THE DERBY (GR1) - Saxon Warrior, le test plus lourd

Courses - International / 01.06.2018

THE DERBY (GR1) - Saxon Warrior, le test plus lourd

THE DERBY (GR1)

Saxon Warrior, le test plus lourd

Le tiers du challenge est déjà fait, mais il reste les deux plus difficiles… Le rêve de Triple Couronne de Saxon Warrior (Deep Impact) devra passer l’examen d’un terrain soft qui n’est pas la tasse de thé des produits du Champion Sire japonais, sur les 2.400m et les ondulations d’Epsom. Ceux qui cherchent toujours un arrière-goût de vinaigre dans leur vin disent que les Deep Impact sont faits pour les pistes plates du Japon. Il n’existe pas assez de preuves pour confirmer ou démentir cette théorie parce que tous les Deep Impact ne sont pas des champions et qu’en Europe, on n’en a pas vu assez pour faire des statistiques. En plus, Saxon Warrior n’est pas le Deep Impact typique, il est plus grand et il a pris aussi de Galileo (Sadler’s Wells) et Danehill (Danzig), père et père de mère de Maybe, gagnante de Gr1 à 2ans, qui avait eu une baisse de régime à 3ans et n’avait pas tenu lors de son essai dans les Oaks.

Le seul gagnant de Gr1. Saxon Warrior nous a montré à 2ans et dans les 2.000 Guinées qu’il tient plus que 1.600m et qu’il possède beaucoup de classe. Il est le seul gagnant de Gr1 dans un lot de douze qui compte cinq autres lauréats de Groupe. À l’époque de la spécialisation, cela ne signifie pas qu’il s’agit d’un lot moyen. Tous les gagnants des trials qui comptent sont là, sauf Rostropovich (Frankel) qui nous rendra visite à Chantilly. La cote de Saxon Warrior, qui était tombée la semaine dernière (0,66/1), est doucement remontée après les pluies des derniers jours et le tirage au sort des places à la corde. Le grand favori a hérité de l’as, une position qui a donné trois gagnants en cinquante ans. Mais il faut beaucoup de fantaisie pour imaginer un déroulement de course contraire avec cinq poulains de Ballydoyle en piste.

Les formules Ballydoyle. Aidan O’Brien a présenté quatre poulains ou plus à dix reprises et son record n’est pas trop brillant, avec trois succès. Ses défaites sont souvent arrivées quand il avait cherché à se mettre sur le chemin d’un cheval trop fort – Sea the Stars (Cape Cross) et Authorized (Montjeu) – ou qu’il avait une mauvaise génération de 3ans. Dans les cinq dernières éditions, il a joué avec quatre attaquants ou plus à quatre reprises et il a gagné trois fois avec Ruler of the World (Galileo), Australia (Galileo) et le français Wings of Eagles (Pour Moi).

En plus de Saxon Warrior, Ballydoyle présente trois fils de Galileo et un de Frankel. C’est un signe de l’importance du Champion Sire. Depuis 2006, quand les premiers Galileo ont eu droit au Derby, Ballydoyle a eu 55 partants, dont 28 Galileo. Le second couteau de cette année est Delano Roosevelt (Galileo) : il est encore en liste d’attente pour un Groupe, il a eu deux préparatoires en souplesse et le terrain ne devrait pas le déranger. The Pentagon (Galileo) a quelque peu déçu dans ses deux trials, tout comme Kew Gardens (Galileo), alors que Zabriskie (Frankel) progresse petit à petit.

Roaring Lion et Masar abandonnés. Le terrain a fait monter la cote de Saxon Warrior, mais a surtout bouleversé les rôles de ses adversaires. Après les Dante Stakes (Gr2), on avait cru avoir trouvé un rival dangereux en Roaring Lion (Kitten’s Joy). Oui, il était sorti battu deux fois de ses combats avec le favori, mais avec des excuses. Les parieurs se sont refroidis quand ils ont vu la pluie et les doutes sur sa tenue lui ont fait perdre beaucoup de supporters. Masar (New Approach) a connu le même destin.

