Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

 Churchill

Le Mot de la Fin / 21.07.2018

Churchill

Alors que les chaleurs estivales s’abattent sur l’Hexagone, certains s’apprêtent à partir en vacances. Pour beaucoup, cette période est l’occasion de prendre le temps de lire. Et il y a un ouvrage tout indiqué pour cela : Churchill at the Gallop, de Brough Scott. Il dévoile un aspect méconnu de la vie de Winston Churchill : sa passion pour les chevaux et le fil rouge que ces derniers constituent dans son existence. Son enfance aristocratique, à cheval entre l’Irlande et Banstead Manor (où Frankel fait actuellement la monte), fut peuplée d’équidés. Plus tard, cet enfant délaissé par son père n’aura de cesse de tenter de prouver sa valeur. Pour cela, tous les moyens sont bons : le polo, la chasse, les courses d’obstacles et même la guerre. Au Soudan, il fonce au cœur de la bataille d’Omdurman. C’était en 1898 et ce fut l’une des dernières charges de cavalerie de l’histoire britannique. Avec l’âge, Winston Churchill connaîtra les joies du turf. Si Colonist II (Jockey Club Cup, Gr2) fut acquis en France, le grand homme éleva à Newchapel Stud High Hat (4e de l’Arc) et le placé classique Vienna (Prix d’Harcourt). Héros de guerre, homme politique et écrivain à succès, Churchill était encore le leader le plus admiré au monde, selon une étude de 2013.