Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

 Darley Prix Morny (Gr1) - Comedy pour une casaque new-yorkaise

International / 17.08.2018

Darley Prix Morny (Gr1) - Comedy pour une casaque new-yorkaise

Comedy pour une casaque new-yorkaise

L’anglaise Comedy (Dandy Man) s’alignera au départ du Darley Prix Morny (Gr1) sous les couleurs de Mme Marlène Brody, la veuve de Jerôme, l’un de grands entrepreneurs de la restauration à New York. La gagnante du Darley Prix de Cabourg (Gr3) a été achetée par la propriétaire américaine assistée par le courtier Eugenio Colombo qui nous a expliqué : « La pouliche va rester à l’entraînement chez Karl Burke pour la saison de 2ans. Elle est gagnante de Groupe, ce qui est très important en vue de sa carrière de poulinière, parce que Mme Brody a repris Gallagher’s Farm après le décès de son mari. Le Prix Morny est son premier objectif et si tout se passe bien, elle sera dirigée ensuite vers la Breeders’ Cup Juvenile Sprint Turf. »

Une pouliche pour la nouvelle Breeders’ Cup. Cette épreuve, ajoutée cette année au programme de la Breeders’ Cup, a déjà le mérite d’avoir abouti à une vente sur le marché américain, jusque-là très peu intéressé par les chevaux de vitesse européens. Comedy doit rester aux États-Unis après la Breeders’ Cup chez un entraîneur encore à nommer. La casaque Broody fera ainsi son retour en France. Le dernier succès black type est celui d’Appealing Missy (Lypheor), lauréate du Prix Rose de Mai (L) sous l’entraînement de Patrick Biancone en 1990. Deux ans avant, Corviglia (Cresta Rider) s’était imposée dans le Critérium de Maisons-Laffitte sous la férule de François Boutin et la monte d’Éric Saint-Martin. C’était un produit de Gallagher’s Farm, l’élevage de la famille Brody.

Gallagher’s Farm, un nom bien connu. Le nom Gallagher’s Farm n’est pas le fruit du hasard. L’un des très grands restaurants de Manhattan était le Gallagher’s Steak House. Le meilleur produit de Gallagher’s Farm fut Allez Milord (Tom Rolfe), gagnant de Gr1 en Europe sous l’entraînement de Guy Harwood et de l’Oak Tree Invitational (Gr1) pour John Gosden qui, en 1987, était un jeune et prometteur entraîneur en Californie.