NEVADA II, UN CHEF DE RACE AU FÉMININ

01.08.2018

NEVADA II, UN CHEF DE RACE AU FÉMININ

Le 17 juin, Rodess du Loup s’est imposé dans le Qatar Derby des Pur-sang Arabes de 4 ans. Cette victoire, au-delà du plan sportif, a aussi un aspect généalogique. Le père et la mère de ce gagnant de Groupe sont en effet issus de la même famille, celle de Nevada II. Ce succès nous fournit l’occasion de donner la parole à une partie de ceux qui ont façonné, à travers les décennies, cette illustre famille.

Nevada II (Djanor) est l’aïeule, en lignée femelle, d’au moins cinquante gagnants de Groupe I PA, dont quatre lauréats de la Qatar Arabian World Cup. Ce chiffre est considérable car cette élève de Jules Lamaison, née en 1955, n’a laissé que sept filles, dont six ont tracé. Mais cette souche est aussi à l’origine de nombreux étalons représentés à haut niveau, comme par exemple Chéri Bibi (Baroud III), Dahess (Amer) ou Kerbella (Kesberoy). C’est aussi la famille de certains des meilleurs chevaux de course actuels, comme Gazwan (Amer). Il y a quelques décennies, l’exhaustivité était la condition sine qua non pour ce type d’articles. Mais à l’heure de l’informatique, tout pousse à croire que c’est l’expérience de ceux qui ont côtoyé les grands noms du stud-book arabe qui a de la valeur. Cet article sera donc articulé autour de leurs témoignages. En parallèle, nous vous proposons des infographies qui doivent permettre de mieux se repérer dans cette famille, sans aucun objectif d’exhaustivité (seuls les chevaux de Groupe I PA sont répertoriés).

BRANCHE QUESADA

NEVADA II 1955 (Djanor & Namouna, par Alaric V)

                Quesada (Saint Laurent)

                               Key du Cassou (Baroud III)

                                               KAOE DE GHAZAL (Kesberoy), deuxième de l'International Malazgirt Trophy (Gr. I PA)

                                                               KISS DE GHAZAL (Dormane), Qatar French Arabian Breeders' Challenge, Arabian Trophy & UK Arabian Derby (Grs. I PA)

                                               Colchique de Ghazal (Djou Said)

                                                               CHAMADE DE GHAZAL (Dormane), deuxième Prix Kesberoy (Gr. I PA)

                               Laida du Cassou (Baroud III) 

                                               Edele de Carrère (Djourman)

                                                               JALAB AL KHALIDIAH (Amer), Prix Manganate (Gr. I PA)

                                               Okie du Cassou (Baroud III)

                                                               Akie Croix Noire (Tidjani)

                                                                              ASRAA MIN ALBARQ (Amer), Dubai International Stakes (Gr. I PA)
                                                                              AREEJ (Amer), Qatar Arabian World Cup &, Hawthorn Hill Arabian International Stakes (Gr. I PA)
                                                                              ARC DE CIEL (Djendel), H.H. The Emir’s Sword & H.H. The President Cup (Grs I PA)
                                                                                              GAZWAN (Amer), H.H. The Emir's Sword (deux fois), Qatar Gold Sword,  Dubai International Stakes & Qatar Arabian World Cup (Grs I PA)
                                                                                              RATHOWAN (Amer), quatre victoires en Grande Bretagne et au Qatar, deuxième de la Qatar Arabian World Cup (Gr. I PA)
                                                                                              IFTEKHAR ASF (Amer), troisième du The Hatta International Stakes (Gr. I PA).           

