Chicas Amigas, au bonheur des femmes

International / 06.08.2018

Chicas Amigas, au bonheur des femmes

CURRAGH (IE), LUNDI

 Elle n’est pas bonne comme la gagnante de Gr1 australienne Global Glamour (Star Witness), mais les associées du It’s all about the Girls syndicate, l’écurie internationale de groupe au féminin, ont passé un bon moment ce lundi au Curragh avec Chicas Amigas (Dragon Pulse). La pouliche qui, après un succès lors de ses débuts et une deuxième place black type, avait visé un peu haut dans les Albany Stakes (Gr3) et les Duchess of Cambridge Stakes (Gr2), a trouvé un bon engagement dans une course à conditions sur 1.200m. Vite au départ, Chica Amigas, munie d’œillères australiennes pour la première fois, a paru un moment débordée par le mâle Evasive Power (Elusive Quality) mais n’a pas lâché le morceau et a repris une courte tête au passage du poteau. Jessica Harrington, qui entraîne la pouliche achetée 25.000 € chez Goffs, a dit : « Elle a gagné sur son courage mais elle préfère plus long, je pense la courir sur 1.400m mais je ne sais pas encore dans quelle course. Elle doit aussi apprécier un terrain plus souple. » 

Cruciatus, quand les parieurs irlandais ne se trompent pas. Les parieurs irlandais sont plus informés que le FBI. Ce lundi au Curragh, dans un maiden sur 1.400m, il y avait beaucoup d’attente pour les débuts de Blenheim Palace (Galileo), le propre frère des gagnants de Gr1 Churchill et Clemmie. Le pensionnaire d’Aidan O’Brien était à 2/1 le matin et sa cote est montée en flèche jusqu’à 5/1. Il a galopé sans trop de pression et s’est classé onzième, largement devancé par les deux autres représentants de Ballydoyle : Sydney Opera House (Australia), demi-frère du lauréat de la Melbourne Cup Rekindling, et Barbados (Galileo), propre frère de Maybe, qui ont terminé quatrième et sixième.

Tout l’argent des parieurs est tombé sur Cruciatus (Teofilo), un pur produit Bolger qui a contrôlé la course et gardé une tête sur Dumouriez (Elzaam), qui a fini fort. Cruciatus, quatrième des Anglesey Stakes (Gr3), avait déjà trois sorties dans ses jambes et son entraîneur a dit : « Il méritait d’ouvrir son palmarès. Son jockey s’est retrouvé devant parce qu’il n’y avait pas assez de train et je pense le présenter au niveau black type, même sur plus court. »

Foxtrot Liv, une pouliche prometteuse. Il n’y avait pas de pedigrees aussi importants dans la maiden auction pour les femelles sur le même parcours, mais on a vu une pouliche très douée. Foxtrot Liv (Foxwedge), deuxième en dernier lieu, a perdu en route ses rivales et a gagné de six longueurs. La pouliche, achetée 6.000 Gns à la vente de foals Tattersalls en décembre, fait rêver son entraîneur, Paddy Twomey qui a déclaré : « Elle progresse au fil de ses sorties. C’est une pouliche avec un bon mental et facile à entraîner. Elle est engagée dans les Debutante Stakes (Gr2) mais on a le temps de prendre une décision. »