AUJOURD’HUI AUX COURSES - DEAUVILLE

Courses / 06.08.2018

AUJOURD’HUI AUX COURSES - DEAUVILLE

14 H 20 • DEAUVILLE • PRIX DES MARETTES

Inédites - 2ans - 1.500m

Débuts d’une nièce de Goldikova **

Comme en 2017, elles seront quinze 2ans à faire leurs premiers pas dans le Prix des Marettes (Inédites). Et comme l’année dernière, la grande attraction de la course est le fruit de l’entraînement de Freddy Head. Il s’agit de Lady Neartica (Kodiac), une nièce de la championne Goldikova ** (Anabaa).

1          CHEFFREVILLE

            (Camelot & Clarify, par Zamindar)

Arqana, Deauville, août 2017, 110.000 €, vendue par Coulonces Sales à Jean-Claude Rouget

Issue de Camelot, dont les produits font feu de tout bois, Cheffreville est une fille de Clarify, qui n’a pas couru et a été exportée en Nouvelle-Zélande en 2017. La deuxième mère de la pouliche, Bright and Clear (Danehill), a terminé deuxième des Oaks d’Italie (Gr1). Elle a donné Exospheric (Beat Hollow), vainqueur des Jockey Club Stakes et troisième de la Caulfield Cup (Grs2). La troisième mère de Cheffreville, Shining Water (Kalaglow), a gagné les Solario Stakes (Gr2) et elle a donné Tenby (Caerleon), lauréat du Gran Criterium (Gr1) et des Dante Stakes (Gr2) ainsi que troisième des Eclipse Stakes (Gr1).

2          MONTVIETTE

            (Le Havre & Lady Meydan, par American Post)

La mère de Montviette, Lady Meydan a remporté le Prix Cérès (L) et s’est classée troisième du Prix La Sorellina (L). Cette dernière a produit La Cochère (Le Havre) et Lignou (Rajsaman). Elle est la fille d’Open Offer (Cadeaux Généreux), placée de Listed et de Gr3. C’est la souche de Flying Cloud (Storming Home), gagnante du Prix Cléopâtre (Gr3), des Ribblesdale Stakes (Gr2) et deuxième des Pretty Polly Stakes (Gr1), mais aussi de l’étalon Laverock, lauréat du Prix d’Ispahan (Gr1).

3          SUPHALA

            (Frankel & Sefroua, par Kingmambo)

Arqana, Deauville, août 2017, yearling, 650.000 €, vendue par le haras d’Étreham à Charles Gordon Watson Bloodstock

Suphala est une fille de Sefroua, lauréate du Prix de Lieurey (L à l’époque) et troisième de Gr3 à Belmont Park. C’est la sœur de Sivolière (Sea the Stars), gagnante du Critérium du Béquet (L) et troisième du Prix du Calvados (Gr3 à l’époque). La deuxième mère de Suphala a été une excellente compétitrice. Il s’agit de Sophisticat (Storm Cat), lauréate des Coronation Stakes (Gr1) et du Prix de la Grotte (Gr3) et troisième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1).

4          DEZBA

            (Kingman & Vedela, par Selkirk)

Arqana, Deauville, octobre 2017, yearling, 35.000 €, vendue par l’écurie des Monceaux à M. & S. Nigge

Fille de Kingman dont les premiers 2ans galopent, et de Vedela, une jument inédite, Dezba est aussi une petite-fille de Vadawina (Unfuwain), gagnante des Prix Saint-Alary (Gr1) et Cléopâtre (Gr3), avant de produire trois chevaux de Groupe : Vadamar (Dalakhani), Vedouma (Dalakhani) et The Pentagon (Galileo). C’est la souche de Vadapolina (Trempolino), Vadsalina (Sagacity) et Vazira (Sea the Stars). Plus loin dans le pedigree, nous retrouvons le nom de Valixir, troisième du Prix du Jockey Club et lauréat du Prix d’Ispahan  et des Queen Anne Stakes (Grs1) et de Vadamos (Monsun), vainqueur du Qatar Prix du Moulin de Longchamp (Gr1).

5          LADY DYA

            (Makfi & Dixie Dance, par Orpen)

Arqana, Deauville, août 2017, yearling, 27.000 €, vendue par le haras du Cadran à Tony Castanheira

Issue d’une lauréate de trois courses, Lady Dya est la sœur de deux gagnants, Light my Fire (Camelot) et Purple King (Lope de Vega). Dance Treat (Nureyev), sa deuxième mère, a remporté le Prix de Flore (Gr3) et la Coupe (Gr3). Elle a produit South Easter (Galileo), lauréate de Gr3. C’est la famille de Golden Fleece (Nijinsky), lauréat du Derby d’Epsom (Gr1).