UN ACHAT DÉCISIF DE JEAN-MARC SAPHORES

Après avoir donné plusieurs anglo-arabes, Nevada II est passée entre les mains de Jean Bacquela. Pour ce dernier, elle a notamment donné Nevadour (Ourour), en 1970. Jean Bacquela élevait des trotteurs et des chevaux arabes dans le Sud-Ouest. Ces derniers étaient destinés à être vendus en tant qu’étalons aux Haras nationaux. Ils n’étaient pas forcément testés en course mais leur pedigree était bien sûr marqué par des décennies de sélection sur hippodrome en France. Nevada II ensuite été vendue à Jean-Marc Saphores, alors que sa fille Nevadour a rejoint l’effectif de Guy Dell’Ova, puis celui de Renée-Laure Koch. Cette souche est encore bien vivante chez Jean-Marc Saphores qui a, par exemple, récemment obtenu les gagnants de Groupe I PA Rodess du Loup (Dahess) et Faucon du Loup (Darweesh). Cet éleveur dans le bassin de l’Adour nous avait expliqué il y a quelques années : « Dans mon enfance, j’ai connu l’époque où il y avait des juments arabes dans l’Adour. Plus tard, lorsque j’ai essayé d’en acheter une, c’était très difficile car elles étaient introuvables : il n’y en avait plus. Les Haras nationaux avaient doublé les primes pour les poulinières arabes, ce qui m’avait conforté dans mon choix. J’ai finalement réussi à en dénicher une, Nevada II. » Cet achat fut vivement critiqué par l’entourage de notre éleveur, car acquérir une jument arabe, âgée de surcroît, était une démarche pour le moins inhabituelle au milieu des années 1970. À son sujet Jean-Marc Saphores nous précisait il y a peu : « C’était une jument très "course" dans son modèle, mais fatiguée car déjà âgée de 19 ans ». Elle ne lui donnera que quatre produits, dont le premier, Chéri Bibi, fut acquis par Jean-Marc de Watrigant. Ce dernier nous a dit : « J’ai acheté Chéri Bibi yearling pour tenir compagnie à un poulain pur-sang anglais. Il était plaisant, bien né et avait été bien élevé par son naisseur qui ne gardait pas les mâles. Il avait la qualité et l’environnement pour réussir, si bien qu’il a en quelque sorte suivi la "voie royale". Ce n’était pas un modèle parfait mais un vrai cheval de course, tonique, agréable, joueur et facile à entrainer. J’ai par la suite eu certain des meilleurs produits de Chéri Bibi, dont Cherifa qui est à actuellement à l’origine de nombreux gagnants ».

BRANCHE NEVADOUR                

NEVADA II 1955 (Djanor & Namouna, par Alaric V)

                Nevadou (Flipper)

                               Tornade du Loup (Tornado de Syrah)

SAND WITCHH (Burning Sand), Buzz Brauninger Distaff Stakes (Gr. I).

                               Câline du Loup (Manganate)

Sirène du Loup (Al Sakbe)

               FAUCON DU LOUP (Darweesh), Maktoum Challenge Round II, Naseem Stakes, Russian Cup (deux fois), Moscow Cup, Ministry of Agriculture Cup & Moscow Derby (Gr. I PA)

BRANCHE NIVADA

NEVADA II 1955 (Djanor & Namouna, par Alaric V)

                Nivada (Flipper)

                               Kâline du Loup (Djouras Tu)

                                               Shamayl (Kesberoy)

                                                               MABROOKA (Mahabb), Qatar Coupe de France des Chevaux Arabes & Qatar Total Arabian Trophy des Pouliches (Grs I PA)

JOUDH (Mahabb), Qatar Coupe de France des Chevaux Arabes & Al Rayyan Cup - Prix Kesberoy (Grs I PA)

RAKHA (Mahabb), Liwa Oasis (Gr. I PA).

                                               Étoile du Loup (Blaise)

                                                               LAHIB (Kairouan de Jos), Qatar Arabian World Cup (Gr. I PA)

                                                               Aleefa (Kesberoy)  

                                                                              LORAA (Mawood), H.H. The President Cup, Qatar Total Arabian Trophy des Juments & Qatar Total Arabian Trophy des Pouliches (Grs I PA)

                                                                              FAZAH (Mahabb), troisième du Qatar Prix de l’Élevage & deuxième du Qatar Total Arabian Trophy des Pouliches (Grs I PA)

                                               Câlin de Louve (Djelfor), Drinker of the Wind Futurity (Gr. I PA)

                               Salia du Loup (Manganate)

                                               Aurore du Loup (Darike)

                                                               RODESS DU LOUP (Dahess), Qatar Derby des Pur-Sang Arabe de 4 ans (Gr. I PA)

