AUJOURD’HUI AUX COURSES

Courses / 11.08.2018

AUJOURD’HUI AUX COURSES

Aujourd’hui aux courses

16 H 20 • DEAUVILLE • PRIX DU HARAS DE FRESNAY-LE-BUFFARD - JACQUES LE MAROIS

Gr1, 3ans et plus, 1.600m

Deauville dans son sang

Ils sont onze au départ du Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois (Gr1). Onze, pour un Gr1 de haute volée. Onze, dont la pépite Alpha Centauri (Mastercraftsman). Le Jacques Le Marois, c’est une histoire de famille : East of the Moon (Private Account), sa deuxième mère, a remporté l’épreuve. Sa troisième mère, Miesque (Nureyev), l’a gagnée à deux reprises. Alpha Centauri peut-elle leur succéder ? La réponse est oui !

La représentante de la famille Niarchos reste sur trois victoires de Gr1 consécutives. Elle a été très plaisante dans les 1.000 Guinées d’Irlande (Gr1). Elle a été impressionnante dans les Coronation Stakes (Gr1). Pour son premier essai face aux femelles d’âge, elle s’est promenée dans les Falmouth Stakes (Gr1). Dimanche, ce sera un nouveau défi, face aux mâles cette fois. Mais Alpha Centauri, pouliche aussi bien exceptionnelle en piste que dans son modèle, a les moyens de les dominer. Son véritable ennemi sera le ciel : s’il pleut, la mission de la pensionnaire de Jessica Harrington va se compliquer d’un cran. Si la piste sèche, il faudra être très fort pour la battre. Le terrain a été mesuré à 3,5 (souple) samedi matin à Deauville et devrait s’assécher jusqu’à dimanche. La présence d’Alpha Centauri est le temps fort de ce meeting de Deauville. Quoi qu’il arrive, il faudra être présent pour la voir ce dimanche, parce que nous allons peut-être vivre un moment à part.

Les 3ans bien présents. Alpha Centauri n’est pas seule dans ce Jacques Le Marois. Face à elle, il y a d’autres 3ans aux dents longues. Une autre femelle est au départ : With You (Dansili). Elle vient de remporter le Prix Rothschild (Gr1) et se présente à quinze jours dans ce Jacques Le Marois. With You est une très bonne pouliche mais, face à Alpha Centauri, il faudra encore élever le niveau d’un cran. Côté mâles, la ligne du Qatar Prix Jean Prat (Gr1) est représentée par Intellogent (Intello), gagnant du Gr1, et son dauphin Cascadian (New Approach), excellent deuxième ce jour-là. Intellogent a trouvé sa voie sur le mile et devrait confirmer ce dimanche. En bon terrain, il lui faudra sortir le grand jeu pour battre Alpha Centauri. Si la piste est un peu assouplie, cela jouera en sa faveur. Pour Cascadian, c’est une question de marge. La qualité est indéniable et le Prix Jean Prat n’était que sa deuxième sortie de l’année. Il a le droit de franchir encore un palier et d’espérer prendre sa revanche sur Intellogent. Si Alpha Centauri a tous les éléments avec elle, il faudra avoir fait un vrai bond.

Ken Condon aligne deux pensionnaires, dont le 3ans Romanised (Holy Roman Emperor), gagnant des 2.000 Guinées d’Irlande (Gr1). Il reste sur un net échec dans les St James’s Palace Stakes (Gr1), sur une piste trop rapide et après être parti très moyennement, compromettant ses chances. Il faut le revoir sur une piste moins dure.

Du côté des chevaux d’âge… La génération des milers d’âge n’a pas encore vraiment convaincu cette année. Face aux 3ans de ce Jacques Le Marois, la mission s’annonce compliquée. Accidental Agent (Delegator) n’est autre que le gagnant des Queen Anne Stakes (Gr1). Il s’imposait à la surprise générale à Royal Ascot et il n’est pas encore possible de voir en lui le leader indiscutable des milers d’âge. Ce dimanche, il doit confirmer ce succès pour asseoir cette position.

Recoletos (Whipper) vaut mieux que sa septième place dans les Queen Anne Stakes. Il n’a jamais été en mesure de placer son accélération à Royal Ascot, lui qui avait auparavant survolé le The Gurkha Coolmore Prix d’Ispahan (Gr1). Sur une piste moins légère, il a les moyens de refaire parler de lui, même si les 3ans s’annoncent durs à battre. Cela s’annonce plus difficile pour Noor Al Hawa (Makfi), lequel arrive en grande forme et en progression sur ce Jacques Le Marois. Il reste sur un succès dans le Grand Prix de Vichy (Gr3), mais monte sérieusement de catégorie, tout en revenant sur 1.600m. Cela laisse pas mal de points d’interrogation. Trais Fluors (Dansili), moins percutant en 2018, aura fort à faire, tout comme Success Days (Jeremy), bon cheval de terrain souple, mais en dessous des meilleurs. Zalamea (Lope de Vega) fait figure d’outsider.

