EN RÉGION - Saint-Malo rénove son système d’arrosage

Courses / 23.08.2018

EN RÉGION - Saint-Malo rénove son système d’arrosage

La Société des courses de Saint-Malo va débuter une série de travaux de modernisation sur son hippodrome à l’issue de sa dernière réunion de plat, vendredi 24 août. Son président, Gilles Caroff, nous explique en quoi ces travaux consistent.

Au cœur de l’innovation. Saint-Malo va entreprendre d’importants travaux sur son système d’arrosage de la piste en herbe dès septembre 2018. Gilles Caroff nous a dit : « Nous avons prévu une réfection totale, avec reprise des réseaux hydrauliques, de la station de pompage, des arroseurs de chaque côté de la piste. » Le système de gestion de l’arrosage sera informatisé pour permettre de le moduler en fonction des besoins. « Aujourd’hui, en fonction du vent, il n’arrose qu’un côté de la piste. L’informatisation du système permettra aussi de contrôler la quantité d’eau utilisée. »

Grâce à la ville de Saint-Malo. Les travaux d’un montant de 250.000 € sont rendus possibles grâce aux concours financiers du fonds commun des courses et de la ville de Saint-Malo. Gilles Caroff a précisé : « Le nouvel arrosage sera opérationnel en 2019 et ces travaux sont le prélude à ceux qui vont permettre de moderniser toutes les autres installations de l’hippodrome, à savoir les vestiaires, le rond de présentation, les boxes, le bâtiment technique. » Ces travaux de réfection et informatisation de l’arrosage seront entrepris par la ville de Saint-Malo entre l’automne 2019 et le printemps 2021.

Soucieux du confort des professionnels. Des travaux obligatoires de réfection de l’hippodrome avaient été effectués en 2012. Ils concernaient la piste en herbe. Toujours dans l’optique d’améliorer le confort des professionnels et du public qui viennent aux courses, l’hippodrome de Saint-Malo s’inscrit dans un grand projet de la Ville, à qui il appartient. L’idée est de remettre au goût du jour l’hippodrome sans que la piste ne soit touchée. « Tout sera planifié pour ne pas impacter les courses sur l’hippodrome. L’arrosage sera prêt pour la saison 2019. Le reste des travaux s'effectuera d’ici 2021. »

Un hippodrome quasi neuf d’ici 2021. Ces travaux seront suivis par Jean de Chevigny.

Gilles Caroff a ajouté : « Nous aurons une nouvelle distribution des entrées et sorties. Nous allons démolir nos 98 boxes pour en reconstruire 110 à une extrémité de l’hippodrome. Le rond sera déplacé plus à proximité des boxes et en bordure de piste, tout comme le nouveau bâtiment technique. »