Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

DARLEY PRIX ROBERT PAPIN (GR2) - Signora Cabello, la dame de fer

Courses / 22.07.2018

DARLEY PRIX ROBERT PAPIN (GR2) - Signora Cabello, la dame de fer

MAISONS-LAFFITTE, DIMANCHE

Seule femelle au départ de ce Darley Prix Robert Papin (Gr2), Signora Cabello (Camacho) était également la concurrente la plus titrée. Elle était en effet la seule à avoir déjà gagné au niveau Groupe, et elle en a ajouté un deuxième à son palmarès ce dimanche à Maisons-Laffitte. La pouliche de Phoenix Thoroughbred and Zen Racing n’a pourtant pas eu un parcours idéal. Pocket Dynamo (Dialed In) s’est élancé en tête, Simply Striking (Kheleyf) galopant dans son sillage, côté corde. Signora Cabello était quant à elle en deuxième position à l’extérieur de l’animateur, se retrouvant nez au vent. Accélérant sèchement dans la phase finale, elle a rapidement écœuré Pocket Dynamo, lequel a rétrogradé en quatrième position. La pensionnaire de John Quinn a alors subi la double attaque de True Mason (Mayson) et de Sexy Metro ** (Diamond Green) à son extérieur, ce qui ne l’a pas empêchée d’enclencher la vitesse supérieure et de passer le poteau en tête. Sexy Metro échoue d’une encolure seulement pour la victoire, tandis que True Mason complète le podium à trois quarts de longueur. Pocket Dynamo a pris un vrai coup au moral en tentant de lutter avec la future lauréate et termine quatrième devant Simply Striking, cinquième et dernier. Le trio de tête devrait se retrouver le 19 août dans le Prix Morny (Gr1), et nous verrons alors si les mâles réussiront à détrôner la dame de fer…

En route vers le Prix Morny. La musique de Signora Cabello est quasiment irréprochable. Si nous devions chercher la petite bête et pointer du doigt une fausse note, elle aurait été jouée lors de ses débuts, où elle avait conclu quatrième, à Beverley, au mois d’avril. La pouliche a ensuite enchaîné les victoires, remportant une course modeste puis une Listed à York. Elle a ensuite triomphé dans les Queen Mary Stakes (Gr2) avant de gagner ce Prix Robert Papin (Gr2), pour sa première sortie sur notre sol. John Quinn, entraîneur de la lauréate, nous a déclaré : « Nous sommes ravis d'être venus ici, d'avoir fait ce choix et de gagner bien sûr. Si tout va bien, nous allons revenir en France avec elle pour le Morny. Nous avons fait le choix de venir ici car cette course convenait parfaitement à l’enchaînement des courses de sa saison. Elle était engagée dans les Super Sprint Stakes hier, mais nous voulions continuer à l’aligner au niveau Groupe, d’autant plus qu'à Newbury, certains chevaux ont été très malchanceux. Je suis donc d'autant plus heureux d'être venu courir en France. Elle est arrivée ici jeudi et voyage très bien. Tous les terrains lui conviennent. » La ligne des Queen Mary Stakes ne cesse de confirmer avec, entres autres, So Perfect (Grangecon Stud Stakes, Gr2), Second Generation (Prix des Rêves d’Or - Jacques Bouchara, L) et Little Kim (Prix du Bois, Gr3). Lanfranco Dettori, le jockey de la lauréate, a déclaré : « Cela s’est bien passé. Elle a mis du temps à trouver son action. Dans les derniers 400m, elle se montre très courageuse. C’est une pouliche avec de la vitesse. Je pense que c’est un Gr2 solide. »

