Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le haras d’Annebault, une nouvelle étape dans l’histoire d’E.B.M.

Élevage / 18.08.2018

Le haras d’Annebault, une nouvelle étape dans l’histoire d’E.B.M.

Les étalons managés par E.B.M. (European Bloodstock Management) ont réalisé une bonne saison de monte 2018. Depuis plusieurs mois, l’entité de Vita et Niccolo Riva se redéploie sur de nouveaux sites, avec l’exercice 2019 en ligne de mire.

Niccolo Riva nous a récemment expliqué : « Je suis revenu en 2011 dans la filière équine et l’aventure d’E.B.M. a débuté en 2014 avec Vita, femme de cheval avérée et experte en généalogie, un an après notre rencontre à Tattersalls. Thanks Julian ! Cette entité n’avait pas de structure propre au départ. Nous faisions du management, du conseil et du courtage. Progressivement, nous avons lancé une activité d’élevage sans sol avant de prendre la tête, en 2015, du haras du Thenney, qui était précédemment dirigé par mon frère, Giulio. Notre premier étalon fut Waldpark (Dubawi). Il a bien travaillé depuis son entrée au haras. Ses premiers 2ans débutent cette année. Ses trois partants ont déjà été placés sur de courtes distances. »

Une bonne saison de monte 2018. E.B.M. manageait la carrière de huit étalons en 2018 (Amarillo, Cockney Rebel, De Treville, Ivanhowe, Pomellato, Reliable Man, Spanish Moon et Waldpark). Vita et Niccolo Riva ont précisé à ce sujet : « Nous avons ensuite acquis Spanish Moon (El Prado) en 2015. Grâce à la réussite de sa production, il a dépassé les 145 saillies en 2017. Au moment de l’achat, l’un des trois partenaires s’est rétracté et, grâce à la confiance d’Éric Hoyeau, nous avons tout de même pu aller jusqu’au terme du processus d’achat. Merci Éric ! Reliable Man (Dalakhani) a sailli 126 juments cette année. C’est une belle réussite pour cet étalon que nous suivons depuis ses débuts au haras. Nous souhaitons également remercier Carina Klingberg et Sven Hanson pour leur soutien. Ils nous ont eux aussi fait confiance, ne cédant pas aux rumeurs qui couraient au sujet de notre activité fin 2017. Et le nombre de saillies de leur étalon en 2018 les en a récompensés. Ils sont ravis et Reliable Man fera encore partie de notre effectif en 2019. Pour l’année prochaine, nous avons déjà six étalons confirmés et d’autres devraient l’être dans les semaines à venir. L’activité d’étalonnage sera basée au haras d’Annebault, côté Blôtière - RD 45. Pour couper court aux rumeurs, en ce qui concerne la Blôtière, oui, nous rencontrons des retards de chantier (PLU, PC). Mais, dans le cas où les travaux ne pourraient être réalisés dans les délais annoncés, un bâtiment agricole d’environ 220 m2 sera aménagé et prêt pour décembre. Il pourra accueillir huit étalons et leur sellerie, côté Grande Ferme - RD 615. Après la saison de monte 2018 et jusqu’à la fin des travaux, les étalons profitent d’un repos bien mérité dans une structure qui leur a été dédiée par Christian et Raymonde Wingtans au haras de la Forêt. Ils sont toujours suivis par notre équipe. Si j’étais varsovien, le mot "Solidarnosc" serait le plus approprié pour remercier les membres de la filière équine de leur soutien. »

L’aventure continue. « Notre travail est basé sur trois activités : l’élevage, l’étalonnage et la préparation aux ventes. Nous continuons bien sûr à prendre des pensions. L’équipe n’a pas changé depuis 2015. Olivier Labomme reste notre étalonnier. Avant d’arriver chez nous, il officiait chez Jean-Pierre Dubois, à l’époque de Sageburg (Johannesburg). Avec les étalons, c’est un professionnel de premier plan. C’est également un véritable connaisseur au niveau de l’alimentation et de la gestion de la terre. Mais il est bien plus que cela, c’est dans les faits véritablement notre bras droit. Et si Olivier est notre bras droit, on peut dire que Charlotte Olivier est notre bras gauche ! Elle gère d’une main de maître tout ce qui concerne l’administratif et la relation avec les clients. Ces derniers retrouvent donc les mêmes interlocuteurs que par le passé. Nous souhaitons vraiment remercier nos clients et notre équipe pour leur fidélité et leur confiance. »

