POULE D’ESSAI À 12.5 % (CLASSIC I) - Pierre Pilarski, du trot aux anglos

Courses / 17.08.2018

POULE D’ESSAI À 12.5 % (CLASSIC I) - Pierre Pilarski, du trot aux anglos

POULE D’ESSAI À 12.5 % (CLASSIC I)

Pierre Pilarski, du trot aux anglos

Après le trot et l’obstacle, spécialité dans laquelle il réalise de remarquables premiers pas (avec notamment Feu Follet et Fiumicino, lauréat du Prix Wild Monarch, L), Pierre Pilarski commence à s’intéresser au plat et en particulier à la catégorie des anglo-arabes. Dans chaque cas, ce propriétaire fait le choix de s’associer aux meilleurs. Pour les sauteurs, il fait confiance à Guillaume Macaire. Pour les anglo-arabes, il a misé sur une des formules les plus efficaces de ces dernières années : un élève du haras du Bosquet entraîné par Didier Guillemin. Genmoss (Gentlewave), son premier partant chez les anglos, lui offre donc une première victoire dans cette catégorie. Et compte tenu du style de son succès, cette invaincue en quatre succès a tout pour devenir la meilleure pouliche de sa génération.

Gabriel Bon a placé Genmoss parmi les derniers. À peine accompagnée aux bras, elle a laissé les autres sur place dans la ligne droite. Elle décroche donc dans un éclair de classe son quatrième succès. Sous 60,5 kg, elle devance Farnese de Lagarde (Benevolo de Paban) d’une longueur et demie. Don Magno (Benevolo de Paban) est proche troisième.

Née pour gagner le Grand-Prix des Pouliches. Genmoss est issue d’une bonne souche du haras du Bosquet. Son père, Gentlewave, fait la monte au haras du Lion. Sa mère, Mossaka (Fast), a gagné la Poule d’Essai des 25 % et le Grand Prix des Pouliches, la grande course des femelles de cette race. À ce jour, les sept produits de Mossaka vus en course ont tous gagné en plat. Mossalis (Annapolis) avait été battue du minimum dans la Poule d’Essai des 25 %, comme sa sœur Mosacha (Zamouncho). Mais cette dernière a été tête de liste de sa génération, avec quatre victoires, dont le Grand Prix des Pouliches à 12,5 %.

Chesnette (R B Chesne), la deuxième mère, a produit Cherco (Lavirco), meilleur mâle de sa génération en plat à 3ans. Il s’est par la suite imposé dans les bonnes courses d’obstacles réservées aux anglos et compte douze victoires pour plus de 250.000 € de gains. La propre sœur de Cherco a produit la bonne Maelana (Annapolis). Cette lauréate de cinq courses a notamment gagné le Grand Prix des Pouliches à 12,5 %. Chesnette était la sœur d’El Soprano (Concertino). Après avoir écrasé sa génération, en 1983, ce dernier a été exporté au Japon.

Königsstuhl

Monsun

Mosella

Gentlewave

Saumarez

Saumareine

Charming Queen

GENMOSS (F3)

Valdrague

Fast

Ferdesia

Mossaka

R B Chesne

Chesnette

La Bidassoa