Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

La filière française en mission en Chine

Courses / 30.07.2018

La filière française en mission en Chine

Ce samedi, sur l’hippodrome chinois de Yulong, trois épreuves étaient sponsorisées par le F.R.B.C., Le Cheval et Arqana. Éric Hoyeau, pour Arqana et le F.R.B.C., était présent sur place, assisté pour la traduction de Joanna Wang, alors que Ting Ting représentait Le Cheval.

Éric Hoyeau nous a raconté cette mission : « Yulong Group est présidé monsieur Zhang, un self-made businessman qui a développé ses activités dans l’extraction de charbon mais aussi dans l’industrie chimique, la logistique et les énergies renouvelables. Il est devenu passionné de chevaux et a créé en 2008 une filiale, Yulong Horse Group, dont la base, le Yulong Horse Park, est situé à Youyu, au nord de la province de Shanxi (environ 500 km à l’ouest de Pekin).

Yulong Horse Park s’est développé sur une surface de 400 ha, comprenant, depuis les derniers gros investissements, l’hipprodrome de Yulong Jockey Club, avec une piste en sable de 1.600m, 600 boxes répartis en barns de 50, des marcheurs, une piscine, des manèges intérieurs…

Le programme de courses (les Yulong race Series) s’est renforcé depuis 2017 avec une réunion de courses tous les samedis, de mai à octobre. Ce programme se prolonge d’octobre à janvier plus au sud, à Wuhan, la saison d’hiver étant très rigoureuse à Youyu. Le Singapore Turf Club apporte son support technique (formation des commissaires, handicapeurs, code des courses...) et le groupe media le plus important en Chine, SINA, est également partenaire.

Une plate-forme de sponsoring a été instituée afin de participer à la dotation des courses. Dans notre secteur économique, les maisons de vente Inglis, Magic Millions en Australie, mais aussi Goffs et Coolmore en Irlande sont des partenaires.

Yulong est depuis deux ans très présent sur tous les marchés australiens, où il détient un effectif à l’entraînement, dont, en association, Tosen Basil, un sérieux prétendant à la prochaine Melbourne Cup, et des poulinières basées dans un haras récemment acquis dans le Victoria. Il est également présent en Irlande avec une quarantaine de chevaux à l’entraînement répartis chez sept entraineurs. Monsieur Zhang souhaite également mettre sa marque Yulong en valeur, en détenant quelques éléments à l’entraînement aux États-Unis et à Dubaï.

L’alimentation du circuit de courses en Chine ainsi que sa commercialisation sur place sont également une activité du groupe, qui a importé pas moins de 120 chevaux (des yearlings et des chevaux en âge de courir) d’Irlande entre fin 2016 et 2017, et 80 en provenance d’Australie en juin 2017. Inglis et Magic Millions financent d’ailleurs quelques courses réservées aux produits issus de leurs ventes.

Ces chevaux sont vendus sur place aux propriétaires membres du Yulong Jockey Club et, depuis mai 2018, ils sont présentés lors des ventes aux enchères dans l’établissement flambant neuf du Yulong Horse Park.

Les premiers achats de Yulong en France ont été des pouliches destinées à l’élevage en Australie et, en juillet dernier, des chevaux à l’entraînement et des 2ans qui seront exportés en Chine. L’objectif serait maintenant de développer la présence et l’activité de Yulong, une première marche d’importance pour pénétrer le marché chinois. »