Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DE LISIEUX (INÉDITES) - Tasleya ** dans les pas de Maman

Courses / 29.07.2018

PRIX DE LISIEUX (INÉDITES) - Tasleya ** dans les pas de Maman

DEAUVILLE, DIMANCHE

Dix pouliches effectuaient leurs premiers pas dans ce Prix de Lisieux (Inédites). La gagnante, Tasleya ** (Frankel), a crevé l’écran en faisant grosse impression ce dimanche à Deauville, malgré un numéro de corde défavorable. Nous lui décernons logiquement une JDG Rising Star. La pouliche du cheikh Hamdan Al Maktoum s’est retrouvée en dernière position en partant, gagnant ensuite un rang pour s’installer dans le sillage de Pauline (Siyouni), laquelle faisait partie du wagon extérieur. Décalée tout à l’extérieur par son partenaire à 400m du but, Tasleya a très vite pris l’avantage sur le reste du peloton et s’est imposée avec beaucoup de facilité, ralliant le poteau avec trois longueurs et demie sur Hold True (Bated Breath). Pauline conclut troisième à trois quarts de longueur.

L’histoire se répète. Pour le clin d’œil, Mashoora (Barathea), la mère de Tasleya, avait gagné cette même course en 2011, sous les mêmes couleurs et le même entraînement. Une illustre jument de course et l’un de ses produits avaient réalisé pareille performance dans la même épreuve à sept ans d’intervalle : il s’agissait de la grande Miesque (Nureyev) et de sa fille, East of the Moon (Private Account). Jean-Claude Rouget, entraîneur de la lauréate, nous a dit : « Elle gagne vraiment plaisamment. Il semblerait que c’est une pouliche d’avenir. J’espérais qu’elle gagne pour ses débuts, mais je ne pensais pas qu’elle le ferait aussi facilement. Elle était dernière en partant et elle a refait le champ de course ! »

La fille de Mashoora. Élevée par Shadwell Estate, Tasleya est une fille de Frankel (Galileo), étalon à Banstead Manor Stud en Grande-Bretagne, et de Mashoora. Cette dernière a été achetée 280.000 Gns par Shadwell à Tattersalls. Comme beaucoup de gagnantes du Prix de Lisieux, elle est ensuite montée au niveau Groupe. Après deux accessits dans les Prix du Calvados et des Réservoirs (Grs3) à 2ans, elle a décroché le Prix Imprudence (Gr3) lors de sa rentrée. Jean-Claude Rouget l’a envoyée à Newmarket, où elle n’a pas figuré dans les 1.000 Guinées. Après son échec anglais, Mashoora a retrouvé le chemin de la victoire dans le Prix de la Porte Maillot (Gr3). Elle a ensuite décroché la troisième place du Prix Rothschild (Gr1), derrière Elusive Kate et Golden Lilac, devançant les autres gagnantes de Gr1 Sagawara et Immortal Verse.

La raison de l’achat de Mashoora par Shadwell est simple : sa propre sœur, Silk Blossom, avait gagné les Lowther Stakes (Gr2). La deuxième mère, Lovely Blossom (Spinning World), qui avait décroché une deuxième place lors de sa seule sortie à… Lisieux, a aussi donné le très bon cheval de vitesse Complimentor (Acclamation), placé black type à plusieurs reprises chez Xavier Thomas-Demeaulte. 

Tasleya est le deuxième produit de sa mère qui a donné deux autres femelles : une yearling par Oasis Dream (Green Desert) et une foal par Kingman (Invincible Spirit).

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Frankel

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Kind

 

 

 

 

Rainbow Lake

TASLEYA ** (F2)

 

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Barathea

 

 

 

 

Brocade

 

Mashoora

 

 

 

 

 

Spinning World

 

 

Lovely Blossom

 

 

 

 

Lomond Blossom

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 13’’81

1.000m à 600m : 22’’69

600m à 400m : 11’’68

400m à 200m : 12’’00

200m à l’arrivée : 12’’10

Temps total : 1’12’’28