                                               Kerbelle du Loup (Kerbella)

                                                               AL ANGA (Amer), troisième du Qatar Arabian Trophy des Pouliches, deuxième de l'Emir's Sword (Gr. I PA)

NEVADOUR CHANGE UNE PREMIÈRE FOIS DE MAISON

Guy Dell’Ova élève et entraîne sous l’affixe "de Carrère" en compagnie de son fils Éric. Il nous a récemment confié : « J’avais acheté Nevadour dans un lot de six ou sept juments en provenance de l’élevage de Jean Bacquela. C’était à l’époque où je souhaitais lancer un élevage de pur-sang arabes. L’origine directe de Nevadour n’avait pas couru, mais la jument me plaisait et son papier était très bon. Malheureusement, Jean Bacquela, qui était une personne de confiance, nous a quittés prématurément alors que j’avais pour projet d’intégrer d’autres souches en provenance de son élevage. Conscients du potentiel de cette origine, nous avons lancé la valorisation de la descendance de Nevadour sur les hippodromes. Rapidement, nous avons obtenu des gagnants et la souche a pris de l’ampleur. Mais c’était une jument très difficile. Elle s’échappait tout le temps et je l’avais d’ailleurs retrouvée à plusieurs reprises sur la route nationale. Par la suite, j’ai vendu la jument à Renée-Laure Koch, tout en gardant un certain nombre de femelles de cette souche. C’est une famille avec de l’énergie et de la vitesse, tout en ayant la capacité à s’illustrer sur des distances très différentes. Aujourd'hui c’est l’une des souches les plus recherchées au monde. »

LA JUMENT D'UNE VIE

 Renée-Laure Koch a élevé de très nombreux gagnants, mais aussi des étalons et des mères de gagnants à partir de cette souche, sous l’affixe "du Maury". Elle nous a expliqué : « Plusieurs éléments m’avaient poussée à acheter Nevadour. J’avais monté son propre frère, Chéri Bibi, lors de sa présentation devant la commission d’achat des Haras nationaux. Sous la selle, le cheval m’avait beaucoup impressionnée. J’ai donc décidé d’acheter son père, Baroud III (In Chaallah), et sa sœur Nevadour (Ourour) pour les croiser et ainsi reproduire le même croisement. Ma décision a été renforcée lorsque j’ai pu préparer Bakara (Baroud III), le propre frère de Chéri Bibi, pour une course d’amateurs à Pompadour, qu’il avait bien sûr remportée très facilement. Nevadour était assez marquée par son père, Ourour (Duc II), avec sa grande encolure. Elle était bien articulée. Cette jument présentait une arrière main forte, avec un rein solide et bien attaché. Elle avait en fait deux moteurs, un devant et un derrière. Nevadour était très trempée dans ses tissus, avec de l’os et des canons courts. Elle m’a beaucoup marquée et son image reste ancrée dans ma mémoire. C’était une jument très française, c’est-à-dire avec un chanfrein un peu droit mais dont le très bel œil lui donnait de l’expression. Lorsque j’ai acheté Nevadour, elle était suitée de Salia de Carrère (Baroud III). Cette dernière, à l’âge de 35 ans, est toujours à nos côtés. Elle est encore très alerte et prouve bien que les pur-sang arabes ont quelque chose en plus que les autres chevaux. Salia a toujours un œil magnifique et je redoute le jour où elle va nous quitter. De cette retraitée jusqu’aux poulains nés cette année, quatre générations sont présentes au haras. D’ailleurs, récemment, j’ai demandé à des spécialistes de réaliser une vidéo sur le haras. Et nous avons pris le parti de filmer l’œil de Salia de Carrère, car c’est quelque chose de vraiment particulier. »

