Aujourd’hui aux courses - Deauville

Courses / 10.08.2018

Aujourd’hui aux courses - Deauville

Aujourd’hui aux courses

16 H 20 • DEAUVILLE • PRIX CAVALASSUR - PRIX NUREYEV (L)

L - 3ans - 2.000m

Mind Mapping avec une course dans les jambes

Ils sont sept au départ du Prix Cavalassur - Prix Nureyev (L). Ce sera l’occasion de revoir en piste Mind Mapping (Medaglia d’Oro). Décevant lors de son unique sortie au premier semestre, le représentant de Godolphin a fait une rentrée dans le Prix de Tourgeville (L). Toujours complètement débordé, il a conclu avec des ressources à la cinquième place. Cette rentrée lui aura certainement fait du bien et l’allongement de la distance devrait lui plaire. Il y a de l’opposition face à lui, et notamment ses camarades de couleurs entraînés par Charlie Appleby : Loxley (New Approach) et Zaman (Dutch Art). Ils ne sont pas faciles à situer. Loxley est raccourci, lui qui reste sur une deuxième place sur les 2.600m du Bahrain Trophy (Gr3). Zaman est lui aussi raccourci : il reste sur une deuxième place sur les 2.400m d’un bon handicap à Goodwood et, avant cela, n’avait pas couru sur plus long que 1.600m.

Jean-Claude Rouget a une belle chance à défendre avec Chailloué (Le Havre), qui reste sur une facile victoire à ParisLongchamp dans une Classe 1. Il progresse et peut bien faire ce samedi. Fabrice Chappet aligne le bon Stable Genius (Siyouni), douzième du Qipco Prix du Jockey Club (Gr1). Poulain encore très vert, il manquait peut-être d’expérience pour une course comme celle-là. Il faut le reprendre. Clive Cox fait le déplacement avec Connect (Roderic O’Connor), gagnant facile d’un handicap à Epsom lors de sa dernière sortie. C’est une petite rentrée puisque c’était au début du mois de juin. Aviateur (Intense Focus), gagnant facile de son maiden à Maisons-Laffitte, va s’attaquer à forte partie.

16 H 50 • DEAUVILLE • PRIX DE VAL SÉRY

Inédits - 2ans - 1.300m

Débuts d’un frère de Qurbaan

Le Prix de Val Séry (Inédits) a rassemblé sept poulains inédits. Parmi eux, on trouve Dull Knife (Scat Daddy). Ce représentant du haras de Saubouas, entraîné par Christophe Ferland, a été racheté 190.000 € à la dernière breeze up Arqana. C’est un frère du bon Qurbaan (Speightstown), double gagnant de Listed. Représentant de Son Altesse le cheikh Joaan Al Thani, Inde (Olympic Glory) est le deuxième produit de No Truth, une fille de Galileo. La deuxième mère, State Crystal (High Estate), a pris la deuxième place des Sun Chariot Stakes (Gr2, à l’époque) et la troisième place du Prix Vermeille et des Yorkshire Oaks (Grs1). C’est une sœur de Crystal Music (Nureyev), gagnante du Fillies’ Mile et deuxième des Coronation Stakes et des 1.000 Guinées (Grs1). Fils de Bungle Inthejungle, dont les 2ans enregistrent de bons résultats, Realityhacking est présenté par Fabrice Chappet. Il appartient à la famille de Sir Percy. Entraîné par Mario Hofer, Jeck Yeah (Makfi) est un frère de Spotlight Dream (Holy Roman Emperor), troisième du Prix Montenica (L), et descend de Featherhill. Yagood (Teofilo), représentant de Shadwell entraîné par John Hammond, est un fils de Tabassum (Nayef), deuxième des Oh So Sharp (Gr3).

15 H 45 • DEAUVILLE • PRIX DE L’ASSOCIATION DES JOCKEYS - PRIX DE DIVES

Classe 2 - 3ans - 2.000m

Khochenko a la pointure

Khochenko (Pastoral Pursuits) trouve ce samedi une occasion de renouer avec la victoire. Lors de sa dernière sortie, il était battu d’une tête par King of Leogrance** (Camelot), qui est certainement un poulain de Groupe. La course reste ouverte. Breath of Fire (Intello) a débuté dans un bon style à ParisLongchamp dans un maiden où il était le seul inédit au départ. Sa fin de course était plaisante et il faut le revoir. Midgrey (Camelot) reste sur un plaisant succès dans un maiden, pour sa deuxième sortie, à La Teste. Il peut confirmer ce samedi. Beautot (Le Havre), gagnant d’un handicap sur la fibrée de Deauville, revient sur le gazon. La Houblonnière (Le Havre) va tenter de franchir un nouveau palier après sa rentrée victorieuse dans un maiden, tout comme Almushref (Smart Strike), lequel vient d’ouvrir son palmarès au Touquet.