SHADWELL - COUPE DU SUD-OUEST DES PUR-SANG ARABES (GR3 PA) - Taymour résiste à Muraaqib

16.07.2018

SHADWELL - COUPE DU SUD-OUEST DES PUR-SANG ARABES (GR3 PA) - Taymour résiste à Muraaqib

LA TESTE-DE-BUCH, MARDI

Après des débuts timides l’an passé, Taymour (Mahabb) a franchi un cap cette année. Lauréat pour sa rentrée du Prix Al Sakbe à l’issue d’un remarquable effort final, le pensionnaire de Yas Horse Racing est resté invaincu en 2017 en enlevant la Shadwell - Coupe du Sud-Ouest des Pur-sang Arabes (Gr3 PA). Il devance le champion de François Rohaut Muraaqib (Munjiz). Hajres (Nizam) vient compléter l’arrivée.

Placé en position d’attente dans le petit peloton, Taymour a prononcé son effort au centre de la piste, prenant l’avantage à 100m du but avant de résister du minimum à l’attaque de Muraaqib. Sur la ligne des premiers, Hajres a longtemps lutté avant de s’incliner pour la deuxième place. Les autres sont plus loin.

Un cheval encore immature. Antoine de Watrigant, l’entraîneur de Taymour, était ravi de la performance de son pensionnaire : « Je suis agréablement surpris. Le cheval m’épate, vraiment, car celui de François Rohaut [Muraaqib, ndlr] est l’un des meilleurs du monde. Battre ces chevaux-là… Je suis assez surpris car le cheval est encore très bébé, très immature et un peu souffreteux de partout. Il n’a que 4ans et le fait pourtant à la manière des forts. »

Manager de Yas Horse Racing, Thierry Delègue a déclaré : « On croyait déjà beaucoup en Taymour. Il travaille de manière très prometteuse le matin. Il avait fait quelque chose d’incroyable pour sa rentrée, dans le Prix Al Sakbe. En effet, ce jour-là, le terrain n’était pas praticable [terrain très lourd] et il était venu de la dernière place pour l’emporter alors qu’aucun cheval n’avait refait deux longueurs au cours de la réunion. Il avait terminé comme s’il évoluait en bon terrain. Il avait vraiment montré quelque chose. Cette course avait évidemment laissé quelques traces et nous lui avions laissé du temps pour digérer cela. Ce n’est pas par hasard que nous avions choisi de l’engager dans cette épreuve aujourd’hui, ainsi que dans le Gr1 PA de Newbury. Nous envisageons donc d’aller en Angleterre, même s’il faudra voir comment il prend sa course. Il a besoin de mûrir : il peut se montrer très anxieux, puis très décontracté. C’est peut-être encore prématuré. Il est promis à un bel avenir et il ne faut pas tout gâcher. Il magnifique, c’est une peinture, et il est extrêmement bien né. C’était une belle journée pour la casaque [Belqees s’est imposée un peu plus tôt dans le Shadwell - Critérium des Pouliches (Gr2 PA)]. »                                                      

Le frère de Mushrae. Taymour est un produit de Djezika (Dormane), lauréate en course, dont le Prix d’Abu Dhabi à Deauville. Elle est surtout connue comme la génitrice du champion Mushrae (Munjiz), lauréat de l’édition 2013 de la Qatar Arabian World Cup (Gr1 PA) pour l’entraînement de Jean-Pierre Totain et la casaque de Son Altesse le cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan. Elle a également donné le bon Nahee (Bibi de Carrère), vainqueur du Qrec UK Arabian Derby (Gr1 PA) à Newmarket, et Awam (Munjiz), lauréat de trois courses en France avant d’être exporté aux Emirats et de se classer troisième de l’Al Maktoum Challenge Round II (Gr1 PA). La deuxième mère, Cherifa (Chéri Bibi), fait partie d’une riche famille, avec notamment la présence du champion Djebbel (Djelfor). La troisième mère, Managhi (Saint Laurent), est une propre sœur du champion sire Manganate.

 

 

 

Tidjani

 

 

Tahar de Candelon

 

 

 

 

Pehrxylla Ibn Xelio

 

Mahabb

 

 

 

 

 

Jaf Orphatyn

 

 

Joyzell

 

 

 

 

Yfs Almond Joy

TAYMOUR (M4)

 

 

 

 

 

 

Manganate

 

 

Dormane

 

 

 

 

Mandore

 

Djezika

 

 

 

 

 

Chéri Bibi

 

 

Cherifa

 

 

 

 

Managhi