DARLEY JULY CUP (GR1) - U S Navy Flag au pied de l’Everest

International / 14.07.2018

DARLEY JULY CUP (GR1) - U S Navy Flag au pied de l’Everest

NEWMARKET (GB), SAMEDI

Il ne lui manque que l’Everest, pas le sprint australien mais l’ascension de la montagne, et U S Navy Flag (War Front) pourra enfin raconter à ses fils qu’il a fait tout ce qu’un cheval peut faire. Aidan O’Brien a suivi le proverbe « Chacun son métier et les vaches seront bien gardées » et il a raccourci le poulain après un début de campagne sur le mile. Malgré la défiance des parieurs, qui ont fait monter sa cote jusqu’à 10/1, U S Navy Flag a dominé la Darley July Cup (Gr1) du premier au dernier mètre. Le 3ans est sorti vite des boîtes et il a imposé un bon train, sans jamais faiblir. Aucun de ses adversaires ne s’est montré dangereux et ils ont lutté pour la deuxième place, qui est revenue à Brando (Pivotal), auteur d’une bonne fin de course après avoir raté le départ, devant Fleet Review (War Front). Le "FR" Sands of Mali (Panis) a déçu avec une seule excuse : il s’est retrouvé dans le mauvais peloton, le long de la lice des tribunes.

Une carrière pas comme les autres. U S Navy Flag n’est pas un cheval qui aime les choses faciles et le profil de sa carrière parle pour lui. Il a ouvert son palmarès lors de sa cinquième sortie, ce qui est beaucoup pour un futur gagnant de Groupe. Il a réussi le doublé de Gr1 Middle Park - Dewhurst à 2ans et il a couru sa onzième course à 2ans dans la Breeders’ Cup Juvenile sur le dirt. Cette année, il a couru deux classiques et un Gr1 sur le mile avant de revenir à son métier. Le doublé Middle Park - July Cup, c’est un signe de distinction que, dans les trente dernières années, Dream Ahead (Diktat) et Oasis Dream (Green Desert) ont réalisé. Il est plus rare de trouver un lauréat des Dewhurst qui gagne aussi la July Cup : le dernier est Ajdal (Northern Dancer) en 1986 et 1987. Aidan O’Brien a dit : « U S Navy Flag a eu des courses dures dans les classiques et il a peut-être payé cela à Royal Ascot. Ryan Moore nous a conseillé de le raccourcir et vous avez vu le résultat. »

Opération Australie. Le lauréat de la July Cup est déjà un étalon, d’autant qu’il a gagné aussi deux Grs1 à 2ans. U S Navy Flag peut penser à des petites vacances mais sa carrière est loin d’être terminée. Le prochain objectif est l’Everest, la course, pas la montagne. Aidan O’Brien a expliqué : « Le plan était de courir la July Cup et, en cas de bon résultat, de le préparer pour la course australienne. Franchement, il a mérité un petit break parce qu’il a eu une campagne assez chargée. Les conditions de course en Australie ne sont pas très favorables aux 3ans de l’hémisphère Nord mais U S Navy Flag est un cheval exceptionnel. Il a dansé toutes les danses et il est toujours rentré avec le sourire. » En fait, en Australie, le 14 octobre, U S Navy Flag reçoit un demi-kilo des chevaux d’âge, exactement la même décharge prévue en Europe sur 1.200m.

Brando annoncé à Deauville. Brando a tracé un bon parcours après un mauvais départ. Son entraîneur, Kevin Ryan, a dit : « Il était au top et le choix de faire l’impasse sur Royal Ascot a payé. Il court très bien et il sera au départ du Prix Maurice de Gheest à Deauville. » Le favori, Blue Point (Shamardal), a déçu en se classant septième et son entraîneur, Charlie Appleby, a expliqué : « Je pense que c’est un cheval de 1.000m, même si au poteau des 1.000m il était déjà battu et qu’U S Navy Flag avait course gagnée à mi-parcours. »

Une place chez Coolmore. U S Navy Flag a une place assurée chez Coolmore. En fait, la puissance irlandaise a gardé en Europe un seul War Front, War Command, alors qu’Air Force Blue fait la navette entre le Kentucky et l’Australie et que Declaration of War, après une saison en Irlande, est parti pour Ashford Stud. Sa mère, Misty for Me (Galileo), a gagné les Moyglare Stud Stakes (Gr1) et le Prix Marcel Boussac (Gr1) à 2ans et à 3ans, après avoir remporté les 1.000 Guinées irlandaises (Gr1) ; elle a montré qu’elle avait assez de tenue en s’imposant dans les Pretty Polly Stakes (Gr1), sur 2.000m. Après avoir donné la gagnante de Gr3 aux États-Unis Cover Song (Fastnet Rock), elle a toujours rencontré War Front. Le premier fruit du croisement est Roly Poly, qui a remporté trois Grs1 à 3ans. La poulinière, qui a 10ans, a produit une 2ans encore non nommée, un yearling et une pouliche foal.