Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

QATAR PRIX JEAN PRAT (GR1) - Intellogent ** avec mention très bien sur le mile

Courses / 08.07.2018

QATAR PRIX JEAN PRAT (GR1) - Intellogent ** avec mention très bien sur le mile

DIMANCHE, À DEAUVILLE

C’est le Qatar Prix Jean Prat (Gr1) des premières : une première victoire de Gr1 pour le bel Intellogent ** (Intello), un premier Gr1 pour son père, Intello ** (Galileo), et une première victoire de Gr1 pour les couleurs de Fiona Jean Carmichael. Intellogent s’est imposé d’une courte encolure dans ce Gr1, après avoir lutté à distance avec Cascadian ** (New Approach). Intellogent est venu en pleine piste, Cascadian est venu le long du rail extérieur, lui qui n’est pas très bien parti. Gustav Klimt (Galileo) est troisième à une longueur.

La course a eu un déroulement un peu particulier, Christophe Soumillon faisant le choix d’isoler Ancient Spirit (Invincible Spirit) le long de la corde. Wusool ** (Speightstown) a mené le peloton à quelques mètres du rail extérieur, suivi par Hey Gaman (New Approach). Ces trois-là ont fini par céder dans la phase finale après une course rythmée. Wusool conserve la quatrième place à une longueur un quart. La déception vient d’Olmedo ** (Declaration of War), un peu mou au rond, dernier et incapable d’accélérer.

Élève modèle, comme papa. Intellogent, c’est l’élève modèle, comme a pu l’être son père, Intello. Gagnant de son unique sortie à 2ans à Saint-Cloud en laissant une belle impression, il est revenu assez tôt en 2018, se classant deuxième du Prix Omnium II (L). Poulain imposant, Intellogent avait besoin de courir. Troisième, tout près, du Prix Machado (Classe 1) ensuite, derrière Mer et Nuages ** (Lope de Vega), le grand absent de ce Jean Prat, et Wusool, il a gagné son ticket pour le Qipco Prix du Jockey Club (Gr1) en enlevant le Prix de Guiche (Gr3). Mais dans le classique cantilien, il y avait 100m de trop. Il s'est classé quatrième, tout près.

Fabrice Chappet a fait le choix payant de raccourcir son poulain. L’entraîneur cantilien nous a dit : « Le contrat est rempli. Ce n’était pas évident avant le coup, mais il a zéro fausse note depuis le début de sa carrière. Nous sommes ravis. Il est rentré tôt cette année car il n’avait couru qu’une fois à 2ans. Si nous voulions aller sur les belles courses, il fallait le courir. »

Après cette victoire dans le Prix Jean Prat, sur les 1.600m ligne droite de Deauville, Intellogent a le droit d’avoir des ambitions face aux milers d’âge dans le prochain Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois (Gr1). Fabrice Chappet a dit : « Nous allons réfléchir mais c’est le programme logique. La ligne droite permet d’avoir des courses régulières et que le meilleur gagne. C’est logique de voir les belles courses courues sur des parcours sélectifs. »

Un premier Gr1 pour les couleurs de Fiona Jean Carmichael. Les couleurs de Fiona Jean Carmichael s’imposent pour la première fois dans un Gr1, ce dimanche, grâce à Intellogent. La propriétaire est impliquée dans les courses depuis 2011 et a déjà eu des bons chevaux en association, comme Ivawood (Zebedee), double lauréat de Gr2 et placé des Guinées, mais aussi Toronado (High Chaparral) et Havana Gold (Teofilo), lui aussi gagnant de ce Prix Jean Prat (Gr1).

Un premier gagnant de Gr1 pour Intello. Intello fait la monte entre la France et l’Angleterre : deux ans au haras du Quesnay, deux ans à Cheveley Park Stud, et ainsi de suite. Intellogent lui offre un premier succès de Gr1, lui qui appartient à la première génération de l’étalon. Pierre-Yves Bureau, qui manage les intérêts de l’écurie Wertheimer & Frère, nous a dit : « C’est super ! Intello avait déjà donné plusieurs bons chevaux et nous attendions ce premier Gr1. Le plateau d’aujourd’hui était très relevé. Dans le Prix du Jockey Club, nous avions cru qu’Intellogent pouvait gagner jusqu’à 200m de l’arrivée. Son entraîneur a fait le choix de le raccourcir et de revenir sur 1.600m. Cela rappelle un peu Intello, qui avait gagné le Jockey Club et était ensuite revenu sur le mile. Je suis heureux car c’est un partenariat à trois, avec le haras du Quesnay et Cheveley Park Stud. »

