PRIX CÔTE FLEURIE MAGAZINE (PRIX DE LA GARENNE) - Comédien de Belair ne fait pas semblant

Courses / 21.07.2018

PRIX CÔTE FLEURIE MAGAZINE (PRIX DE LA GARENNE) - Comédien de Belair ne fait pas semblant

CLAIREFONTAINE-DEAUVILLE, SAMEDI

Comédien de Belair (Blue Brésil) n’a pas amusé la galerie pour ses débuts sur le steeple-chase. Le poulain de Simon Munir, Isaac Souede et Palmyr Racing est parti à l’arrière-garde mais n’a pas pu garder sa place bien longtemps, l’animateur menant à un train de sénateur. Faisant les bras à son jockey, Bertrand Lestrade, ce dernier a dû laisser galoper son partenaire avant même d’aborder le premier obstacle, et a pris ensuite la tête au saut du petit open ditch. Comédien de Belair a pris une grande avance sur le reste du peloton au fur et à mesure de la course. Ses concurrents ont commencé à le rattraper en abordant le double de haies, mais le pensionnaire de Guillaume Macaire n’a pas faibli pour autant. Isolé à la corde pour franchir la dernière difficulté, Comédien de Belair semblait devoir s’avouer vaincu sur le plat car Katana One (Sunday Break) et le favori Straycat (Martaline) accéléraient fort à l’extérieur. Bertrand Lestrade a alors rapproché son partenaire au contact de ses rivaux et le poulain est bien reparti à cent mètres du but, s’imposant d’une longueur et quart devant Katana One. Straycat se classe troisième à une demi-longueur.

Un poulain doué mais délicat. Comédien de Belair avait remporté ses deux premières sorties sur les haies en province avant de conclure quatrième en dernier lieu à Clairefontaine. Il remporte donc un troisième succès en quatre sorties. Bertrand Lestrade, jockey du lauréat, a déclaré : « J’aurais bien aimé lui donner une meilleure leçon pour ses débuts en steeple, mais j’ai eu du mal à contenir ses ardeurs en partant. Il nous avait déjà montré l’autre jour qu’il était délicat. Je pensais qu’aujourd’hui, en steeple, j’arriverais à le cacher plus longtemps. J’arrivais tellement vite sur la "der" qu’il me l’a accrochée, mais il a su repartir sur le plat, ce qui est le propre des bons chevaux. Il est bon mais aussi très compliqué, et il va falloir travailler là-dessus. »

Le neveu d’un placé de Listed en obstacle. Élevé par Sarl Grouas, Comédien de Belair est un fils de Blue Brésil (Smadoun), étalon à Yorton Farm Stud en Grande-Bretagne, et de Tragi Comédie (Trempolino), gagnante d’une course modeste en plat. Cette dernière est la sœur de nombreux vainqueurs parmi lesquels Pesant d’Or (Gold Away), lauréat à trois reprises sur le steeple et deuxième du Prix Dominique Sartini (L). Tragi Comédie est aussi la sœur de Palmériade (Kouroun), laquelle a donné Palinodie (Doctor Dino), lauréate du Prix Charles Laffitte (L) et placée de Groupe aux États-Unis.

La troisième mère, Garmeritte (Garde Royale), est une sœur de Bonne Gargotte (Poliglote), gagnante du Prix Panacée (L) et deuxième du Prix Corrida (Gr3), et du multiple vainqueur de Listed Trait de Génie (Diamond Prospect), également deuxième du Grand Prix de Vichy et du Prix Gontaut-Biron (Grs3).

 

 

 

Kaldoun

 

 

Smadoun

 

 

 

 

Mossma

 

Blue Brésil

 

 

 

 

 

Exit to Nowhere

 

 

Miss Récif

 

 

 

 

Miss Brésil

COMÉDIEN DE BELAIR (H3)

 

 

 

 

 

 

Sharpen Up

 

 

Trempolino

 

 

 

 

Tréphine

 

Tragi Comédie

 

 

 

 

 

Great Palm

 

 

Palmeria

 

 

 

 

Garmeritte