6          CARTIEM

            (Cape Cross & Mintaka, par Zamindar)

Arqana, Deauville, octobre 2017, yearling, 140.000 €, vendue par le haras du Mézeray à Jean-Claude Rouget

Fille d’une gagnante d’une course, Cartiem est une petite fille de Minatlya (Linamix), gagnante du Prix de Royaumont (Gr3) et propre sœur de Manighar (Linamix), lauréat des Tancred Stakes, Ranvet Stakes, de l'Australian Cup (Grs1) et du Qatar Prix Chaudenay (Gr2). Minatlya a produit Mila (Cape Cross), lauréate du Prix de Thiberville (L).

7          LADY NEARTICA

            (Kodiac & Neartica, par Sadler’s Wells)

Supplémentée, Lady Neartica est une fille de Neartica (Sadler’s Wells), lauréate de son maiden à Vittel, et la sœur de Near Gold ** (Dansili). La deuxième mère de Lady Neartica n’est autre que Born Gold (Blushing Groom), la génitrice de la phénoménale Goldikova ** (Anabaa), gagnante de quatorze Grs1 dont trois Breeders’ Cup Miles, quatre Prix Rothschild, deux Prix d’Ispahan, les Queen Anne Stakes et le Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois, de Galikova ** (Galileo), vainqueur du Qatar Prix Vermeille et deuxième du Prix de Diane (Grs1), Gold Sound (Green Tune), gagnant du Prix de Guiche (Gr3), Gold Round (Caerleon), vainqueur du Prix Cléopâtre (Gr3) et Anodin (Anabaa), deuxième du Breeders’ Cup Mile et du Prix Jacques Le Marois.

8          GRAINE DE MAILLE

            (Pivotal & Ebtisama, par Kingmambo)

Supplémentée également, Graine de Maille est une petite-fille de Misterah (Alhaarth), lauréate de Gr3 à Newmarket et une nièce de Shabiba (Seeking the Gold), lauréate de Listed et mère d’Ertijaal (Oasis Dream), gagnante de Listed.

9          MADELEINE MUST

            (Motivator & Danny’s Choice, par Compton Place)

Arqana, Deauville, décembre 2016, foal, 1.500 €, présentée par La Motteraye Consignment (rachat)

La mère de Madeleine Must, Danny’s Choice, a gagné une course en Angleterre. C’est la souche de Leap for Joy (Sharpo), double gagnante de Gr3 sur 1.000m à Milan.

10        SIMPLICITY

            (Casamento & Sleek Gold, par Dansili)

Petite-fille de Ya Hajar (Lycius), lauréate du Prix du Calvados (Gr3 à l’époque), Simplicity appartient à la famille de l’étalon Zafeen.

11        PEVENSEY BAY

            (Footstepsinthesand & Pachelbelle, par Anabaa)

Pevensey Bay appartient à la famille de Rouvres (Anabaa), vainqueur du Prix Jean Prat (Gr1). Sa mère, Pachelbelle, s’était placée à plusieurs reprises.

12        STORMYZA

            (Nathaniel & Stormyra, par Stormy River)

Stormyza est une fille de Stormyra, gagnante du Prix La Camargo (L) et six fois placée de Groupe. C’est la nièce de Onedargent (Kendargent), lauréat du Prix Isonomy (L) et deuxième du Prix de Condé (Gr3).

13        NINETY YEARS

            (French Fifteen & Casa Ingrid, par Singspiel)

Arqana, Deauville, octobre 2017, yearling, 20.000 €, vendue par Fairway Consignment à Philippe Sogorb

Arqana, Deauville, décembre 2016, foal, 30.000 €, vendue par le haras du Logis Saint-Germain à Fairway Partners

Ninety Years est une fille de Casa Ingrid (Singspiel), une solide jument de course, lauréate de six courses. C’est la nièce de Nicaragua (Acatenango), lauréat de Listed et troisième de Gr3 en Allemagne, et de Tulipe Royale (Java Gold), troisième du Prix Marcel Boussac (Gr1).

14        NEW SEELAND

            (Anodin & Seelland, par Linamix)

Arqana, Deauville, octobre 2017, yearling, 56.000 €, vendue par le haras de la Louvière à Federico Barberini

New Seeland est la sœur de Shining Sea (Anabaa Blue), six fois placée de Listed. C’est la nièce de Secret Quest (Rainbow Quest), lauréate du Prix Vanteaux (Gr3) et troisième du Prix Saint-Alary (Gr1), mais aussi de l’étalon Secret Singer.