Cascadian relève le challenge. Malgré le forfait de Mer et Nuages, Godolphin avait un représentant dans ce Qatar Prix Jean Prat. Supplémenté, Cascadian a fait illusion pour la victoire mais doit s’incliner avec les honneurs. Ce poulain élégant n’avait qu’une seule course dans les jambes cette année et il a marqué une petite hésitation au départ. Cascadian passait un test en telle compagnie et montre qu’il a le niveau pour bien faire dans les Grs1. Cascadian ne gagne pas mais décroche les encouragements du jury.

Gustav Klimt toujours là. Décevant sixième des 2.000 Guinées de Newmarket (Gr1), Gustav Klimt avait un peu rassuré en prenant la troisième place des 2.000 Guinées d’Irlande, puis la deuxième place des St James’s Palace Stakes (Grs1). C’est un bon poulain, qui répond toujours présent, mais il tombe à chaque fois sur plus fort que lui. Ce dimanche, il est battu par meilleur. Mathieu Legars, représentant de Coolmore, a dit : « Gustav Klimt est troisième dans un très bon Jean Prat. Il n'a pas d'excuses. Mais c'est un cheval qui est toujours là et qui fait toutes ses courses. »

Wusool à revoir sur plus court. Dans un rond de présentation, on ne voit que lui. Le splendide Wusool n’a pas pu s’imposer ce dimanche. Après avoir mené la course, il a marqué le pas pour finir, prenant une honorable quatrième place. Mais il ne faut pas condamner ce poulain au physique de déménageur, qui devrait trouver sa voie sur plus court dans le futur. Son entraîneur, François Rohaut, nous a dit : « La distance était un peu trop longue aujourd'hui pour Wusool. Sa sœur, [Farmah, ndlr] était elle aussi limitée en tenue. Il montre ses limites à ce niveau sur 1.600m. Mais il s'est très bien comporté, d'autant plus que c'était un premier essai à ce niveau et qu'il était un peu émoussé aujourd'hui par le fait d'aller devant. Nous allons le respirer un peu car c'était tout de même sa sixième course de l'année. Je pense que c'était sa dernière épreuve sur 1.600m. Mais ce n'est pas grave, nous allons lui établir un programme un peu différent. »

PEDIGREE WEATHERBYS

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Intellogent-1.pdf

Un neveu de Night of Magic. Élevé par l’écurie des Monceaux, Intellogent a été cédé 320.000 €, aux ventes d’août Arqana, à Amanda Skiffington. Il appartient à la première génération des produits d’Intello, étalon qui fait la monte entre le haras du Quesnay et Cheveley Park Stud. Sa mère, Nuit Polaire (Kheleyf), a déjà produit Lightupthenight (Dutch Art), troisième du Prix Amandine (L). Leur mère est une sœur de Night of Magic (Peintre Célèbre), deuxième des Oaks italiennes (Gr2) et du St. Leger allemand (Gr3). Cette dernière a produit deux gagnants dont Nightflower (Dylan Thomas), lauréate des Preis von Europa (Gr1), Diana Trial (Gr2) mais aussi deuxième du Prix de Diane allemand et du Grosser Preis von Baden (Grs1). C’est également la famille à qui l’on doit Nymphea, lauréate du Grand Prix de Berlin (Gr1), ou encore l’étalon Next Desert, ou de la vedette de Hongkong Pakistan Star.

La sœur d’Intellogent par Gleneagles, est inscrite au catalogue d’août d’Arqana.

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Intello

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Impressionnante

 

 

 

 

Occupandiste

INTELLOGENT ** (M3)

 

 

 

 

 

 

Green Desert

 

 

Kheleyf

 

 

 

 

Society Lady

 

Nuit Polaire

 

 

 

 

 

Platini

 

 

Night Teeny

 

 

 

 

Nightrockette


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 36’’14

De 1.000m à 600m : 23’’13

De 600m à 400m : 12’’07

De 400m à 200m : 12’’36

De 200m à l’arrivée : 12’’13

Temps total : 1’35’’83