AUJOURD’HUI AUX COURSES - DEAUVILLE

Courses / 04.08.2018

AUJOURD’HUI AUX COURSES - DEAUVILLE

15 H 15 • DEAUVILLE • LARC PRIX MAURICE DE GHEEST

Gr1 - 3ans et plus - 1.300m

Casse-tête deauvillais

Vingt partants dans le Larc Prix Maurice de Gheest (Gr1) ! L’épreuve s’annonce absolument passionnante à suivre, avec des chevaux de très haut niveau présentant des profils différents. Passionnante, mais pas facile à déchiffrer.

City Light, pour confirmer Royal Ascot. En se classant deuxième des Diamond Jubilee Stakes (Gr1) à Royal Ascot, City Light (Siyouni) a montré qu’il était le meilleur sprinter français actuellement. Dimanche, sur les 1.300m de ligne droite de Deauville, il peut confirmer ce titre. Depuis Royal Ascot, il n’a cessé d’impressionner son entourage à l’entraînement et est annoncé mieux que jamais en vue du Gr1 deauvillais. Cheval bourré d’influx, explosif, il est le concurrent à battre ce dimanche. Il faudra que tout se passe bien au rond comme dans les stalles.

La ligne des Diamond Jubilee Stakes est bien représentée. James Fanshawe, qui adore Deauville, fait le déplacement avec The Tin Man (Equiano), quatrième pas très heureux à Royal Ascot. Si tout se passe bien, il a sa place à l’arrivée. D’bai (Dubawi) doit encore faire ses preuves à un tel niveau et, dans ce lot, il part en outsider. Gagnant du British Champion Sprint (Gr1) l’an passé, Librisa Breeze (Mount Nelson) est un cheval de terrain très souple. Intelligence Cross (War Front), dernier du Gr1 à Royal Ascot, devra faire un numéro.

Les demoiselles de Freddy. Si un entraîneur connaît la recette pour remporter un Prix Maurice de Gheest, c’est bien Freddy Head. Recordman de l’épreuve, l’entraîneur compte six succès dans le Gr1 grâce aux trois victoires de Marchand d’Or (Marchand de Sable) et aux trois succès de la formidable Moonlight Cloud (Invincible Spirit). Freddy Head compte cette année sur deux pouliches de 3ans : Polydream (Oasis Dream) et Efaadah (Dansili). Et il est confiant. On donnera cependant un avantage à Polydream, qui retrouve son meilleur niveau et revient sur le lieu de ses premiers exploits. Efaadah est une bonne pouliche, mais elle est probablement un ton en dessous de Polydream. Les lignes des deux pouliches avec Inns of Court (Invincible Spirit) donnent en effet l’avantage à Polydream. Les deux ont le droit de participer à l’arrivée. Côté pouliches de 3ans, citons aussi Cœur de Beauté (Dabirsim), qui est raccourcie après avoir tenté sa chance dans les classiques sur 1.600m. Deuxième de l’Emirates Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), elle a ensuite été battue dans les Coronation Stakes (Gr1). Son entourage estime que le mile est le bout du monde pour elle et a choisi de la présenter sur 1.300m. Si elle répète sa valeur de la Poule, elle peut bien faire, mais elle n’aura pas son terrain.

Brando défend son titre. Gagnant de ce Larc Prix Maurice de Gheest l’an passé, Brando (Pivotal) revient cette année. Le pensionnaire de Kevin Ryan vient de très bien courir dans la Darley July Cup (Gr1), puisqu’il s’est classé deuxième de U S Navy Flag (War Front), mettant son cœur sur la piste. Brando peut bien faire, à condition qu’il ne saigne pas, ce qui peut arriver. On retrouve la ligne de la July Cup aussi avec Fleet Review (War Front), troisième à Newmarket. Avant le coup, il peut espérer prendre une place. Sands of Mali (Panis) courait mal à Newmarket. Il n’a jamais bien fait cet hippodrome, que ce soit sur le Rowley Mile ou le July Course. S’il répète sa valeur de la Commonwealth Cup (Gr1), il a son mot à dire.

Les bons atouts des Boys in Blue. Godolphin a trois atouts dans ce Maurice de Gheest : D’bai, dont le cas a déjà été évoqué, Inns of Court et Wootton (Wootton Bassett). Inns of Court vient de survoler le Prix de Ris-Orangis (Gr3) pour son premier essai sur 1.200m. Auparavant, il a été battu par Efaadah dans le Prix de la Porte Maillot (Gr3) et par Polydream dans le Prix du Palais Royal (Gr3). Il leur rendait respectivement 5,5 kilos et 5 kilos. L’écart au poids se réduit désormais (il est de 3,5 kilos), ce qui peut changer la donne. Quant à Wootton, son entourage a fait le choix de le raccourcir après l’avoir vu sur le mile. Poulain doué mais brillant, il pourrait être aidé par le raccourcissement de la distance et une course plus rythmée, qui pourrait l’aider à se poser.

