Rajeh de retour au premier plan

Courses / 11.08.2018

Rajeh de retour au premier plan

DOHA CUP - PRIX MANGANATE (GR1 PA)

Rajeh de retour au premier plan

Rajeh (Jaafer Asf) a renoué avec le succès dans la Doha Cup - Prix Manganate (Gr1 PA). Le représentant de Son Altesse le cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani était muni d’œillères pour la première fois dans ce Gr1. L’artifice lui a été bénéfique. Longtemps dernier dans une course emmenée par Motrag (Amer), Rajeh s’est rapproché en troisième épaisseur, mais couvert, dans le tournant final. Il a bien accéléré dans la ligne droite pour d’abord se porter à la hauteur de Rodess du Loup (Dahess) et lui prendre trois quarts de longueur pour finir. Taymour (Mahabb) est troisième à trois quarts de longueur. Ce sont donc les 4ans qui dominent ce Gr1.

La Qatar Arabian World Cup, pas forcément cette année. Rajeh n’est pas n’importe qui. À 3ans, il était resté invaincu en trois sorties et avait notamment survolé le Qatar Total Arabian Trophy des Poulains (Gr1 PA) qui sacre le meilleur pur-sang arabe de sa génération. Ce fut un peu plus compliqué en 2018, face aux chevaux d’âge. Il lui a fallu apprendre à lutter. Deuxième pour sa rentrée dans le Prix Dormane (Gr3 PA), il restait sur une quatrième place dans le Qatar Derby des Pur-Sang Arabes de 4ans (Gr1 PA). Rajeh traçait une bonne ligne droite tout en laissant filer la deuxième place pour finir.

Son entraîneur, François Rohaut, a expliqué : « La dernière fois, nous étions très déçus. En regardant le film de la course, nous avons vu que le cheval était un petit peu coquin et qu’il devait être remis à son travail. Nous lui avons mis les œillères. L’an dernier, tout était facile mais, en 2018, il faut combattre. Il était le meilleur 3ans en 2017 et devient le meilleur 4ans. Je ne suis pas certain d’aller sur la grande course de ParisLongchamp. Son propriétaire a beaucoup de bons chevaux, il a 4ans et nous pouvons éventuellement envisager la Qatar Arabian World Cup pour l’an prochain. Nous allons en discuter ensemble. Je crois que, cette année, nous avons une grande génération de 4ans. Il faut le laisser mûrir encore, il fait tout sur sa qualité. Il pourrait peut-être aller sur le Qatar Prix Dragon et nous aviserons ensuite. »

Rodess du Loup vers Doncaster. Rodess du Loup et Rajeh se rencontraient pour la cinquième fois ce samedi et le score reste à l’avantage de Rajeh. Le pensionnaire de Charles Gourdain ne démérite pas et il a longtemps tenu tête à son adversaire dans cette Doha Cup, ne s’inclinant qu’en toute fin de parcours. Son objectif se situe en Angleterre, comme nous l’a expliqué son entraîneur Charles Gourdain : « Il court bien. Cette course servait de préparation pour le Derby des 4ans à Doncaster. Je suis content de lui, il a bien répondu aux ordres. Peut-être que le terrain n’était pas à son avantage. Le jockey m’a dit qu’il s’était mis un petit peu à plat dans le tournant, mais dans l’ensemble, il a eu un bon parcours, il n’y a rien à redire. »

Taymour, le moins expérimenté. Taymour était le poulain le moins expérimenté au départ cette Doha Cup - Prix Manganate : ce Gr1 n’était que la quatrième sortie de sa carrière. Ce représentant de Yas Horse Racing Management restait sur une victoire dans la Shadwell - Coupe du Sud-Ouest des Pur-Sang Arabes (Gr3 PA) et avait donc une grosse marche à franchir ce samedi. Il conclut à une demi-longueur du gagnant et montre qu’il est de ce niveau-là, tout en ayant encore le droit de progresser.

Son entraîneur, Antoine de Watrigant, nous a dit : « C’est parfait. Rien à redire, même si on espère toujours mieux. Il réalise une bonne valeur. À présent, je vais parler de la suite de son programme avec le racing manager de son propriétaire. Mais s’il récupère bien et qu’il monte là-dessus, je me dis qu’il pourrait prendre directement la direction de la Qatar Arabian World Cup. Quand on voit ce qu’on a à rendre aux autres, on peut se dire que c’est une bonne option. Il faut aller le jour de l’Arc avec peu de combats. »

Les excellentes statistiques de Jaafer Asf. Rajeh est un élève d’Al Shahania. Il fait partie de la première génération qui a vu le jour au haras des Cruchettes sous la férule de Thierry de Chambord. Il est issu de l’étalon maison Jaafer Asf (Amer) qui remporta plusieurs Grs1 PA dont l’Emir’s Sword et la Dubai Kahayla Classic. Jaafer Asf n’a eu que trois partants en France et ils sont tous les trois black types ! Il est par ailleurs le père de Shabih Alreeh (Gagnant des Guinées du Qatar et 3e de la Qatar International Cup, Gr1 PA) et de Goumih (troisième du Qatar Total Arabian Trophy des Poulains, Gr1 PA). Cet étalon est stationné en France, au haras de Thouars. Rajeh est le meilleur produit actuel de Nelka (Tidjani) qui donna un autre gagnant à François Rohaut, Nakador (Dormane), mais à un niveau inférieur. La deuxième mère, Naiada Al Maury (Baroud III), a donné naissance aux bons Nirwan (Dormane), vainqueur du Maktoum Challenge R2 (Gr1 PA) et de la President Cup (Gr1 PA) et Noreen (Dormane), lauréat des Hatta International Stakes (Gr1 PA). C’est la souche de Nevada II (Djanor) qui n’est autre que la mère de l’étalon Chéri Bibi (Baroud III).

Wafi

Amer

Bushra

Jaafer Asf

Manganate

Madjela

Mandore

RAJEH (M4)

Flipper

Tidjani

Managhi

Nelka

Baroud III

Naiada Al Maury

Nevadour

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’12’’25

De 1.000m à 600m : 27’’99

De 600m à 400m : 13’’04

De 400m à 200m : 12’’72

De 200m à l’arrivée : 12’’14

Temps total : 2’18’’14