PRIX MADAME JEAN COUTURIÉ (L) - Watayouna franchit un nouvel échelon

Courses / 16.07.2018

PRIX MADAME JEAN COUTURIÉ (L) - Watayouna franchit un nouvel échelon

VICHY, LUNDI

Watayouna (Siyouni) n'en finit pas de progresser. La représentante de l'écurie Normandie Pur-Sang s'est imposée facilement dans le Prix Madame Jean Couturié (L), pour son premier essai dans les épreuves black types. À l'abri durant le parcours, elle a bien accéléré dans la ligne droite pour prendre une longueur un quart à Trésorerie (Intello), vue dans le groupe de tête. Amazing Lips (Camelot), longtemps à l'arrière-garde, est troisième à une longueur. Elle a tracé une belle fin de course pour prendre une encolure à Zarmella (Lawman), l'animatrice. Il faut noter aussi la belle fin de course de Palmyre (Dansili), longtemps parmi les dernières, et cinquième à une encolure.

Un Quinté, une Listed…. Watayouna venait de gagner un Quinté en rigolant, le 31 mai dernier à ParisLongchamp. Elle s'imposait de deux longueurs bien qu'étant co-top weight, et ouvrait son palmarès par la même occasion. La pensionnaire de Francis-Henri Graffard disputait ce lundi la sixième sortie de sa carrière et elle continue de progresser. Dans ces conditions, elle a le droit d'avoir des ambitions dans les Groupes prochainement.

Son jockey, Pierre-Charles Boudot, a déclaré au micro d'Equidia : « C'est top. Elle n'est pas très bien sortie mais nous avons eu une bonne course, à une allure régulière. Elle a été détendue et, surtout, elle a eu ses aises pour bien progresser dans la ligne droite, ce qui est important car elle a une grande action. C'est une grande carcasse mais elle est assez légère. Elle a besoin de prendre encore un peu de force. Elle est gagnante de Listed et va devoir aller vers les Groupes. Pour l'instant, il n'y a pas de fausse note dans sa carrière et nous pouvons espérer la voir encore gravir les échelons. »

Trésorerie continue de faire plaisir à son entourage. Deuxième, Trésorerie doit faire plaisir à ses propriétaires, l'homme d'affaires Philippe Lazare et l'écurie Vivaldi. Trésorerie est le seul cheval à l'entraînement de Philippe Lazare. Elle lui avait offert une première victoire le 6 avril dernier. Ce lundi, elle lui donne un premier black type.

L'écurie Vivaldi n'en est pas à son premier black type… Elle vit en effet de jolies 48 heures puisque samedi soir, à ParisLongchamp, elle a décroché son premier black type grâce à la troisième place de Pizzicato (Dabirsim) dans le Prix Roland de Chambure (L). Pizzicato est détenu en association avec Antoine Gilibert et Fabrice Chappet.

Une jolie famille allemande. Élevée par Teddy et Bruno Poirier, Watayouna a été achetée 60.000 € à la vente de yearlings d'août Arqana, par l'écurie Normandie Pur-Sang. Elle était présentée par le haras de Clairefontaine. C'est une fille de Siyouni, l'étalon des Aga Khan Studs, et de Pavie (Lomitas), gagnante d'une course. Pavie a deux produits référencés et les deux sont gagnants. La deuxième mère, Proudeyes (Dashing Blade), a donné Proudinsky (Silvano), lequel a couru en Allemagne avant d'être exporté aux États-Unis où il a remporté le Mervin H. Luniz Jr Handicap à deux reprises, le San Gabriel Handicap (Grs2), à deux reprises également, et le Bay Meadows Derby (Gr3). Elle a aussi donné Proudance (Tannenkönig), gagnant du Wettannahmen Springer Meile (Gr3), et Personified (Doyen), deuxième et troisième dans des Prix Contessina et troisième d'un Prix Servanne (Ls). Il s'agit de la souche de Proudwings, gagnante des Falmouth Stakes (Gr2, à l'époque), du Prix du Muguet (Gr2) et du Premio Sergio Cumani (Gr3).

Polar Falcon

Pivotal

Fearless Revival

Siyouni

Danehill

Sichilla

Slipstream Queen

WATAYOUNA (F3)

Niniski

Lomitas

La Colorada

Pavie

Dashing Blade

Proudeyes

Porta Westfalica