Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Quelle est la relève du parc étalon français ?

Magazine / 21.07.2018

Quelle est la relève du parc étalon français ?

A quelques jours du meeting de Deauville, et de ses nombreuses courses black type, nous avons étudié les statistiques des jeunes sire de notre pays. La relève du parc étalon hexagonal se défend bien au niveau européen et les chiffres sont là pour le prouver…

 Par Adrien Cugnasse

 Planifier ses choix d’élevage et d’achat derrière son ordinateur n’est clairement pas la bonne manière de procéder. On ne fait pas des chevaux avec des chiffres ou des bases de données. Néanmoins, pour celui qui est un homme de terrain, les statistiques sont une bonne source d’information complémentaire. Il est nous apparu intéressant d’établir quelques statistiques simples sur les étalons de première et de deuxième génération faisant la monte en France, ou ayant officié dans notre pays. Ces indicateurs doivent être abordés avec une certaine prudence car pour des échantillons de quelques dizaines de poulains, l’apparition d’une paire de gagnants ou d’un black type supplémentaire change considérablement la donne. Or la saison est loin d’être terminée… Il faut donc se garder de condamner hâtivement les jeunes sires qui ne sont pas cités dans cet article, surtout qu’il est toujours difficile de mesurer la qualité de l’environnement dans laquelle les poulains évoluent.

La tendance européenne. Camelot (Montjeu) domine le classement européen des étalons ayant commencé à saillir en 2014. Le sire de Coolmore compte pas moins de 15 black types dont deux gagnants de Gr1, Athena (Belmont Oaks Invitational Stakes, Gr1) et Latrobe (Derby d’Irlande, Gr1). Ces chiffres sont impressionnants et ils sont largement soutenus par d’importants effectifs (110 partants). Il brille aussi avec son pourcentage de black type par partant (13,64%). Depuis Sea the Stars (Cape Cross) en 2014, aucun gagnant de Gr1 sur 2.400m n’avait réalisé une telle entrée en matière. La route est encore longue pour ce jeune sire, mais Coolmore, qui cherche un gagnant de Derby pour tenter de prendre la suite de Galileo (20ans cette année) l’a peut-être trouvé… Du côté de Darley, la bonne surprise vient de Farhh (Pivotal) qui domine avec son excellent pourcentage de black type par partant (14,29%). Avec seulement 28 partants, il est parvenu à donner cinq black types, dont un placé classique.

 

Retrouvez la suite de cet article ce soir, dans JDG.

Si vous n'êtes pas abonné et souhaitez recevoir gratuitement notre prochaine édition, cliquez ici.