Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

J.R.H.A. SELECT FOAL SALE - La formule Deep Impact & Silverskaya marche toujours

International / 10.07.2018

J.R.H.A. SELECT FOAL SALE - La formule Deep Impact & Silverskaya marche toujours

La couple Silverskaya (Silver Hawk) & Deep Impact (Sunday Silence) continue à produire des poulains très convoités par le marché japonais, pour le plus grand plaisir de Katsumi Yoshida, qui avait acheté la poulinière, pleine de Galileo, en 2009. Ce mardi, le foal issu des œuvres de la gagnante du Prix de Royaumont (Gr3) et du Prix de Malleret (Gr2) a été adjugé 180 millions de yens (1,385 million d’euros), deuxième prix de la session, à la J.R.H.A. Select Foal Sale. L’acheteur, Tony Club, agissait pour un propriétaire déjà actif au Japon. Depuis l’achat de la poulinière, trois produits issus de son croisement avec Deep Impact sont passés sur le ring d'Hokkaido et tous ont fait monter les enchères à plus de cent millions de yen. Le plus cher est le 2ans, adjugé 260 millions (2 millions d’euros), l’année dernière à Kieffers. En 2015 le foal, qui a gagné une course sous le nom Henry Barows, avait coûté 120 millions (932.000 €) à Hirotsogu Inokuma. Trois des quatre premiers produits de Silverskaya au Japon ont gagné mais le meilleur reste Seville (Galileo), deuxième de l’Irish Derby pour Aidan O’Brien et lauréat ensuite d’un Gr1 en Australie.

Deep Impact, un autre top price. Deep Impact a eu l’honneur du top price. C’est Hajime Satomi qui a posé la dernière enchère, à 290 millions de yen (2,29 millions d’euros) pour le troisième produit – et premier mâle – de la lauréate de la Breeders’ Cup Juvenile Fillies (Gr1) Ria Antonia (Rockport Harbor). La jeune poulinière a été achetée 1,8 million de dollars par Katsumi Yoshida à Fasig Tipton November. Hajime Satomi a expliqué : « Ce poulain m’a donné le même feeling que Satono Diamond (Deep Impact). Il avait terminé deuxième dans le Derby japonais, j’espère que ce poulain fera mieux… »

Le chiffre d’affaires baisse de 5 %. La session des foals a donné des résultats moins brillants que celle des yearlings, qui avait affiché une progression de 12 %. Le chiffre d’affaires recule de 5 % sur 2017, quand un top price à 590 millions avait contribué au record de 8,692 milliards de yens (66,81 millions d’euros). Il s’est fixé à 8,257 milliards de yens (63,474 millions d’euros). Le prix moyen (309.645 €) et le médian (215.245 €) ont baissé de 12 %. Seize lots ont été vendus à plus de cent millions, soit un de moins qu’en 2017, mais il faut noter que l’année dernière, neuf produits de Deep Impact avaient dépassé ce seuil alors que ce mardi, ils sont cinq.

La France trois fois à plus de cent millions. Les foals issus de poulinières "FR" ou qui ont fait carrière en France ont été bien accueillis. Le Silverskaya est le top mais deux autres ont dépassé la barre de cent millions. Le poulain par Just a Way (Heart’s Cry) et Epic Love (Dansili), gagnante du Prix Vanteaux (Gr3) et deuxième du Prix Saint Alary (Gr1) sous la férule de Pascal Bary, a été adjugé à cent millions pile (768.000 €). Un autre mâle par Frankel (Galileo) et l’ex-Godolphin France Snow Pine (Dalakhani) ont convaincu Mizuki Noda de payer 105 millions de yens (807.000 €).

Duramente et Maurice frappent d’entrée. En plus du champion sire, huit autres étalons ont enregistré un foal à plus de cent millions et deux sont des débutants. Le lauréat du Derby japonais Duramente (King Kamehameha) est le père d’un poulain issu de la très bonne placée classique I’m Yours (Falbrav) adjugé 180 millions (1,385 million d’euros) à Nicks Co. Le champion Maurice (Screen Hero) a vendu l’un de ses premiers foals à 170 millions (1,306 million d’euros). Il s’agit d’un mâle issu de Lasting Song (Fuji Kiseki), une demi-sœur de Martinborough (Deep Impact), étalon au haras de Grandcamp. C’est KT Racing qui s’est adjugé le poulain. Duramente a eu 19 foals vendus à un médian de 29 millions de yens, Maurice en compte treize au même prix. Les deux étalons ont officié au même tarif (quatre millions) et ils ont eu respectivement 284 et 265 poulinières.

Le cheikh Fahad vend très bien. Le cheikh Fahad Al Thani, qui avait acheté à plusieurs reprises à cette vente, a connu une belle réussite comme vendeur. Un mâle par Deep Impact et sa Lightening Pearl (Marju), gagnante des Cheveley Park Stakes (Gr1) et propre sœur du lauréat de Gr1 Satono Crown, présenté sous la griffe Mishima Farm, a été acheté 150 millions (1,15 million d’euros) par Danox Co.