15        LUCKY JOLIE

            (More than Ready & Lucky Copy, par Unbridled’s Song)

Lucky Jolie possède une origine américaine. Sa mère s’est classée deuxième de Gr3 et elle a gagné cinq courses. C’est la famille de Golden Pheasant (Caro), lauréat de la Japan Cup et de l’Arlington Million (Grs1).

14 H 50 • DEAUVILLE • PRIX DE CRÈVECŒUR

Inédits - 2ans - 1.500m

Un frère de Qemah fait ses premiers pas

Le Prix de Crèvecœur a réuni huit poulains de 2ans, parmi lesquels Qaabil (Charm Spirit), le frère de Qemah (Danehill Dancer), l’une des meilleures juments de course à l’entraînement en France ces dernières années.

1          SANARY

            (Invincible Spirit & Sagawara, par Shamardal)

Fils de Sagawara, lauréate du Prix Saint-Alary et quatrième du Prix Rothschild (Grs1), Sanary provient d’une famille Lagardère. Sa troisième mère, Saganeca (Sagace), lauréate du Prix de Royallieu (Gr2), a produit Sagamix (Linamix), vainqueur du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1), Sage et Jolie (Linamix), gagnante du Prix de Malleret (Gr2) et Sagacity (Highest Honor), lauréat du Critérium de Saint-Cloud (Gr1) et troisième de l’Arc.

2          QAABIL

            (Charm Spirit & Kartica, par Rainbow Quest)

Arqana, Deauville, août 2017, yearling, 500.000 €, vendu par le haras du Cadran à Shadwell France

Qaabil est un fils de Kartica (Rainbow Quest), multiple placée de Listed et de Gr3. C’est le frère de Qemah (Danehill Dancer), lauréate des Coronation Stakes, du Prix Rothschild (Grs1), des Duke of Cambridge Stakes (Gr2) et troisième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1). Sa deuxième mère, Cayman Sunset (Night Shift), s’est imposée au niveau Listed.

3          AL JAROUD

            (Dabirsim & I’m Right, par Rahy)

Arqana, Deauville, octobre 2017, yearling, 100.000 €, vendu par le haras de Montaigu à Mandore International Agency

Al Jaroud est le frère de Fauguernon (Martaline), vainqueur du Derby de l’Ouest (L à l’époque). Sa deuxième mère, Sheer Reason (Danzig), a gagné le Critérium d’Évry (L) avant de se classer deuxième du Critérium des 2ans (Gr2), toujours sur la ligne droite de l’Essonne.

4          PERSIAN KING

            (Kingman & Pretty Please, par Dylan Thomas)

Persian King est un fils de Pretty Please qui s’était imposée directement dans une course B en débutant. C’est le neveu de l’étalon Planteur, lauréat des Prix Ganay (Gr1), d’Harcourt et Noailles (Grs2), et deuxième du Prix Jockey Club (Gr1) et du Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1). En remontant le pedigree de Persian King, on trouve beaucoup de tenue, notamment liée à l’étalon Policy Maker et à Pushkin (Caerleon), deuxième du Prix du Cadran (Gr1).

5          PRINCE HAMLET

            (Sommerabend & Calle à Venise, par Invincible Spirit)

Arqana, Deauville, décembre 2016, foal, 15.000 €, vendu par le haras de Saint-Arnoult à Mab Agency

Prince Hamlet appartient à une famille Aga Khan, celle de Linnga (Shardari), gagnante du Prix Minerve (Gr3) à Évry.

6          NORMANDY DELA VEGA

            (Lope de Vega & Hadrian’s Waltz, par Holy Roman Emperor)

Normandy dela Vega est un petit-fils de Dance to the Top (Sadler’s Wells), deuxième du Fillies’ Mile (Gr1), et le neveu de Cheshire (Warning), vainqueur du Grand Prix de Vichy (Gr3) et de deux Listeds, mais aussi de Bankable (Medicean), double gagnant de Groupe, troisième de la Singapor Cup et deuxième du Dubai Turf (Grs1).

7          HODENG

            (Cape Cross & Seasons, par Dubai Destination)

Hodeng est un fils de Seasons qui avait gagné le Prix de la Cerisaie (F) en débutant, à Deauville. Sa deuxième mère, Silent Honor (Sunday Silence), a gagné un Gr2 à Newmarket. C’est la famille de Silkwood (Singspiel), lauréate des Ribblesdale Stakes (Gr2).

8          ANODOR

            (Anodin & Decize, par Kentucky Dynamite)

Arqana, Deauville, août 2017, yearling, 32.000 €, présenté par le haras du Quesnay (rachat)

Fils d’une solide jument de course, gagnante de trois courses, Anodor est aussi le petit-fils d’Ourika (Danehill Dancer), lauréat de gros handicaps. Il s’agit de la famille de Katerini (Cacique), deuxième du Prix Yacowlef (L).