Et encore tant de possibilités… Avec vingt partants, la chance aura certainement son mot à dire dans ce Prix Maurice de Gheest. Qui sera du bon côté du peloton ? Est-ce que tout le monde trouvera le passage ? Cela ajoute encore un peu plus de sel à l’épreuve. Plusieurs chevaux au départ ont leur mot à dire, si tout se passe bien. Gagnant facile du Prix Servanne (L), Time’s Arrow (Redoute’s Choice) reste sur une sixième place dans le Prix de Ris-Orangis pour sa rentrée. Il arrive sur ce Gr1 avec une course dans les jambes et a le droit de progresser, ce qui sera nécessaire s’il veut jouer un rôle. Une place est possible. Larchmont Lad (Footstepsinthesand) reste sur un succès dans un Gr2 en Irlande. Il est en dessous des meilleurs sprinters et, si tout se passe bien, il peut viser une place, tout comme James Garfield (Exceed and Excel). Gagnant du Darley Prix Morny 2017 (Gr1), Unfortunately (Society Rock) revient à Deauville sans avoir confirmé son succès de l’été dernier. Il sera muni d’œillères australiennes pour la première fois et revient sur une piste qui lui a réussi. Pas facile à situer, mais difficile à rayer.

Le palmarès (Année/Lauréat/Entraîneur). 2017 : Brando (K. Ryan). 2016 : Signs of Blessing (F. Rohaut). 2015 : Muhaarar (C. Hills). 2014 : Garswood (R. Fahey). 2013 : Moonlight Cloud (F. Head).

14 H 35 • DEAUVILLE • PRIX VALPARAISO SPORTING CLUB - PRIX DE REUX

Gr3 - 3ans et plus - 2.500m

Called to the Bar a la pointure

Ils sont six au départ du Prix de Reux (Gr3). Called to the Bar (Henrythenavigator) arrive sur cette épreuve en forme, lui qui vient de remporter le Prix La Moskowa (L) après avoir conclu troisième de Waldgeist (Galileo) dans le Prix d’Hédouville (Gr3). Il s’annonce comme le concurrent à battre, mais il retrouvera Casterton (Fastnet Rock), deuxième du minimum dans la Listed cantilienne. Casterton est un bon cheval et il est en mesure de prendre sa revanche, d’autant plus qu’il affronte cette fois Called to the Bar à poids égal, alors qu’il lui rendait un kilo et demi à Chantilly. Spotify (Redoute’s Choice), rallongé ce dimanche, est à suivre pour son premier essai sur 2.500m et sur un terrain qui va lui convenir. Tenant du titre, Tiberian (Tiberius Caesar) n’a pas encore retrouvé son meilleur niveau cette année, tout comme Finche (Frankel). Barré dans les handicaps, Magnentius (Tiberius Caesar) tente sa chance dans cette épreuve.

Le palmarès (Année/Lauréat/Entraîneur). 2017 : Tiberian (A. Couétil). 2016 : Ventura Storm (R. Hannon). 2015 : Loresho (J.-C. Rouget). 2014 : Gatewood (J. Gosden). 2013 : Très Blue (H.-A. Pantall).

16 H 50 • DEAUVILLE • PRIX HARAS EL PARAISO - PRIX MICHEL HOUYVET

Listed - 3ans - 2.800m

Moncamel découvre Deauville

Sept concurrents vont s’affronter dans ce Prix Haras El Paraiso – Prix Michel Houyvet (L). En grande forme, Moncamel (Camelot) reste sur deux succès consécutifs et il peut faire mouche pour son premier essai sur une longue distance. Il va découvrir la piste de Deauville, mais il a déjà couru sur cinq hippodromes différents et devrait encore s’adapter. Il devra se méfier en priorité de Master of Reality (Frankel), lequel reste sur un échec dans le Prix Hocquart Longines (Gr2). Ce dernier avait cependant convaincu au mois de mai, remportant par trois longueurs une Classe 1 à Saint-Cloud. Quatrième du Prix de Malleret (Gr2) à distance, Ajayeb (Frankel) revient dans une catégorie où elle a déjà bien fait, puisqu’elle s’est classée deuxième du Prix Caravelle - Haras des Granges (L) au mois d’avril. Ziyad (Rock of Gibraltar) reste sur un facile succès dans le Derby de l’Ouest (Classe 1) devant Silver Flight (Fuissé), qu’il retrouve ici. Entraînée par André Fabre, Mystic Sunshine (Maxios) vient d’ouvrir son palmarès dans une Classe 2 à Chantilly pour sa deuxième sortie et devrait encore progresser.

14 H 05 • DEAUVILLE • PRIX HARAS DON ALBERTO

Classe 2 - 2ans - 1.200m

Kilfrush Memories le mérite

Battu de peu en dernier lieu sur cette piste, Kilfrush Memories (Shakespearean) fait preuve d’une louable régularité depuis ses débuts et mériterait d’ouvrir son palmarès dans ce Prix Haras Don Alberto (Classe 2). Il va retrouver Milord’s Song (Siyouni), qu’il vient de devancer. Tudo Bem (Sommerabend) est le poulain le plus expérimenté de la course. Quatrième du Prix du Bois (Gr3), il s’est depuis classé troisième d’une Classe 2 à Chantilly et il pourrait renouer avec le succès ce dimanche. Entraînée par André Fabre, Path of Totality (War Front) vient de se classer deuxième à Clairefontaine à deux longueurs de Spirit of Brittany (Invincible Spirit), laquelle a conclu troisième récemment du Prix Six Perfections (L). Supplémentée par son entourage, Turf War (War Front) a couru honorablement à deux reprises en province.