Le palmarès (Année/Lauréat/Entraîneur). 2017 : Al Wukair (A. Fabre). 2016 : Ribchester (R. Fahey). 2015 : Ésotérique (A. Fabre). 2014 : Kingman (J. Gosden). 2013 : Moonlight Cloud (F. Head).

15 H 45 • DEAUVILLE • PRIX MINERVE

Gr3 – 3ans – 2.500m

Zarkamiya vise plus haut

Huit pouliches seront en lice pour la victoire dans ce Prix Minerve (Gr3), lequel a réuni un lot de bonne facture. Lauréate du Prix de Thiberville (L) dans un bon style, Zarkamiya (Frankel) va tenter de franchir un palier supplémentaire ce dimanche. Elle va retrouver Hermaphrodite (Le Havre) et Ligne d’Or (Dansili), respectivement troisième et quatrième à ParisLongchamp. Ces trois pouliches devront se méfier en priorité de Fuse (Teofilo), deuxième du Prix de Malleret (Gr2) en dernier lieu. L’anglaise Worth Waiting (Bated Breath) vient de s’imposer brillamment dans les Aphrodite Stakes (L) à Newmarket et va effectuer ses premiers pas sur notre sol. Toujours maiden en cinq sorties, Amazing Lips (Camelot) a déjà prouvé qu’elle était compétitive à ce niveau, se classant deuxième du Prix Cléôpatre (G3). Régulière, elle mériterait vraiment de remporter sa course black type. Lauréate de Gr3 et placée de Gr2 dans son pays, l’allemande Taraja (High Chaparral) pourrait bien faire pour son retour sur notre sol, elle qui avait débuté anonymement à Chantilly à 2ans. Gagnante du Derby tchèque face aux mâles, Blessed Kiss (Kentucky Dynamite) aura cependant fort à faire pour briller face à une telle opposition.

Le palmarès (Année/Lauréat/Entraîneur). 2017 : God Given (L. Cumani). 2016 : Golden Valentine (F. Head). 2015 : Candarliya (A. de Royer Dupré). 2014 : Zarshana (A. de Royer Dupré). 2013 : Pomology (J. Gosden).

14 H 35 • DEAUVILLE • PRIX FRANÇOIS BOUTIN

Listed - 2ans – 1.400m

Pizzicato a les moyens

Troisième du Prix Roland de Chambure (L) en dernier lieu, Pizzicato (Dabirsim) est l’un des poulains les plus expérimentés de la course et sera logiquement très en vue. Son adversaire le plus dangereux semble être l’anglais Getchagetchagetcha (Champs Élysées). Ce dernier vient de se classer quatrième des Qatar Vintage Stakes (Gr2). The Black Album (Wootton Basset) vient de remporter le Prix Helleniqua (Classe 1) à La Teste, devançant Monette (Cockney Rebel), laquelle vient de confirmer en s’adjugeant le Critérium du Béquet (L). Il va cependant aborder la distance pour la première fois. Pappalino (Makfi) a confirmé ses bons débuts en remportant son maiden à Vichy de belle manière et ne sera pas à négliger, car il est sur la montante. Auteur de débuts victorieux à Chantilly, Shaman (Shamardal) va devoir franchir un sacré palier pour sa deuxième sortie. Seule femelle au départ de cette épreuve, Pure Zen (Zoffany) a elle aussi gagné lors de ses premiers pas en compétition avant de se classer cinquième du Prix Six Perfections (Gr3).

17 H • DEAUVILLE • PRIX DE LA MOTTE SASSY

Inédites, 2ans, 1.300m

Débuts d’une nièce de Bright Sky

Elles sont douze pouliches inédites au départ du Prix de la Motte Sassy (Inédites), sur la fibrée de Deauville. Jean-Claude Rouget présente Siyoulater (Siyouni), une représentante de White Birch Farm issue de Bonanza Creek (Anabaa), une sœur de Bright Sky (Wolfhound) et de Board Meeting (Anabaa). Fabrice Chappet a engagé deux de ses pensionnaires. Over the Moon (Invincible Spirit) est une sœur de Royal Bench (Whipper), gagnant du Qatar Prix Daniel Wildenstein (Gr2) et deuxième du Hong Kong Mile (Gr1), ou encore de Mayhem (Whipper), gagnante du Prix Allez France (Gr3). Olympic Light (Olympic Glory) est issue d’une sœur de Lightning Spear (Pivotal), récent gagnant des Qatar Sussex Stakes (Gr1).