Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le Jacques Le Marois perd l’une de ses attractions

International / 20.07.2018

Le Jacques Le Marois perd l’une de ses attractions

Prévu pour disputer le Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois (Gr1), le 12 août à Deauville, le japonais Satono Ares (Deep Impact) doit décliner le voyage en raison d’une blessure. Le plus beau mile deauvillais perd l’une de ses attractions, mais avec une pouliche comme Alpha Centauri (Mastercraftsman) annoncée au départ, le Jacques Le Marois version 2018 reste particulièrement excitant. Thunder Snow (Helmet) pourrait aussi effectuer sa rentrée à Deauville, avant de préparer outre-Atlantique la Breeders’ Cup Classic.

Une seconde chance… Satono Ares a été le meilleur 2ans de sa génération grâce à sa victoire dans les Asahi Hai Futurity Stakes (Gr1), en 2016. Son année de 3ans fut plus compliquée. Son entourage avait fait le choix de suivre la filière des 2.000 Guinées, qui se disputent sur 2.000m au Japon, une distance trop longue pour ses aptitudes. À l’automne 2017, il a été raccourci sur 1.600m pour les Fuji Stakes (Gr3), mais il n’a rien pu faire sur un terrain défoncé. Il a conclu sa saison sur une deuxième place de Listed sur 1.600m, à la fin du mois de novembre. Deuxième de Gr3 pour sa rentrée cette année, troisième ensuite de Gr2, il venait de se classer quatrième du Yasuda Kinen (Gr1), la course qui sacre le meilleur miler japonais au printemps. Kazuo Fujisawa, l’homme de Taiki Shuttle (Devil’s Bag), gagnant du Jacques Le Marois, avait alors estimé que c’était suffisant pour mériter un ticket pour Deauville.

Deauville pourrait toutefois accueillir un autre japonais : Geniale (Deep Impact), le fils de Sarafina (Refuse to Bend), qui court dimanche le Prix Messidor (Gr3), a été engagé dans le Larc Prix Maurice de Gheest (Gr1).