GOODWOOD VENDREDI - KING GEORGE QATAR STAKES (GR2)...

International / 02.08.2018

GOODWOOD VENDREDI - KING GEORGE QATAR STAKES (GR2)...

GOODWOOD (GB), VENDREDI

KING GEORGE QATAR STAKES (GR2)

Battaash, douze mois après

Battaash (Dark Angel), le meilleur pur sprinter de la planète d’après le rating (123) des Longines World’s Best Racehorse Rankings 2017, a trouvé un peu longs les 1.000m d’Ascot et a dû se contenter de la deuxième place dans les King’s Stand Stakes (Gr1). Ce vendredi, le lauréat du Prix de l’Abbaye de Longchamp Longines (Gr1) retrouve la ligne droite de Goodwood, beaucoup moins sélective que celle d’Ascot, et il s’aligne dans les King George Qatar Stakes (Gr2), la course qui l’avait mis sur orbite l’année dernière. Le représentant du cheikh Hamdan Al Maktoum, opéré du cornage en fin de saison, n’était pas encore vraiment fleuri en juin, mais, sur ses meilleures valeurs, il court tout seul, malgré le handicap du numéro 1 dans les boîte,s ce qui, à Goodwood, correspond à un départ en pleine piste.

Deux autres gagnants de cette course au départ. Le tenant du titre sera opposé à deux autres lauréats de ce sprint. Le vétéran Take Cover (Singspiel) s’est imposé en 2014 et 2016, c’est-à-dire à 7ans et 9ans, et il s’aligne au départ des King George pour la cinquième fois. Il a 11ans et a perdu un peu l’envie. Muthmir (Invincible Spirit) a devancé Take Cover en 2015 et a gardé de beaux restes à 8ans. Ces deux vieux soldats ne sont pas que des outsiders dans une course qui cache d’autres dangers pour le favori. L’un d’eux est Kachy (Kyllachy), qui a raté le départ dans les King’s Stand mais avait donné chaud à Battaash dans les Temple Stakes (Gr2).

Trois apprentis dragsters… Trois des meilleurs sprinters de la cuvée 2015 sont là. Havana Grey (Havana Gold) a gagné les Molecom. Quant à Sioux Nation (Scat Daddy), après son succès dans les Norfolk Stakes (Gr2), il avait tenu les 1.200m et remporté les Phoenix Stakes (Gr1). Havana Grey et Sioux Nation ont aussi remporté leur Groupe à 3ans alors que la femelle doit apprécier le retour sur 1.000m. Le lot des jeunes compte aussi sur Stone of Destiny (Acclamation), quatrième de la Commonwealth Cup (Gr1), qui préfère les 1.200m, et la pouliche Main Desire (High Chaparral), lauréate de Listed.

L’ORMARINS QUEENS PLATE OAK TREE STAKES (GR3)

Lida et Sequilla, la vague française

François Rohaut a gagné les trois dernières éditions des L’Ormarins Queens Plate Oak Tree Stakes (Gr3) et il a clairement montré que les femelles françaises étaient compétitives dans cette course sur 1.400m. Al Jazi (Canford Cliffs), lauréate en 2016 et 2017, avait affiché, lors de son premier déplacement, une valeur 45,5 alors qu'Amy Eria (Shamardal), qui a ouvert le chemin, était sur la même ligne. Pia Brandt a décidé d’envoyer en Angleterre Lida (Lope de Vega), qui a remporté le Prix Maurice Zilber (L) cette année en valeur 46, et André Fabre propose Sequilla (Siyouni) qui s’est imposée dans le Prix Amandine (L) à l’issue d’une fin de course époustouflante et affiche le même rating.

En deux mois, de Dieppe à Glorious Goodwood. Les deux ont un bon rôle à jouer. Lida est tombée sur plus fort dans les deux Grs3 sur 1.400m, nouvelle piste, de ParisLongchamp, mais trouve ici un lot plus abordable. La bonne nouvelle pour l’entourage de la française vient du forfait de l’irlandaise Could it Be Love (War Front) et de la place à la corde (7), assez favorable pour une pouliche qui aime aller devant. Sequilla passe en moins de deux mois d’un maiden à Dieppe à un Gr3 à Glorious Goodwood, mais possède la classe et la marge pour s’en sortir malgré son manque d’expérience.

