuer ailleurs !