GIMCRACK STAKES (Gr2) - Emaraaty Ana demande la parole

International / 24.08.2018

GIMCRACK STAKES (Gr2) - Emaraaty Ana demande la parole

YORK (GB), VENDREDI

Ahmad Abdullah Al Shaikh, ancien directeur de Dubaï Racing (Equidia en version Emirates), a connu son jour de gloire vendredi à York. Son poulain Emaraaty Ana (Shamardal) a remporté, associé à un Lanfranco Dettori endiablé, les Gimcrack Stakes (Gr2), sur 1.200m. Ce succès donne au propriétaire l’honneur de tenir le discours au célèbre Gimcrack Dinner, une tradition du galop anglais. En décembre, Ahmad Abdullah Al Shaikh aura donc le droit d’expliquer aux Anglais ce qui va et ce qui ne va pas dans leur sport. Une lourde responsabilité qui lui a fait dire : « Pas de souci, les médias et la prise de parole publique, c’est mon métier. »

Il est à 25/1 dans les Guinées. Le métier d’Emaraaty Ana est de galoper le plus vite possible. Et il  l’a bien fait. Lanfranco Dettori l’a lancé en tête et il a attendu les attaques des favoris. Le seul qui s’est présenté sérieusement est Shine so Bright (Oasis Dream). Mais il a quelque peu faibli pour finir, avant de terminer troisième. Emaraaty Ana a trouvé l’énergie pour repartir dans les 200 derniers mètres, quand Legends of War (Scat Daddy) a prononcé son effort le long de la lice des tribunes. Le lot des Gimcrack 2018 n’est pas inoubliable et Emaraaty Ana est à 25/1 dans les 2.000 Guinées.

Un poulain qui peut beaucoup progresser. Kevin Ryan a signé son quatrième succès dans les Gimcrack. Lanfranco Dettori a expliqué : « Son entraîneur m’a dit que le poulain possède de la tenue. Il m’a suggéré de l’utiliser de cette façon. Je suis un peu surpris car ils m’ont permis d’imposer le train que je voulais. Emaraaty Ana est bien reparti, en vrai cheval de course. Il n’est pas encore vraiment venu. C’est un poulain qui peut beaucoup progresser. » Ahmad Abdullah Al Shaikh a ajouté : « J’étais confiant, super confiant même, quand l’entraîneur m’a dit que Lanfranco Dettori allait monter le poulain. »

Une grande souche Wertheimer. Emaraaty Ana, élevé par Rabbah Bloodstock, est le 61e gagnant de Groupe produit par Shamardal (Giant’s Causeway), qui a eu ainsi son deuxième lauréat de Gimcrack après Blue Point, lequel s’est ensuite imposé dans les King’s Stand Stakes (Gr1). Le poulain remonte à une grande souche Wertheimer, celle de Poliglote (Sadler’s Wells). Sa deuxième mère Questina (Rainbow Quest) a été vendue 130.000 Gns à Tattersalls en décembre 2000, un an après la naissance de son meilleur produit, la double lauréate de Gr3 Trumbaka (In the Wings). Questina a donné deux autres chevaux black types, dont Spirit of Dubai (Cape Cross), la mère de Emaraaty Ana, lauréate des Princess Royal Stakes (L), sur 2.400m.

Le yearling de Spirit of Dubai, une pouliche par New Approach (Galileo), va passer sur le ring de Tattersalls en octobre lors du book 1.