Une course très ouverte. William Haggas propose l’ex-Wildenstein Pretty Baby (Orpen), qui ne sera pas dérangée par le passage de 1.200m à 1.400m, et One Master (Fastnet Rock). Indian Blessing (Sepoy) est raccourcie après avoir évolué jusqu’à 2.000m. La Godolphin Poetic Charm (Dubawi) monte de catégorie après un beau succès dans un handicap, alors que Ballydoyle a remplacé Could it Be Love avec Most Gifted (War Front), qui n’a pas montré qu’elle était un avion de chasse jusqu’à maintenant.

GLORIOUS STAKES (GR3)

Mirage Dancer sur le chemin de Poet’s Word

L’année dernière, Poet’s Word (Poet’s Voice) avait décroché son premier succès de Groupe dans les Glorious Stakes (Gr3). Les chevaux d’âge sont la spécialité maison de Sir Michael Stoute qui propose le favori, Mirage Dancer (Frankel), un fils de la lauréate de Gr1 Heat Haze (Green Desert). Au contraire du récent lauréat des King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Gr1), cet élève du prince Abdullah n’a pas fait ses gammes dans les handicaps. Après un succès prometteur à 2ans, il a tenté sa chance au niveau black type, mais en huit sorties, il a remporté une Listed, sur ce même parcours. Avec les Stoute, il ne faut jamais dire qu’il est beaucoup trop tard…

Second Step, un professeur. Mirage Dancer est opposé au vétéran Second Step (Dalakhani), lauréat de Gr1 en 2015, qui avait pris la deuxième place derrière Poet’s Word il y a douze mois. Il vient de se promener dans une Listed et il est encore redoutable. Eminent (Frankel) est l’autre gagnant de Groupe de ce petit lot qui a déjà gagné un Groupe, mais cette année, on n’a vu que la doublure du bon poulain qui, en 2017, s’était promené dans le Prix Guillaume d’Ornano - Haras du Logis Saint-Germain (Gr2) avant de se classer troisième des Qipco Irish Champion Stakes (Gr1).

BONHAMS THOROUGHBRED STAKES (GR3)

Regal Reality dans un mile découverte

Le plus important, c’est d’avoir un bon cheval et d’attendre, parce le calendrier des Groupes en Europe offre tôt ou tard l’occasion sur mesure. Les Bonhams Thoroughbred Stakes sont labellisés Gr3 depuis 2012, c’est-à-dire quinze ans après le succès de Cape Cross (Green Desert) qui s’était imposé quand la course était encore Listed. Le portrait-robot du gagnant de cette course est le suivant : miler de 3ans, encore neuf et avec de la marge. Cela correspond au profil de Regal Reality (Intello) qui a montré plus le matin que dans ses deux sorties. C’est exactement le contraire de celui de Threeandfourpence (War Front), qui a couru six fois dans quatre pays différents et sur les trois surfaces (gazon, dirt et synthétique). Il a gagné une course à conditions mais il est en 109 de rating, ce qui est suffisant pour briller.

Deux gagnants de Groupe. La pouliche Threading (Exceed and Excel), lauréate des Lowther Stakes (Gr2) à 2ans, a visé haut lors de ses deux dernières sorties. Elle a suivi la bombe Alpha Centauri (Mastercraftsman) dans les Coronation Stakes (Gr1), mais a déçu dans les Tattersalls Falmouth Stakes (Gr1), en dernier lieu. Glorious Journey (Dubawi) est l’autre gagnant de Groupe au départ. Ostilio (New Approach) vient de remporter le Britannia Handicap, le handicap casse-tête pour les milers de 3ans à Royal Ascot. Il faut savoir que pour gagner le Britannia, il faut un poulain de Groupe et bien caché au poids…