Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Tout simplement "Géniale" !

Courses / 23.07.2018

Tout simplement "Géniale" !

Suite au forfait de dernière minute de l’anglais Emmaus (Invincible Spirit), ce Prix Messidor (Gr3) ne réunissait plus que quatre partants. Les deux chevaux en vue étaient ceux qui avaient déjà fait leurs preuves à ce niveau, à savoir Taareef (Kitten’s Joy) et Jimmy Two Times (Kendargent). Mais ils ont été devancés par celui que personne n’attendait : le concurrent nippon, Géniale (Deep Impact). Le représentant de Kieffers Co. Ltd s’est élancé en tête, Jimmy Two Times galopant à son extérieur. Taareef patientait quant à lui dans le sillage du leader. Le pensionnaire d’André Fabre a ensuite tenté d’attaquer Géniale dans la phase finale, mais le japonais est reparti de plus belle. Jimmy Two Times est deuxième à une demi-longueur, précédant Zalamea (Lope de Vega) et Taareef, très décevant malgré le port des œillères.

Direction le Jacques Le Marois… ou le Maurice de Gheest. Géniale, qui porte un nom féminin, est pourtant un entier ! Il est stationné à Chantilly chez Satoshi Kobayashi depuis quelques semaines, mais il est entraîné par Mikio Matsunaga. Sa mère, Sarafina ** (Refuse to Bend), ayant couru en France, l’entourage du cheval pensait que cela ferait aussi plaisir aux Français de voir son produit en action. Géniale a débuté au mois de mars de ses 3ans. Il a ouvert son palmarès pour sa quatrième sortie, en juillet 2017. Le poulain a ensuite effectué une rentrée victorieuse au mois de mars 2018 et reste sur deux cinquièmes places. Il est arrivé en France sans être black type. Mikio Matsunaga, entraîneur du gagnant, nous a déclaré : « C'est la première victoire de Groupe du cheval et du propriétaire. Ce dernier est actif depuis trois ou quatre ans. C’est aussi mon premier partant en France. Il faut en discuter avec son propriétaire, mais je pense qu'il pourrait aller vers le Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois ou vers le Larc Prix Maurice de Gheest [Grs1]. Aujourd’hui, le cheval était un peu tendu au départ. Au Japon, il a tendance à pencher à gauche. Le parcours corde à gauche de Maisons-Laffitte et la monte de Yutaka Take l’ont beaucoup aidé. Le propriétaire du cheval est fan de monsieur Take. »

Un propriétaire assez récent et un gros investisseur. Géniale court sous les couleurs de Kieffers Co Ltd, l’entité de Masaaki Matsushima. On retrouve trace de son nom à partir de la vente de sélection de la Japan Racing Horse Association de 2013. À partir de 2015, il a investi beaucoup plus massivement sous le nom de Kieffers Co. Ltd. Le propriétaire n’a pas hésité à sortir le carnet de chèque pour acheter des lots très bien nés et il apparaît régulièrement derrière les top prices. En 2017, il avait dépensé près de deux millions d’euros pour acheter un foal par Deep Impact et Silverskaya (Silver Hawk). Installé à Kyoto, il a fait fortune dans la vente d’automobiles de luxe. Il n’a pas encore remporté de Groupe et a eu son premier partant le 9 mai 2015. L’Arc (Deep Impact), non placé dans le Prix de la Pépinière - Fonds Européen de l’Élevage (L) ce dimanche, a été son premier gagnant.

Jimmy Two Times, éternel battu. Jimmy Two Times a encore une fois fourni une belle performance, mais il n’a toujours pas réussi à s’imposer cette année en cinq sorties. Le représentant de Godolphin ne semble pas encore revenu à son meilleur niveau, lui qui a remporté le Prix du Muguet (Gr2) et qui s’est classé troisième du Prix Maurice de Gheest (Gr1) dans sa jeunesse.

Un fils de la grande Sarafina. Élevé par Shadaï Farm, Géniale a été acheté pour un prix avoisinant les 1.170.000 €. C’est un fils du meilleur étalon japonais Deep Impact (Sunday Silence) et de la championne Sarafina, dont il est le premier produit. Exportée au Japon en 2012, cette élève de Son Altesse Aga Khan avait auparavant enlevé cinq Groupes, parmi lesquels le Grand Prix de Saint-Cloud, le Prix Saint-Alary et le Prix de Diane (Grs1). Elle a également conclu deuxième du Prix Ganay à trois reprises et troisième des Prix de l’Arc de Triomphe et Vermeille (Grs1). Sarafina est une sœur de Sandagiyr (Dr Fong), lauréat des Dubai Firebreak Stakes (Gr3), de Sanaya (Barathea), deuxième du Prix Saint-Alary (Gr1), ou encore de Sanjida (Polish Precedent), troisième des Prix de Condé, Cléopâtre et Pénélope (Grs3).

PEDIGREE WEATHERBYS : http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/GENIALE.pdf 

 

 

 

Halo

 

 

Sunday Silence

 

 

 

 

Wishing Well

 

Deep Impact

 

 

 

 

 

Alzao

 

 

Wind in her Hair

 

 

 

 

Burghclere

GÉNIALE (M4)

 

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Refuse to Bend

 

 

 

 

Market Slide

 

Sarafina

 

 

 

 

 

Darshaan

 

 

Sanariya

 

 

 

 

Sanamia


LES CHRONOS

Temps total : 1’37’’62