Sexy Metro ** battu avec les honneurs. Invaincu en deux sorties jusqu’alors, Sexy Metro s’est comporté de façon remarquable pour son premier essai à ce niveau. En dernière position durant le parcours, il a accéléré à l’extérieur du peloton dans la phase finale, mais il est tombé sur une pouliche plus expérimentée et plus dure que lui. Son entraîneur, Didier Guillemin, nous a dit : « Aujourd’hui il était bien calme, contrairement à en dernier lieu où il était un peu tendu. Il a eu un bon comportement. Le poulain a eu un bon parcours, le terrain était peut-être un peu léger et ça l’a éventuellement desservi. Il devrait être mieux sur une piste plus souple. Aujourd’hui c’était un parcours très rapide, mais il s’est quand même bien comporté et il est battu de peu. Le lot était très bon et le poulain a bien progressé. Comme il a très bien couru aujourd’hui contre les meilleurs 2ans, il va aller sur le Prix Morny (Gr1). »

True Mason sur la montante. Karl Burke, l’entraîneur de True Mason, avait affiché sa confiance en expliquant que sa protégée Little Kim (Garswood) ne participerait pas au Prix Robert Papin afin de laisser toutes ses chances au poulain. Ce dernier s’est effectivement très bien comporté pour un premier essai à ce niveau, étant battu par deux très bons 2ans. True Mason avait déjà montré qu’il était sur la montante en ouvrant aisément son palmarès le mois dernier, après deux sorties honorables. Karl Burke nous a expliqué : « Je suis très content. Il court très bien. Avec son numéro à l'extérieur, il n'était pas possible de le courir caché. Le poulain a donc dû s'employer très tôt. En courant caché, il aurait pu mieux finir. Mais le problème, pour ce produit de Mayson, c'est surtout le terrain qui était trop rapide pour lui. Il va progresser sur cette course et si le terrain est souple, il pourrait aller à Deauville pour le Prix Morny. S'il trouve son terrain à Goodwood, il pourrait se diriger vers un Gr2 sur 1.200m. C'est vraiment un bon cheval. »

PEDIGREE WEATHERBYS :

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/SIGNORA-CABELLO.pdf

La grande année de Camacho. Élevée par Simon Balding, Signora Cabello a été dénichée pour 20.000 Gns dans le book 3 de Tattersalls en octobre. Elle est le cinquième gagnant de Groupe issu de Camacho (Danehill), qui, cette année, s’est déjà illustré avec Teppal, lauréate de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1). Sa page de pedigree est assez typique d’une 2ans pour Royal Ascot. La mère, Journalist (Night Shift), s’était classé deuxième des Princess Margareth Stakes (Gr3) et a produit trois black types, toutes des femelles, dont La Presse (Gone West), troisième des Firth of Clyde Stakes (Gr3), sur 1.200m, à 2ans. La souche a déjà brillé au niveau Gr1 avec la lauréate classique Las Meninas (Glenstal) et le sprinter Kingsgate Native (Mujadil).

Cette année, Darley s’associe à deux tremplins traditionnels vers le Darley Prix Morny, qui aura lieu le 19 août. Il s’agit du Darley Prix Robert Papin (Gr2) et du Darley Prix de Cabourg (Gr3). Ces trois courses de Groupe de 2ans qui ont consacré de nombreux jeunes champions par le passé formeront ainsi les Darley Series. Les éleveurs du lauréat du Darley Prix Morny, la finale des Darley Series, recevront un avoir de 10.000 € sur une saillie d’un étalon Darley en 2019. Si le vainqueur avait préalablement remporté le Darley Prix Robert Papin ou le Darley Prix de Cabourg, cet avoir serait de 20.000 €. En outre, les propriétaires de chacune des trois épreuves Darley Series seront invités à la présentation des étalons Darley en 2019. Pour mieux accompagner les Darley Series, un site internet a été créé, darleyseries.com, et le championnat sera référencé sur les réseaux sociaux grâce au hashtag #DarleySeries.

 

 

 

Danzig

 

 

Danehill

 

 

 

 

Razyana

 

Camacho

 

 

 

 

 

Zafonic

 

 

Arabesque

 

 

 

 

Prophecy

SIGNORA CABELLO (F2)

 

 

 

 

 

 

Northern Dancer

 

 

Night Shift

 

 

 

 

Ciboulette

 

Journalist

 

 

 

 

 

Mas Media

 

 

Schlefalora

 

 

 

 

Spanish Habit


LES CHRONOS

Temps total : 1’04’’34