UNE PRÉSENCE INTERNATIONALE

Renée-Laure Koch a précisé : « Nevadour m’a marquée et elle a beaucoup marqué le haras. C’est une chance de l’avoir eue chez nous. Je pense qu’elle a transmis à sa production une force dans le dos et dans l’arrière-main peu commune. On retrouve un peu cela chez Dahess. J’ai gardé beaucoup de femelles de cette famille au haras. Cela s’est fait naturellement, en conservant les sœurs et mères de très bons chevaux. Je suis très heureuse de voir que les clients qui nous ont fait confiance en achetant des femelles de cette famille ont connu une belle réussite. C’est un investissement, mais il s’est révélé payant sur le long terme. Cette souche, qui est clairement une des toutes meilleures, est très vivante. Régulièrement, dans cette famille, on trouve des chevaux avec des jarrets droits, comme par exemple avec la descendance de Kaoe de Ghazal ou celle de No Doubt Al Maury. Pourtant, cela ne les empêche pas de galoper, et même d’être performants dans d’autres disciplines. Panama du Cassou a par exemple tourné à haut niveau en CSO et il est devenu un très bon père de poneys de compétitions. Adonis de Ghazal a été sacré champion de France d’endurance. Quelle que soit l’influence des étalons qui ont pu croiser la souche, on retrouve des qualités communes. Et Nevada II a bien produit avec des sires très différents. D’ailleurs beaucoup d’éleveurs lui doivent leur première victoire ou leur premier succès d’importance. Partout à travers le monde, on retrouve des étalons de cette souche, comme aux États-Unis avec Virgule Al Maury [le père de mère de Paddy’s Day, ndlr] et Kong [le père de mère de TM Fred Texas], ou en Tunisie avec Vent Dredy [le père de mère d’Hajres]. »

BRANCHE NEVADOUR

NEVADA II 1955 (Djanor & Namouna, par Alaric V)

                Nevadour (Ourour)

                               Nectarine Al Maury (Baroud III)

                                               NEVADOUR AL MAURY (Kesberoy), Coupe d’Europe des Chevaux Arabes (Gr. I PA)

                                               NO RISK AL MAURY (Kesberoy), Shadwell Dubai International Stakes (deux fois), Al Maktoum Challenge Round I (deux fois),  Al Maktoum Challenge Round III & International Malazgirt Trophy (Grs I PA)

                                               NOUBA AL MAURY (Kesberoy), Hatta International Stakes (Gr. I PA)

                                               Nemosie Al Maury (Kesberoy)
                                                               NO PROBLEM AL MAURY (Dormane), President of the UAE Cup Malazgirt Trophy (Gr. I PA)
                                                               Nacrée Al Maury (Kesberoy)

                                                                              MISTER GINOUX (Amer), Qatar International Trophy (Gr. I PA)                                      

                               Nerva du Cassou (Baroud III)

                                               Gabie de Carrère (Manganate)
                                                               Ayisha de Faust (Al Sakbe)

                                                                              EASTER DE FAUST (Mahabb), Qatar Arabian Trophy des Pouliches (Gr. I PA)

                                               Praline du Cassou, (Baroud III)

                                                               Fatouma (Mad Oua)

                                                                              Kerbella (Kesberoy), étalon
                                                               KERRA (Kesberoy), treize victoires dont la Coupe d’Europe du Cheval Arabe.
                                                                              LWSAIL (Amer), Za'abeel Stakes (Gr. I PA)
                                                               PARADOR (Dormane), Al Maktoum Round III & Heir Apparend Sword (deux fois) (Grs I PA).

                                                               Kera (Kesberoy)

 KERJAM (Dormane), Prix du Président des Émirats Arabes Unis

AL MUJAHAZ (Hafid du Bac), H.H. The Emir’s Trophy (Gr. I PA)

                                               NIZAM (Amer), President Cup, Zaabel International Stakes & Emir Sword (Grs I PA)

                                               Noorah (Djelfor)

                                                               AL FATITH (Amer), French Arabian Breeders’ Cup Classic (Gr. I PA)

                                                               RASHEEQAH (Amer), French Arabian Breeders' Challenge (Gr. I PA)
                                                               SAMAA (Majd Al Arab) Arabian Trophy des Pouliches à Saint-Cloud (Gr. I PA)

