Télécharger la dernière édition
French Purebred Arabian

French Purebred Arabian

PRIX DUNIXI - Les premiers pas victorieux de Di Oco Py

19.07.2018

PRIX DUNIXI - Les premiers pas victorieux de Di Oco Py

MONT-DE-MARSAN, JEUDI

Di Oco Py (Nizam) était le seul inédit au départ du Prix Dunixi. Son inexpérience ne l’a pas empêché de s’imposer. Bien sorti des boîtes, il a ensuite logiquement mis du temps à rentrer dans la course, perdant petit à petit des rangs alors que l’épreuve était animée par Budoor (Mahabb). Avant-dernier à l’entrée de la ligne droite, le pensionnaire de Philippe Sogorb a ensuite surement pris l’ascendant le long du rail intérieur. Jimmy Martin n’a rien lâché, il a énergiquement sollicité son partenaire et le poulain est allé jusqu’au bout de son effort, en se montrant un peu vert aux abords du poteau. Di Oco Py s’impose avec une demi-longueur d’avance sur Mashael (Séraphin du Paon), lequel était totalement passé à côté de ses débuts en compétition, le 3 juillet à La Teste. Malicia Al Maury (Nizam), la troisième, est un signe positif pour la qualité de ce Prix Dunixi. Le 20 avril, elle s’était classée bonne deuxième de son maiden.  

Ils sont passés par le Prix Dunixi. Quatre des six derniers gagnants du Prix Dunixi sont devenus black types. En 2017, cette épreuve était remportée par Wadeeaa (Mahabb), trois fois sur le podium au niveau Groupe par la suite. L’édition 2016 était dominée par Rmmas (Mahabb), futur deuxième de Listed. En 2014, Samjida (Majd Al Arab) s’imposait avant de confirmer en montant sur le podium du French Arabian Breeders Challenge Pouliches - H.H. Sheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan Cup (Gr3 PA). En 2012, la victoire revenait à Shateh (Mahabb), futur placé de Gr1 PA et lauréat du Bani Yas presented Longines Passion in Equestrian (Gr2 PA).

Un petit-fils d’Eliza. Élevé par son propriétaire, Pierre-Yves Juillard, Di Oco Py est un fils de Nizam et de l’inédite Keniah (Kesberoy). Elle a déjà produit deux gagnants, dont Di Bacco Py (Njewman), placé de Listed au Qatar. La deuxième mère, Eliza (Wist), une jument aux origines polonaises, a très bien produit en France. Elle est à l’origine de Versac Py (Njewman), lauréat de l’Al Maktoum Challenge Round 3 et de l’Emirates Championship (Grs1 PA), Spleen (Njewman), deuxième du Prix Kesberoy et du French Arabian Breeders’ Challenge (Grs1 PA), Skoop (Njewman), troisième de H.H. The President Cup (Gr1 PA), et Simmbad (Njewman), lauréat du Prix Abu Dhabi Deauville (Gr1 PA)

 

 

 

Wafi

 

 

Amer

 

 

 

 

Bushra

 

Nizam

 

 

 

 

 

Baroud III

 

 

Nerva du Cassou 

 

 

 

 

Nevadour  

 

DI OCO PY (M3)

 

 

 

 

 

 

Saint Laurent

 

 

Kesberoy

 

 

 

 

Keiba

 

Keniah

 

 

 

 

 

Wist

 

 

Eliza

 

 

 

 

Elka