50e COPA DE ORO (L) - Deux français à la conquête de l’or basque

International / 14.08.2018

50e COPA DE ORO (L) - Deux français à la conquête de l’or basque

50e COPA DE ORO (L)

Deux français à la conquête de l’or basque

Plus grande épreuve espagnole, la Copa de Oro (L), cinquantième du nom, est chargée d’histoire de l’autre côté des Pyrénées. Durant la fermeture de l’hippodrome de Madrid, de 1996 à 2005, c’est San Sebastian qui a maintenu en vie les courses hippiques ibériques. En 2015, après l’interruption de celles-ci durant les six premiers mois de l’année pour des raisons qui restent obscures, c’est encore San Sebastian qui a relancé la machine. Voilà pourquoi le site basque tient une place à part dans le monde du turf espagnol. Et contrairement au Gran Premio de Madrid (A), la Copa de Oro a su garder son niveau de Listed, en attirant des concurrents venant de l’étranger. Ils seront quinze en lice, dont deux français : Cnicht (Silver Frost), qui vient de s’imposer à La Teste alors qu’il portait des œillères pour la première fois, et Not After Hours (Wiener Walzer). Deux fois placée de Listed l’année dernière, celle-ci est entraînée par François Rohaut qui a déjà gagné la course avec Scalambra et Young Tiger. Not After Hours peut donc l’emporter, même si elle découvrira le tracé particulier de San Sebastian. Côté espagnol, Hipodamo de Mileto (Falco) est certainement la meilleure chance. Il vient de conclure deuxième du Gran Premio de Madrid, battu de peu. Mais il subsiste un doute quant à son aptitude au tracé, puisqu’il avait échoué dans cette Copa de Oro en 2017. Federico (Acclamation) avait gagné la principale préparatoire au Gran Premio de Madrid. Lui aussi découvrira San Sebastian, mais il a la qualité pour l’emporter. Troisième de la dernière édition, Tuvalu (Shirocco) n’aurait qu’à répéter sa valeur de l’an dernier pour jouer un premier rôle. Très à l’aise à San Sebastian, Fuenteesteis (Falco) vient d’y finir deuxième du grand prix des femelles. Elle peut être la bonne surprise du lot. Les ex-français devenus portugais, Sant’Alberto (Alberto Giacometti) et Red Onion (Fast Company), lauréat de la préparatoire sur 2.200m, essaieront de voler la vedette aux espagnols.

3e · 18 h 30 > Copa de Oro Donostia-San Sebastian-50 Aniversario

Listed - Plat - À conditions - Défi du Galop – 71.000 € - 2.400m

Pour pur-sang mâles, hongres et femelles de trois ans et plus.

Nº Cheval Origines Propriétaire Entraîneur Jockey (Corde) Pds [Val.]

1 BARENTON (H4) Rajsaman-Macina Éc. Silver D. Teixeira V. M. Valenzuela (13) 59 [-]

2 CNICHT (M4) Silver Frost-Gibraltar Bay N. Hughes D. Henderson R.-C. Monténégro (7) 59 [-]

3 FEDERICO (H5) Acclamation-Frangy W. Armitage E. Léon Penate B. Fayos (9) 59 [-]

4 GRAN TORINO (M7) Bugatti-Boticella Éc. C. 4c A. Imaz-Beloqui J.-B. Hamel (6) 59 [-]

5 HIPODAMO DE MILETO (M4) Falco-La Atalaya Éc. Nanina J. M. Calderon C. Cadel (10) 59 [-]

6 OBANOS (H4) Pivotal-Maramba Éc. Quinto Real G. Arizkorreta Elosegui J. Grosjean (11) 59 [-]

7 PARSIFAL (M5) Rip Van Winkle-Shemanikha Y. Agf G. Arizkorreta Elosegui V. Janacek (5) 59 [-]

8 RED ONION (M4) Fast Company-Capsicum Éc. Best Horse G. Vaz F. Jimenez Alvarez (2) 59 [-]

9 SANT'ALBERTO (M10) Colossus-Adya Éc. Silver D. Teixeira J. L. Borrego (4) 59 [-]

10 SHEHAB (M5) Siyouni-Angel Rose Éc. Nanina J. M. Calderon R. Sousa (3) 59 [-]

11 TUVALU (H6) Shirocco-Light Impact Éc. Santa Bárbara I. Osorio J. Gelabert Bautista (1) 59 [-]

12 FUENTEESTEIS (F4) Falco-Fantasy Lady Éc. Rober Ra. Avial-Lopez A. Werlé (8) 57,5 [-]

13 NOT AFTER HOURS (F4) Wiener Walzer-Nota Bene L. Racing F. Rohaut M. Forest (14) 57,5 [-]

14 PHOTO CHOC (M3) Motivator-Shake the Moon C. Marques de Miraflores Á. Soto A. Fresu (15) 54,5 [-]

15 POPORO (M3) Camelot-Melovia R. Cocheteux I. Osorio I. Melgarejo (12) 54,5 [-]