Les quatre Grands Steeples de Paul Boulard

Courses / 09.08.2018

Les quatre Grands Steeples de Paul Boulard

Lors de notre interview transversale de Benoît Gabeur et Bryan Mayoh, nous avions mentionné l’exploit réalisé par le premier nommé d’avoir gagné quatre des six derniers Grands Steeples (Gr1) avec trois chevaux différents, Bel la Vie (Lavirco), So French (Poliglote) et On the Go ** (Kamsin). Mais un autre éleveur a réussi un exploit similaire. Il s’agit de Paul Boulard, le père de François, Pierre et Dominique. Il a remporté quatre Grands Steeples en cinq ans grâce à Hyères III (Tosco), gagnante entre 1964 et 1966, et à son frère Haroué (Vieux Château), vainqueur en 1968. Hyères III appartenait à Max Gadala et elle a été élevée par Paul Boulard, dans le Charolais. Sa mère, Haletta (Céréaliste), a gagné une seule course à Lyon. Mais elle a donné 12 produits dont la plupart ont gagné. Halletta est une fille de Céréaliste (Biribi) un bon cheval de plat et un hurdle-racer remarquable, vainqueur notamment de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1). Haroué a été le douzième et dernier produit d’Halletta. Né en 1962, Haroué est de quatre ans plus jeune qu’Hyères III. Lorsqu’il était yearling, celle-ci avait déjà donné assez de preuves de sa qualité pour que son entraîneur, Léon Gaumondy, fasse le voyage de Luneau afin d’acquérir Haroué pour un de ses propriétaires. C’est Jérôme Blum qui en devint l’heureux propriétaire. Haroué demanda du temps, que son entourage lui alloua, avant d’éclore définitivement à Auteuil.