Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

QATAR PRIX DE LA CALONNE - FONDS EUROPÉEN DE L’ÉLEVAGE (L) - La vraie Rosa Impérial ** est de retour

Courses / 08.07.2018

QATAR PRIX DE LA CALONNE - FONDS EUROPÉEN DE L’ÉLEVAGE (L) - La vraie Rosa Impérial ** est de retour

DEAUVILLE, DIMANCHE

Rosa Impérial ** (Pivotal) n’avait plus été revue depuis sa cinquième place dans le District One (Gr2) à Meydan, au mois de mars. Elle a renoué avec le succès qui la fuyait depuis un an à l’occasion de ce Qatar Prix de la Calonne - Fonds Européen de l’Élevage (L). Favorite de l’épreuve, la représentante de Godolphin a galopé sur la ligne de tête le long du rail, Dolianova (Rock of Gibraltar) avançant à son extérieur. Cadencée par son partenaire à 400m du but, Rosa Impérial a déployé de belles foulées pour s’imposer facilement, ralliant le poteau avec une longueur et quart d’avance sur sa compagne d’entraînement Lady Frankel (Frankel). Bonne finisseuse, I Am Charlie (Great Journey) se classe troisième à une longueur trois quarts de la pouliche du Gestüt Ammerland.

Un retour fracassant sur notre sol. Rosa Impérial avait débuté sur le tard puisqu’elle avait effectué des premiers pas victorieux au printemps de ses 4ans dans une course D. Elle avait enchaîné par un succès dans le Prix Hampton (L) avant de remporter facilement le Prix de Ris-Orangis (Gr3). La pensionnaire d’André Fabre s’était donc présentée invaincue en trois sorties au départ du Larc Prix Maurice de Gheest (Gr1), où elle n’avait pu faire mieux que neuvième. Sept mois plus tard, elle avait fait sa rentrée dans le Prix Anabaa (course A), étant seulement devancée par l’excellent City Light ** (Siyouni). Après une tentative en demi-teinte à Meydan, la vraie Rosa Impérial semble être de retour.

Une rentrée concluante pour Lady Frankel. Lauréate du Prix de Lieurey (Gr3), Lady Frankel n’avait plus été revue en compétition depuis sa troisième place dans le Prix de l’Opéra Longines (Gr1), au mois d’octobre. Montée à l’arrière-garde ce vendredi, elle a bien accéléré lors de l’emballage final, tout en finissant isolée en dehors. Elle a donc des excuses pour avoir été battue et pourrait bien inverser prochainement la tendance.

I Am Charlie en route vers le Prix Rothschild. Deuxième du Prix Maurice Zilber - Fonds Européen de l’Élevage (L) au mois de mai, I Am Charlie a de nouveau fourni une belle performance ce dimanche. Montée en dernière position par Antoine Hamelin, elle s’est infiltrée à la corde à 300m du but et s’est très bien défendue jusqu’au bout. Son entraîneur, Jean-Pierre Gauvin, nous a dit : « Nous sommes très contents de sa performance pour une semi-rentrée. Elle ne fait que progresser ! En dernier lieu, elle avait également réalisé une belle performance en se classant deuxième de Listed, mais je pense que le lot était inférieur ce jour-là par rapport à celui d’aujourd’hui. La jument n’avait jamais couru en ligne droite avant ce jour mais elle s’adapte à tous les tracés. Nous allons l’engager dans le Prix Rothschild [Gr1], le 29 juillet, car c’est une course qui aura lieu sur le même tracé. »

La propre sœur d’une placée de Groupe. Élevée par Darley Stud Management, Rosa Impérial est une fille de Pivotal (Polar Falcon), étalon à Cheveley Park Stud, et de Rose Trail (Kingmambo). Cette dernière n’a pas couru mais a donné la propre sœur de Rosa Imperial, Rosental. Elle a remporté le Prix de la Cauvinière (B) à Deauville avant d’enlever le Prix Dahlia - Fonds Européen de l’Élevage (L), puis de terminer troisième du Prix Fille de l’Air (Gr3). Leur deuxième mère, Mannington (Danehill), est lauréate des Blue Diamond Prelude (Gr3) mais aussi troisième des Blue Diamond Stakes (Gr1), entre autres.

 

 

 

Nureyev

 

 

Polar Falcon

 

 

 

 

Marie d’Argonne

 

Pivotal

 

 

 

 

 

Cozzene

 

 

Fearless Revival

 

 

 

 

Stufida

ROSA IMPERIAL (F5)

 

 

 

 

 

 

Mr Prospector

 

 

Kingmambo

 

 

 

 

Miesque

 

Rose Trail

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Mannington

 

 

 

 

Bint Marscay


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 38’’93

1.000m à 600m : 23’’66

600m à 400m : 11’’66

400m à 200m : 11’’14

200m à l’arrivée : 11’’86

Temps total : 1’37’’25