Hazapour avec Frankie. Ceux qui ne veulent pas jouer Saxon Warrior sont alors partis vers trois poulains. Frankie Dettori, avec la casaque de Son Altesse l’Aga Khan sur un cheval qui vient de bien gagner le Derby Trial (Gr3) de Leopardstown, c’est du pain béni pour les parieurs… Hazapour (Shamardal) est en plus issu d’une demi-sœur de Harzand (Sea the Stars) qui a gagné le Derby en 2016. Le pensionnaire de Dermot Weld a affiché d’énormes progrès par rapport à sa saison de 2ans et Dettori avait aussi une autre proposition intéressante.

Young Rascal, avec les Fabre en éleveurs. L’autre titre chaud à la bourse d’Epsom est celui de Young Rascal (Intello), le lauréat du Chester Vase (Gr3) qui appartient à Bernard Kantor, sponsor du Derby via Investec. Il est entraîné par William Haggas. Le poulain français a changé de visage cette année, mais il reste un point d’interrogation sur sa capacité à se sortir de la descente. Pour André et Élisabeth Fabre, ce sera un Derby assez spécial. Des entraîneurs ont déjà élevé un gagnant de Derby : c’est le cas d’Arthur Budgett en 1973 avec Morston (Ragusa) qui était "FR" et en 1969 avec son demi-frère Blakeney (Hethersett) et en remontant encore plus loin, en 1908, quand l’Italien Edoardo Ginistrelli avec sa Signorinetta (Chaleureux) avait réussi le doublé Derby – Oaks. Les deux étaient entraîneurs et propriétaires ainsi qu’éleveurs, alors que Young Rascal a été vendu yearling (215.000 €) chez Arqana. Les courses ont quelque peu changé en 110 ans…

Knight to Behold, le bon outsider. Chez les outsiders, on détache Knight to Behold (Sea the Stars), grand et beau poulain, un peu agressif dans sa façon de courir. Il a bien gagné le Lingfield Trial (L), sur une piste qui ressemble un peu à Epsom. Cette préparatoire a fourni pour la dernière fois un gagnant du Derby il y a vingt ans. C’était High-Rise (High Estate), monté par Olivier Peslier.

17 H 30 > THE DERBY 2018

Gr1 - Plat – 1681.095 € - 2.400m

Pour poulains entiers et pouliches de trois ans.

Nº Cheval Origines Propriétaire Entraîneur Jockey (Corde) Pds [Val.]

1 DEE EX BEE (M3) Farhh-Dubai Sunrise Cheik H. B. M. Al Maktoum M. Johnston S. de Sousa (6) 57 [-]

2 DELANO ROOSEVELT (M3) Galileo-Again Assoc. D. Smith/M. Tabor/Mme J. Magnier A. P. O'Brien S. Heffernan (4) 57 [-]

3 HAZAPOUR (M3) Shamardal-Hazarafa H.H. Aga Khan D. Weld L. Dettori (3) 57 [-]

4 KEW GARDENS (M3) Galileo-Chelsea Rose Assoc. D. Smith/M. Tabor/Mme J. Magnier A. P. O'Brien D. O'Brien (12) 57 [-]

5 KNIGHT TO BEHOLD (M3) Sea the Stars-Angel of the Gwaun L. N. Jones H. Dunlop R. Kingscote (2) 57 [-]

6 MASAR (M3) New Approach-Khawlah Godolphin C. Appleby W. Buick (10) 57 [-]

7 ROARING LION (M3) Kitten's Joy-Vionnet Éc. Qatar Racing Limited J. H. M. Gosden O. Murphy (5) 57 [-]

8 SAXON WARRIOR (M3) Deep Impact-Maybe Assoc. D. Smith/M. Tabor/Mme J. Magnier A. P. O'Brien R. Moore (1) 57 [-]

9 SEVENNA STAR (M3) Redoute's Choice-Sevenna G. Ammerland J. H. M. Gosden R. Havlin (7) 57 [-]

10 THE PENTAGON (M3) Galileo-Vadawina Assoc. D. Smith/M. Tabor/Mme J. Magnier A. P. O'Brien W.-M. Lordan (11) 57 [-]

11 YOUNG RASCAL (M3) Intello-Rock My Soul B. Kantor W. Haggas J. Doyle (9) 57 [-]

12 ZABRISKIE (M3) Frankel-Moonlight's Box F. Ireland A. P. O'Brien P. Beggy (8) 57 [-]