Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PREMIO VITTORIO CRESPI (L) - Royal Ascot se prépare en Italie

Courses - International / 08.06.2018

PREMIO VITTORIO CRESPI (L) - Royal Ascot se prépare en Italie

SAN SIRO (ITA), SAMEDI

Avant l’expédition à Royal Ascot, les juniors de la Dream Team Marnane-Palussière font leur première sortie à l’étranger. C’est la pouliche No More Regrets (Kodiac), qui a ouvert son palmarès il y a deux semaines sur 1.100m à Châteaubriant, qui a été choisie pour ce premier déplacement. L’objectif est le Premio Vittorio Crespi (L), dédié à l’un des propriétaires de la Razza del Soldo, l’élevage italien qui avait donné du fil à retordre à Federico Tesio en remportant le Prix de l’Arc de Triomphe en 1933 avec Crapom (Cranach). Le terrain est annoncé très souple après des orages qui ont frappé Milan dans les derniers jours et les 1.200m en ligne droite peuvent se transformer en un petit test de tenue pour les pouliches au départ.

Une course de famille… No More Regrets, achetée yearling pour 40.000 Gns à Tattersalls, n’avait pas trouvé preneur à la Guineas breeze up. Elle a montré vitesse et maniabilité et aussi un peu de classe. Sa deuxième mère, Shifting Place (Compton Place), avait fait ses débuts en Italie et, après une troisième place dans ce même Premio Vittorio Crespi en 2004, elle avait remporté le Premio Primi Passi (Gr3) en se classant ensuite deuxième de la championne Divine Proportions (Kingmambo) dans le Prix Robert Papin (Gr2).

Les italiennes assez redoutables. Le niveau des investissements des propriétaires italiens – et donc celui des chevaux – n’est plus le même depuis une dizaine d’années mais les pouliches de 2ans, à ce point de la saison, sont parfois assez performantes. Parmi les dix adversaires de No More Regrets, six ont déjà ouvert leur palmarès, dont deux à réclamer. On peut détacher Spina di Rose (Sakhee’s Secret), Love Affair (Blu Air Force) et Bridge Battlango (Battle of Marengo). Cette dernière a déjà décroché une place black type.

Des chiffres impressionnants. Avant cette première sortie à l’étranger, il faut rappeler la réussite des juniors Marnane-Palussière dans l’Hexagone. L’écurie a eu 38 partants de 2ans, dont presque la moitié (18) ont déjà gagné. Ils affichent 23 victoires sur 87 participations (26,4 %) et ils ont pris 423.075 € de gains. Fin 2017, les chiffres des 2ans Marnane-Palussière étaient les suivants : 45 partants, 17 gagnants de 31 courses et 659.945 €. Ce qui impressionne le plus, c’est la force de frappe de l’équipe, qui a gagné plus d’un tiers des 65 courses pour les 2ans courues en France jusqu’à ce jeudi, en fournissant 13,8 % des 275 poulains et pouliches de la génération 2016 qui se sont alignés au départ.