                                               Danie du Cassou (Dahr)
                                                               FANFAN DE CARRÈRE (Djourman), troisième de H.H. The President Cup (Gr. I PA)
                                                               DAHESS (Amer), vingt-huit victoires, Zaabeel International Stakes (Gr.1 PA) (trois fois),Malazgirt Trophy (deux fois), H.H. Sheikh Al Thani Trophy (deux fois), Qatar International Trophy, GCC Champion Breeders’ Cup (Grs I PA).
                                                               MUNTASAR (Majd Al Arab), Prix Manganate (Gr. I PA)
                                                               BIBI DE CARRÈRE (Djourman), troisième de l'Al Maktoum Challenge (Gr. I PA)

                               Nausicaa Al Maury (Baroud III)
                                               NICKEL AL MAURY (Dormane), deuxième de l'Al Maktoum Challenge & troisième de H.H. The President Cup (Grs I PA)

                               Pistache du Cassou (Baroud III)
                                               NIVOUR DE CARDONNE (Manganate), Dubai Kahayla Classic (Gr. I PA)

                               Salia de Carrère (Baroud III)
                                               Sarabande Al Maury (Rainbow Al Maury)
                                                               SIFFLET AL MAURY (Akbar) troisième du Qatar Total Arabian Trophy des Juments (Gr. I PA)

                                               Savavit Al Maury (Dormane)
                                                               SIVIT AL MAURY (Akbar), The President of The UAE Cup - Malazgirt Trophy (Gr. I PA)

                                                               SYLVINE AL MAURY (Munjiz), Shadwell Arabian Stallions Hatta International Stakes, Doha Cup, Dubai Duty Free Hatta International Stakes & Qatar Arabian Trophy des Juments (Grs I PA)

                               Naiada Al Maury (Baroud III)

                                               NEZ D’OR (Dormane), Al Maktoum Challenge Round I & Round II, Dubai Kahayla Classic (Grs I PA)

                                               NOREEN (Dormane), The Hatta International Stakes (Gr. I PA)

                                               NIRWAN (Dormane), Al Maktoum Challenge Round II & H.H. The President Cup (Grs I PA)

                                               Nyriad (Dormane)

                                                               ALMAA (Amer), troisième du Qatar Total Arabian Trophy des Pouliches (Gr. I PA)

                                               Nelka (Tidjani)

                                                               RAJEH (Jaafer ASF), Qatar Total Arabian Trophy des Poulains (Gr. I PA)

                                               Nisae (Dormane)

                                                               MKEEFA (Amer), Qatar Arabian World Cup, Hatta International Stakes et UK Derby (Grs I PA)

                                                               CHADDAD (Mared Al Sahra), Qatar Arabian Trophy des Poulains (Gr. I PA)

                                               Neilta (Dormane)

                                                               NAPHIR (Al Sakbe), Abu Dhabi International Championship (Gr. I PA)

                               Nanoue (Marzouck)

                                               Ninou du Cassou (Baroud III)

                                                               Cary de Carrère (Passem)

                                                                              KAOLINO (Dormane), Kahayla Classic (Gr. I PA)

                                                                              QUAOLINA (Kerbella), Liwa Oasis & Zaabeel International Stakes (Grs I PA)

                                                               Branda du Cassou (Djelfor)

                                                                              Manzana (Guytou de Carrère)

                                                                                              Kahina de Monlau (Tidjani)

                                                                                                              KARIMAH (Munjiz), deuxième du  Shadwell Arabian Stallions Hatta International Stakes (Gr. I PA)

