Ces français qui foncent vers la Corée

International / 11.08.2018

Ces français qui foncent vers la Corée

Des français en nombre pour le meeting international de Corée

Pour la troisième année consécutive, l’hippodrome de Séoul, en Corée du Sud, va organiser sa grande réunion internationale le dimanche 9 septembre. Les deux temps forts seront le Keeneland Korea Sprint et la Keeneland Korea Cup, dont nous connaissons enfin les engagés. Trente et un chevaux sont sur la liste de la Keeneland Korea Sprint, dont cinq entraînés sur notre sol. La candidature la plus remarquable est celle de City Light (Siyouni), cinquième de Larc Prix Maurice de Gheest (Gr1) en dernier lieu. Deuxième du Prix de Ris-Orangis (Gr3), King Malpic (King’s Best) est lui aussi engagé sur ce parcours de 1.200m. Propriété d’Antoine Griezmann et de l’écurie Seyssel, Tornibush (Dream Ahead) pourrait également faire le déplacement. Invaincu cette année en trois sorties, ce pensionnaire de Philippe Decouz reste sur un succès dans le Prix Jacques de Brémond (L) à Vichy.

Ils sont au nombre de trente-deux dans la Keeneland Korea Cup sur la distance de 1.800m, parmi lesquels sept chevaux entraînés en France. Vendu 380.000 livres à Paul Moroney lors de la London Sale, l’ex-pensionnaire de Carlos & Yann Lerner, Marathon Man (So you Think), figure également sur la liste. Ce cheval de classe a remporté le Prix Jacques Laffitte (L) et s’est également classé deuxième de la Coupe (Gr3).