Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PAROLE DE COURTIERS - EN PARTENARIAT AVEC L’ASSOCIATION FRANÇAISE DES COURTIERS - Hervé Bunel : « On trouve à Arqana les plus beaux pedigrees européens »

Institution / Ventes / 17.08.2018

PAROLE DE COURTIERS - EN PARTENARIAT AVEC L’ASSOCIATION FRANÇAISE DES COURTIERS - Hervé Bunel : « On trouve à Arqana les plus beaux pedigrees européens »

PAROLE DE COURTIERS

EN PARTENARIAT AVEC L’ASSOCIATION FRANÇAISE DES COURTIERS

Hervé Bunel : « On trouve à Arqana les plus beaux pedigrees européens »

Jour de Galop. - Quelle est la qualité que vous préférez chez un yearling ?

Hervé Bunel. - Dès le premier coup d’œil, il doit se montrer tonique, avec de l’expression. Ensuite, il faut qu’il ait de bons pieds et qu’il marche bien.

Quels sont les avantages d’acheter un yearling en août ?

On trouve à la vente Arqana les plus beaux pedigrees européens, et les meilleurs étalons français, anglais, irlandais et allemands y sont représentés.

Pensez-vous qu’il faut acheter un yearling plutôt d’après son modèle ou d’après son pedigree ?

Pour le plat, les deux comptent. Pour l’obstacle, les souches peuvent être prioritaires par rapport au modèle, si le poulain a ce qu’il faut pour devenir un bon cheval d’obstacle évidemment ! C’est-à-dire qu’il est suffisamment costaud, avec une bonne locomotion et de bons pieds.

Votre plus bel achat aux ventes ?

Un achat qui m’a marqué est celui de Kendargent qui fut d’abord un bon performer avant de devenir l’étalon que l’on connaît. Je l’avais acheté 45.000 € yearling. J’étais allé au haras des Granges voir les poulains, et dès que je l’ai vu dans son herbage, j’ai dit à Mathieu Daguzan-Garros : « Le gris, là, si j’ai le budget nécessaire je l’achète. » C’est ce que j’ai fait, pour le compte de Guy Pariente.

Quel est le jeune étalon en qui vous croyez le plus ?

Anodin, qui porte bien mal son nom ! C’est un cheval très "qualiteux", superbement né, et je l’avais conseillé à mes clients au moment de leur croisement.

HERVÉ BUNEL

Agence BHB

Tel : 06 64 32 56 49

Hubert Guy : « On cherche l’athlète »

Jour de Galop. - Quelle est la qualité que vous préférez chez un yearling ?

Hubert Guy. - L’athlétisme. Pour certains poulains, c’est évident ; pour d’autres, il faut deviner quels athlètes ils deviendront… La locomotion est déterminante aussi. Les deux sont liés.

Quels sont les avantages d’acheter un yearling en août ?

C’est une vente de sélection, donc un tri a été effectué.

Pensez-vous qu’il faut acheter un yearling plutôt d’après son modèle ou d’après son pedigree ?

Je n’ai pas le choix : j’achète au modèle ! Évidemment, tout le monde voudrait le pedigree et le modèle, mais je n’ai pas le budget pour acheter un poulain parfait avec une page de catalogue d’exception.

Votre plus bel achat aux ventes ?

Executive Privilege, achetée 23.000 $ yearling, revendue à 2ans 650.000 $, et ce qui compte le plus, gagnante de deux Grs1 et deuxième de la Breeders’ Cup Juvenile Fillies. En France, j’ai acheté Ask for the Moon, lauréate du Saint-Alary.

Quel est le jeune étalon en qui vous croyez le plus ?

Kingman. Il fait des super chevaux, avec un gagnant à Royal Ascot, alors qu’il est plutôt fait pour produire des chevaux pas aussi précoces.

HUBERT GUY

Tel : 06 86 17 08 19

Marc-Antoine Berghgracht : « C’est un marché qui ne cesse de sortir de bons chevaux »

Jour de Galop. - Quelle est la qualité que vous préférez chez un yearling ?

Marc-Antoine Berghgracht. - Son modèle, son regard et la manière dont il se déplace.

Quels sont les avantages d’acheter à Deauville en août ?

C’est un marché qui ne cesse de sortir de bons chevaux. On peut acheter dans des tarifs raisonnables pour cette gamme de chevaux. Et c’est aussi l’occasion d’acquérir un yearling éligible aux primes françaises. Cet élément est un avantage considérable.