LA FAMILLE DE DAHESS

Val Bunting nous a récemment dit : « J’avais acheté Danie du Cassou (Dahr) et Nerva du Cassou (Baroud III) auprès d’Éric Dell’Ova après une période de négociation assez longue, car cette souche était l’une des seules grandes familles qui manquaient à l’effectif de poulinières d’Umm Qarn. Nerva du Cassou avait déjà produit plusieurs bons chevaux comme Elios de Carrère (Manganate), lauréat de la Coupe Al Asayl, à Craon, ainsi que placé dans His Highness Sheikh Maktoum Al Maktoum Challenge, à Abu Dhabi, et dans les Al Nahyan International Stakes, à Kempton Park. Danie du Cassou, de son côté, était déjà la mère de Bibi de Carrère (Djourman), titulaire de huit succès dont les Al Hamraniah Stakes (Gr. III PA), à Nad Al Sheba, et Ganie de Carrère (Djourman), lauréate du Prix de l’Élevage à Toulouse. Danie du Cassou et Nerva du Cassou n’étaient pas forcément de très belles juments, mais elles étaient athlétiques, marchaient bien et produisaient des poulains avec du modèle. Elles sont merveilleusement bien croisées avec Amer. C’est vraiment une famille exceptionnelle, certainement l’une des toutes meilleures au monde. » Alban de Mieulle se souvient : « J’ai entraîné un certain nombre de descendants de Danie du Cassou et Nerva du Cassou, comme Dahess (Amer) et Nizam (Amer). Ils étaient faciles à entraîner, avec un bon caractère, étant presque un peu paresseux le matin. De mon point de vue, même s’ils ont couru au-delà de ces distances avec succès, ce sont des chevaux dont le pic de performance se situait sur 2 000 mètres et moins. Ils s'adaptaient à tous les terrains. »

LES AUTRES BRANCHES

La réussite de la branche de Nevadour ne doit pas éclipser celle d’autres parties de la famille, comme celle de Nanou (Ourour). Yves Plantin nous a confié : « J’avais acquis Nanou (Ourour) et sa fille Quovalina (Chéri Bibi) auprès de Jean-Louis Caumont. Elles étaient la mère et la sœur de Sisinius (In Chaallah III), mon premier cheval de course. Quovalina n’était ni très grande ni très typée. Son modèle était assez moyen. Mais sa famille était intéressante. Et elle présentait un inbreeding très proche, son père et sa mère étant tous deux des produits de Nevada II (Djanor). Au haras, elle nous a notamment donné Quazar (Djelfor), lauréat du Prix d’Abu Dhabi, à Deauville, et de l’Abu Dhabi International Championship (Grs I PA) à Newmarket. Le cheval avait ensuite réalisé le top price français de l’époque pour un pur-sang arabe en vente publique : 450 000 euros. J’ai gardé à l’élevage quelques femelles de cette famille. »

BRANCHE NANOU         

NEVADA II 1955 (Djanor & Namouna, par Alaric V)

                Nanou (Ourour)                     

                               Quovalina (Chéri Bibi)

                                               QUAZAR (Djelfor), Prix d’Abu Dhabi & Abu Dhabi International Championship (Grs I PA)

                                               VERDOYANTE (Dormane), Coupe d’Europe (Gr. I PA)      

Valina des Fabries (Djourman)

FALINA DES FABRIES (Dormane), Al Maktoum Challenge (Gr. I PA)

Dalina des Fabries (Dormane)

              OCYRRHOE (Al Nasr), French Arabian Breeders’ Challenge (Gr. I PA)

Vert Vene (Dormane)

               VICEVERSA (Vadeer), troisième du  Trophée des Écuries Royales (Gr. I PA)

               VIRE VOLTE (Njewman), deuxième de la H.H. The President Cup (Gr. I PA)

BRANCHE JAVA

NEVADA II 1955 (Djanor & Namouna, par Alaric V)

                Java (Saint Laurent)

                               ROUMBA DU CASSOU (Baroud III), Abu Dhabi International Stakes (Gr. I PA)

                               Julie de Syrah (Djourman).

 JARNIN (Akbar),  Prix du Président  des Émirats Arabes Unis (Gr. I PA).

Verdure (Habdur)

 KAHZO (Dormane), Prix du Président  des Émirats Arabes Unis (Gr. I PA).
Samba (Baroud III)

VOLCANO DE CARRÈRE (Djourman), Prix du Président des Émirats Arabes Unis (Gr. I PA)
               ANITA DE CARRÈRE (Manganate), Abu Dhabi International Stakes (Gr. I PA)
Qu’Aty de Carrère (Elaborat)

Canelle de Carrère (Djamel)

               AREEM (Mahabb.), National Day Cup & Al Maktoum Challenge (Grs I PA)

Jody de Syrah (Djourman)

JALNAR AL KHALIDIAH (Tiwaiq), Prix Manganate - Shadwell (Gr. I PA)