Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Match des Derbies : Masar six livres plus haut que Study of Man **

Courses / 05.06.2018

Match des Derbies : Masar six livres plus haut que Study of Man **

Le Derby a battu le Qipco Prix du Jockey Club pour la neuvième fois au cours des dix dernières années… En 2013, deux fils de Galileo (Sadler’s Wells), Ruler of the World et Intello, furent jugés sur la même ligne : 54,5 en kilos, 120 en livres. Masar (New Approach) a affiché 121 (55), ce qui le place en huitième position des dix derniers lauréats d’Epsom et 1,8 livre sous la moyenne des dix dernières années, alors que Study of Man ** (Deep Impact), avec son 52 (115), est dixième à 1,8 kilo de la moyenne. L’interprétation des handicapeurs est logique, même s’ils manquent de vrais points de repère. En Angleterre, Masar a progressé de 3 livres par rapport à son meilleur niveau, enregistré dans les Craven Stakes (Gr3). Dee Ex Bee (Farhh), deuxième, est celui qui a progressé le plus, passant de 110 à 118 alors que Roaring Lion (Kitten’s Joy), version 2.400m, recule d’une livre à 117. Saxon Warrior (Deep Impact), à Epsom, s’est arrêté à 113, soit 7 livres de moins que son top à Newmarket. Tous les poulains du French Derby ont progressé : Study of Man passe de 50 à 52, Patascoy (Wootton Bassett) de 48,5 à 51,5, Louis d’Or (Intello) de 48 à 51,5 et Intellogent (Intello) de 49 à 51,5.

Derby et Jockey Club : les ratings des dix derniers gagnants

Année Gagnant Derby Rating Valeur Gagnant Jockey Club Rating Valeur
2009 Sea the Stars 124 56 Le Havre 120 54,5
2010 Workforce 128 58 Lope de Vega 124 56
2011 Pour Moi 122 55,5 Reliable Man 121 55
2012 Camelot 124 56 Saônois 117 53
2013 Ruler of the World 120 54,5 Intello 120 54,5
2014 Australia 123 55,5 The Grey Gatsby 119 54
2015 Golden Horn 125 56,5 New Bay 119 54
2016 Harzand 122 55,5 Almanzor 116 52,5
2017 Wings of Eagles 119 54 Brametot 117 53
2018 Masar 121 55 Study of Man 115 52

Des progrès attendus. La moyenne des valeurs des quatre premiers est de 117,25 à Epsom et de 113,9 à Chantilly, mais ce n’est pas celle qui sera prise en considération en fin d’année pour juger le poids de la course. Ce qui compte, et entre dans l’histoire, c’est la valeur en fin d’année. Six des neuf gagnants précédents du Jockey Club ont progressé pendant la saison. La moyenne des neuf lauréats a été de 54 à Chantilly et de 55,72 à la fin des 3ans. La différence la plus importante est celle d’Almanzor (Wootton Basset) qui a gagné six kilos…

L’évolution de la valeur des gagnants de Jockey Club lors de leur année de 3ans

Année Gagnant Valeur JC Rating JC Valeur 3ans Rating 3ans
2009 Le Havre 54,5 120 54,5 120
2010 Lope de Vega 56 124 56 124
2011 Reliable Man 55 121 55,5 122
2012 Saonois 53 117 53 117
2013 Intello 54,5 120 56 124
2014 The Grey Gatsby 54 119 57,5 127
2015 New Bay 54 119 55,5 122
2016 Almanzor 52,5 116 58,5 129
2017 Brametot 53 117 55 121
2018 Study of Man 52 115

Le Cracksman d’Epsom est battable. C’est après la confrontation avec les chevaux d’âge qu’on comprendra mieux où situer cette cuvée 2015. La somme des ratings des gagnants d’Epsom et de Chantilly (236) est la plus basse de la décennie avec celle de 2017. Elle se situe bien loin de celle de 2010 quand Workforce (King’s Best) et Lope de Vega ** (Shamardal) avaient affiché à eux deux 252. La bonne nouvelle pour les 3ans, c’est que Cracksman (Frankel) a fourni dans la Coronation Cup (Gr1) un rating de 119, soit 11 livres en dessous de sa valeur de 130. Il serait donc sorti battu d’une course imaginaire avec Masar et, en considérant la décharge, la pouliche Forever Together (Galileo) l’aurait aussi devancé. La mauvaise, c’est que Cracksman ne sera plus revu à Epsom…