Le haras d’Annebault. « Nous avons trouvé à louer deux entités sur 85 ha d’un seul tenant sur le plateau situé entre Branville, Annebault et Danestal, à quinze minutes de Deauville. La plus grande partie de cette surface, à savoir 55 ha, était dédiée à la production de foin ces dernières années. Les Besnier nous louent les terres et travaillent de pied ferme pour respecter le délai annoncé et promis pour la livraison – fin novembre. Nous tenons à les remercier pour le soutien qu’ils apportent à notre projet. Le restant de la surface a été utilisé par le passé par Gérard Peyret, éleveur sur ses terres et propriétaire chez Jack Barbe. Il y avait au départ une petite structure. Au fur et à mesure de notre installation, Gérard et Danièle Besnier ont adhéré à notre enthousiasme et à notre passion de l’élevage. Ils nous ont soutenus en nous permettant d’améliorer leur haras, en particulier en y ajoutant un barn de poulinage. Ce dernier, d’un grand confort, est équipé des dernières technologies. Nous avons ajouté sur les 85 ha une quarantaine de boxes dans les bâtiments agricoles existants pour atteindre une capacité totale de 60. »

Le haras de la Pommeraye. « Depuis juillet, nous nous sommes installés au haras de la Pommeraye, à la suite de l’arrêt de l’activité de Pierre de Crépy. Ce site est superbe et idéal de par sa topographie et sa taille. Sur ces terres, de nombreux gagnants ont vu le jour. Les chevaux y stationneront pour la période allant du sevrage jusqu’à la préparation des ventes, qui elle se déroulera à Annebault et sera supervisée par Damien Le Breton, membre de notre équipe depuis des années. Le haras de la Pommeraye compte 30 boxes sur 30 ha. C’est dans cette structure, gérée par Georges Dias, qu’ont notamment été élevés les gagnants de Groupe Footpad (Prix Alain du Breil et Spring Juvenile Hurdle, Grs1), Titi de Montmartre (Prix Bournosienne et Prix Général de Saint-Didier, Grs3) et Drôle de Drame (Prix Georges de Talhouët-Roy, Gr2). Georges me rappelle beaucoup Marcel Beaufils (le stud groom du Thenney), avec lequel j’ai commencé à m’intéresser à l’élevage avant que je parte deux ans dans le domaine de l’entraînement, alors que mon père était encore à la tête du haras du Thenney. C’est une personne qui travaille à l’ancienne : sa connaissance des pedigrees, des soins et du cheval en général est impressionnante. Il est la pièce qui manquait au puzzle E.B.M. »

Investir pour l’avenir. « Dans le même temps, nous avons amélioré notre jumenterie personnelle, pour atteindre une trentaine de mères. Aquarelle Bleue (une fille d’Aquarelliste), est suitée d’une bonne pouliche par Vadamos (Monsun). Suquia (sœur du placé de Gr1 Silvaner, la famille de Stacelita) est suitée de Mastercraftsman (Danehill Dancer) et elle est pleine de Reliable Man (Dalakhani). Vologda (la seule fille de Vallée Enchantée) est pleine du très prometteur Farhh (Pivotal). Kilifia (Peintre Célèbre) est suitée de Maxios (Monsun) et pleine de Sea the Moon (Sea the Stars). Eva’s Time (la sœur d’un placé de Gr1) est suitée d’une pouliche de Free Eagle (High Chaparral), générant ainsi un inbreeding sur Talking Picture (Speak John), leur troisième mère commune. »