Faut-il acheter plus au pedigree ou plus au modèle ?

Tout dépend du budget et de l’objectif de l’acheteur. L’idéal est d’avoir les deux. Mais avec un budget plus limité, le modèle prime.

Quel a été votre plus bel achat aux ventes ?

J’ai acheté plusieurs lauréats de Gr1 aux ventes, comme Marotta (Prix Saint Alary),

Lady of Chad (Prix Marcel Boussac), Spadoun (Critérium de Saint-Cloud) ou Lucayan (Poule d’Essai des Poulains). Récemment, Cœur de Beauté (2e de la Poule d’Essai des Pouliches) n’est pas passée loin de la victoire. Mais mon meilleur souvenir est certainement Doctor Dino (Hong Kong Vase, deux fois, Man O'War Stakes). Je l’ai acheté pour des amis et il continue à nous faire plaisir en devenant un bon étalon.

Quel est le jeune étalon en qui vous croyez le plus ?

Comme beaucoup de monde, parmi les jeunes étalons français de première génération, je citerais Anodin (Anabaa).

Marc-Antoine Berghgracht

MAB Agency

Tel : 06 08 91 58 95

Hubert Barbe : « On n’a pas le droit de décevoir nos clients au niveau des modèles et des aplombs »

Jour de Galop. - Quelle est la qualité que vous préférez chez un yearling ?

Hubert Barbe. - Cela dépend de ce que l’on recherche, et quel budget on a. On cherche tous le cheval parfait, mais il faut savoir faire des concessions.

Quels sont les avantages d’acheter à Deauville en août ?

En ce qui me concerne, c’est de jouer à domicile, dans un métier qui nous demande de nombreux déplacements. À Deauville, je suis chez moi, cela offre plus de confort pour inspecter les poulains et accueillir les clients.

Faut-il acheter plus au pedigree ou plus au modèle ?

Le modèle avant tout ! Les pedigrees sont sélectionnés depuis des dizaines d’années, surtout dans ce type de vente, il est donc rare de se retrouver face à une page de catalogue sans aucune garantie pour faire un futur bon cheval. Nous travaillons pour des tiers, propriétaires et entraîneurs, et nous n’avons pas le droit de les décevoir dans notre choix, aussi bien sur le modèle que sur les aplombs. Je suis intransigeant là-dessus !

Quel a été votre plus bel achat aux ventes ?

S’il ne fallait en citer qu’un, je dirais Yang Tse Kiang, qui illustre parfaitement mes propos précédents. C’était un poulain irréprochable au modèle, et que j’avais pu acheter 18.000 € en octobre parce qu’il n’avait pas un papier très commercial. Nous avons eu la chance qu’en plus du modèle, il ait le moteur, et il a offert de grands moments à Richard Chotard, notamment une deuxième place dans l’UAE Derby (Gr2), suivie d’une belle vente à Hongkong.

Quel est le jeune étalon en qui vous croyez le plus ?

Je n’ai aucun a priori sur les jeunes étalons. Ce qui m’intéresse chez un yearling, c’est l’individu en lui-même.

HUBERT BARBE

Horse Racing Advisory

Tel : 06 16 01 05 49

Anne-Sophie Yoh-Benet : « À Arqana, on est sûrs de pouvoir acheter un bon cheval »

Jour de Galop. - Qu’est-ce qui vous a poussée à lancer votre propre agence de courtage, après sept années de collaboration au côté de Jean-Pierre Deroubaix ?

Anne-Sophie Yoh. - J’ai acquis beaucoup d’expérience auprès de la FBA. Me lancer seule était une suite logique.

Quelle est la qualité que vous préférez chez un yearling ?

Qu’il possède de beaux points de force.

Quels sont les avantages d’acheter un poulain en août ?

C’est une vente de sélection. Arqana fait un travail énorme en amont pour choisir les meilleurs poulains, donc on est sûr de pouvoir acheter un bon cheval.

Pensez-vous qu’il faut acheter un yearling plutôt d’après son modèle ou d’après son pedigree ?

D’après son modèle. Mes clients sont à la recherche de chevaux pour courir, pas pour faire de l’élevage.

Quel est le jeune étalon en qui vous croyez le plus ?

Golden Horn (Cape Cross). C’est un cheval que j’admirais déjà en course et ses produits m’ont beaucoup plu. Il leur transmet du modèle et beaucoup de force !

Anne-Sophie Yoh

YOHEA

Tel : 06 85 16 14 99