Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

EN RÉGIONS - À Cazaubon, été rime avec fête

Courses / 18.07.2018

EN RÉGIONS - À Cazaubon, été rime avec fête

Situé dans la commune de Cazaubon, à proximité de la forêt des Landes, l’hippodrome de Douze ouvrira ses portes lundi 23 juillet pour la première de ses trois réunions de l’année. Pierre Sauvage, président de la Société des courses de la commune depuis près de 21 ans, s’est confié sur le déroulement des événements et le fonctionnement de cet hippodrome où l’on court au trot, en plat et en obstacle.

Rendre l’hippodrome attractif. Concernant ses prévisions pour la saison, Pierre Sauvage a déclaré : « L’objectif est de faire venir les gens pour leur faire découvrir les courses et l’hippodrome. Afin de rendre le lieu le plus attractif possible, nous mettons en place des animations afin que parents et enfants trouvent à s’occuper entre deux courses. Il y a notamment quelqu’un qui anime la journée. Cette personne explique les courses et fait jouer les visiteurs en leur posant des questions sur ce qu’ils ont appris tout au long de la journée. »

Un hippodrome aux multiples fonctions. L’hippodrome de Douze est connu de la plupart des habitants de Cazaubon. En dehors de la période de courses, il est mis à disposition d’événements associatifs pour la commune. Le président de l’hippodrome nous a confié : « Le reste de l’année, il n’est pas loué. Mais nous le prêtons pour des événements associatifs comme, par exemple, des manifestations et des journées à thèmes. L’hippodrome de Cazaubon appartient à la commune qui l’utilise régulièrement pour des déjeuner également. »

Une évolution au fil des années. Sur les vingt et une années durant lesquelles Pierre Sauvage a présidé la Société des courses de Cazaubon, l’hippodrome de Douze a connu de véritables changements. Il nous a dit : « Ce dont je suis le plus fier, c’est d’avoir pu assister au développement des différentes infrastructures. Cette évolution est en partie due aux bénévoles qui travaillent sur l’hippodrome. » Concernant ces bénévoles qui l’entourent, il a ajouté : « Ce sont des jeunes retraités. Ils sont une cinquantaine et ont un rôle important dans le fonctionnement de cet hippodrome pluridisciplinaire. »