PRIX BIBIKOVNA (PRIX JACQUES PEILLON) - Invicter en conquérant

Courses / 21.07.2018

PRIX BIBIKOVNA (PRIX JACQUES PEILLON) - Invicter en conquérant

CLAIREFONTAINE-DEAUVILLE, SAMEDI

Lauréat du Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2) et deuxième du Prix Cambacérès (Gr1) dans sa jeunesse, Invicter (Sholokhov) a remporté en toute logique ce Prix Jacques Peillon. Le représentant de Pierre Goral a longtemps galopé en deuxième position à l’extérieur de l’animateur, Amirande (Astarabad). Il a commis une légère faute dans la ligne opposée, rétrogradant en quatrième position. Mais Invicter n’avait qu’à laisser parler sa classe pour l’emporter, et c’est exactement ce qui s’est produit. Venu chercher l’appui du rail extérieur dans la dernière ligne droite, le pensionnaire de Guillaume Macaire a pris facilement l’avantage sur le plat, s’imposant de deux longueurs et demie devant le "Nicolle" Danseur Jaguen (Great Pretender). Dieu Vivant (Network) se classe troisième à une demi-longueur.

Le frère d’un placé de Listed. Coélevé par Pierre Goral et le haras du Hoguenet, Invicter est un fils de Sholokhov (Sadler’s Wells), étalon à Glenview Stud, en Irlande, et de Présidence (Nikos), placée à trois reprises en six sorties. Il est le frère de Netstar (Lavirco), troisième du Prix Melanos (L), et de Shadline (Septième Ciel), gagnante de deux courses à Enghien et mère d’Indiga (Sholokhov), lauréate sur cette même piste, de Vintage (Nickname), gagnante du Prix Finot (L), et de The Reader (Lando), vainqueur du Prix Solitaire.

Invicter est le petit-fils de Prodigalité (Saint Andrews), deuxième du Prix Finot (L) pour sa seule sortie en obstacle. Il est donc le neveu de Worldbest (Muhtathir), troisième du Prix Renaud du Vivier (Gr1), Orcantara (Villez), troisième des Prix Finot (L) et Bournosienne (Listed à l’époque), et Mood (Laveron), lauréate du Prix François de Poncins (L) et troisième du Prix André Michel (Gr3). Pierre Goral a eu sous ses couleurs Présidence, Prodigalité et Petite Rumeur (Fabulous Dancer), troisième mère d’Invicter. Petite Rumeur est la deuxième mère de Red Name (Nickname), gagnant du Prix Finot lui aussi.

 

 

 

Northern Dancer

 

 

Sadler’s Wells

 

 

 

 

Fairy Bridge

 

Sholokhov

 

 

 

 

 

Lord Gayle

 

 

La Meilleure

 

 

 

 

Gradille

INVICTER (H5)

 

 

 

 

 

 

Nonoalco

 

 

Nikos

 

 

 

 

No No Nanette

 

Présidence

 

 

 

 

 

Saint Andrews

 

 

Prodigalité

 

 

 

 

Petite Rumeur