Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Darley Irish Oaks : de Chicquita à Magic Wand ?

International / 17.07.2018

Darley Irish Oaks : de Chicquita à Magic Wand ?

Les partants probables des Darley Irish Oaks (Gr1), qui se disputent samedi au Curragh, ont été validés ce mardi matin. Elles sont encore quinze en lice, dont sept pensionnaires d’Aidan O’Brien. Parmi elles, Magic Wand, si impressionnante à Royal Ascot… Et petite sœur de la fantasque Chicquita, gagnante de ce Gr1 en 2013.

Magic Wand, une impression à confirmer, des points à marquer. Magic Wand (Galileo) reste sur un succès impressionnant de facilité à Royal Ascot dans les Ribblesdale Stakes (Gr2), en quelque sorte la consolante des Oaks d’Epsom (Gr1). L’élève de l’écurie des Monceaux et de Skymarc Farm laissait à quatre longueurs, sans avoir à forcer son talent, une pouliche de la trempe de Wild Illusion (Dubawi). Magic Wand confirmait à Royal Ascot ce qu’elle avait montré à Chester dans les Cheshire Oaks (L) : une classe impressionnante et une accélération fulgurante. Magic Wand avait déçu en concluant quatrième, à distance, des Oaks d’Epsom (Gr1). On ne lui en veut pas : le terrain était souple et, clairement, ce n’est pas sa tasse de thé. Si la piste est rapide samedi au Curragh, elle sera la pouliche à battre… Et elle peut marquer des points en vue du prochain Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) !

Faire aussi bien que la grande sœur. Magic Wand a de qui tenir. Sa sœur, Chicquita (Montjeu), était aussi pétrie de classe. Mais elle avait un sacré grain de folie. Entraînée par Alain de Royer Dupré, Chicquita avait ouvert son palmarès directement dans les Irish Oaks… Troisième du Prix de la Chapelle (Maiden) à 2ans, elle aurait dû s’imposer à Saint-Cloud pour sa rentrée à 3ans. Mais non ! La demoiselle avait préféré se jeter dans les fusains ! Deuxième ensuite du Prix de Diane Longines (Gr1) de Trêve (Motivator) – en penchant bien sûr ! –, elle avait ensuite remporté les Oaks d’Irlande… En penchant bien sûr ! Puis Chicquita avait été achetée six millions d’euros à Goffs, par Peter et Ross Doyle, pour les associés de Coolmore. Magic Wand, quant à elle, a été achetée 1.400.000 € à Arqana par Peter et Ross Doyle, M.V. Magnier et Mayfair Speculators.

September, le retour ? Aidan O’Brien sera de nouveau bien armé dans ces Irish Oaks, même si certaines de ses sept pouliches ne devraient pas être au départ. L’entraîneur irlandais a ainsi expliqué qu’il n’était pas certain que September (Deep Impact) serait au départ. Elle serait pourtant une vraie attraction. La petite pouliche, qui n’est cependant pas au courant de sa taille, n’a pas été revue depuis sa troisième place dans le Breeders’ Cup Juvenile Fillies Turf (Gr1), où elle avait remonté presque tout le peloton après avoir été longtemps dernière. September a couru trois Grs1 à 2ans : Moyglare Stud Stakes, Fillies Mile et donc l’épreuve de Del Mar. Toujours battue, mais toujours placée… Elle n’avait échoué que du plus petit des nez face à Laurens (Siyouni), gagnante du Prix de Diane Longines (Gr1), dans le Fillies’ Mile. Il sera intéressant de voir si elle est restée la même, elle qui a connu un ennui de santé.

Parmi les autres restantes engagées d’Aidan O’Brien, notons Forever Together (Galileo), la gagnante des Oaks d’Epsom. Elle reste sur une deuxième place, nettement battue, dans les Pretty Polly Stakes (Gr1), sur 2.000m. Le rallongement de la distance lui plaira mais notons que Magic Wand l’avait battue à Chester. Si le terrain est bon, avantage Magic Wand. Si la pluie fait son apparition, avantage Forever Together.

Sea of Class pour l’opposition. L’opposition devrait être menée par l’anglaise Sea of Class (Sea the Stars), entraînée par William Haggas pour Sunderland Holdings. La pouliche avait fait l’impasse sur les Oaks d’Epsom en raison des pluies diluviennes tombées sur l’hippodrome. Sea of Class a depuis survolé une Listed Race à Newmarket. Elle est peu expérimentée, avec seulement trois sorties à son compteur… Mais sa candidature a encore pris du relief depuis une semaine et demie : au mois de mai, elle avait en effet battu Athena (Camelot) dans les Haras de Bouquetot Fillies’ Trial Stakes (L). Athena a depuis remporté les Belmont Oaks (Gr1).

Galileo, pour faire aussi bien que papa. Ces Irish Oaks pourraient aussi devenir un grand moment pour Galileo. En remportant le Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1), samedi dernier à ParisLongchamp, Kew Gardens (Galileo) est devenu le 72e gagnant individuel de Gr1 issu de Galileo. Il manque donc encore un gagnant individuel de Gr1 à Galileo pour faire aussi bien que son père, Sadler’s Wells, qui en a donné 73… Sept des quinze pouliches encore engagées sont des produits du sire de Coolmore : Bye Bye Baby, Easter Lily, Forever Together, Magic Wand, Magical, Park Bloom et Sizzling. Six pouliches peuvent lui permettre de faire aussi bien que son père, puisque Together Forever est déjà gagnante de Gr1.

DARLEY IRISH OAKS

Gr1, 3ans, femelles, 2.400m

# Restantes engagées Entraîneur
1 Bye Bye Baby A. O’Brien
2 Dramatic Queen W. Haggas
3 Easter Lily A. O’Brien
4 Forever Together A. O’Brien
5 Liquid Amber W. McCreery
6 Magic Wand A. O’Brien
7 Magical Galileo
8 Mary Tudor W. McCreery
9 Park Bloom J. Bolger
10 Romiyna D. Weld
11 Sea of Class W. Haggas
12 September A. O’Brien
13 Sizzling A. O’Brien
14 Tissiak J. O’Brien
15 Worth Waiting D. Lanigan