Pour relancer les courses, copions la F1 !

Magazine / 08.08.2018

Pour relancer les courses, copions la F1 !

Les solutions les plus simples sont souvent les meilleures. Il y en a une sous nos yeux : copier ce que fait la F1 depuis un an et demi. C’est assez différent des réformes que nous vivons actuellement dans les courses…

L’Américain Chase Carey est le patron de la Formule 1 depuis janvier 2017, date à laquelle l’entreprise qu’il dirige a acheté le Formula One Group à son fondateur Bernie Ecclestone. Carey cherche moins la lumière qu’Ecclestone, mais cela ne l’empêche pas d’être en perpétuel bouillonnement et de vouloir continuer à faire avancer son sport à marche forcée.
Dimanche, il a donné une interview dans L’Equipe qui regorge de petites saillies qui forment une bonne base de réflexion pour les courses hippiques.

Pourquoi il faut exclusivement miser sur les jockeys pour promouvoir notre sport. « Chaque pilote génère son propre enthousiasme. (…) Le sport fonctionne grâce à ses héros. La F1 n’échappe pas à la règle. (…) Nous ne devons pas nous limiter à un modèle. Chaque pilote, par sa personnalité, doit être capable d’engendrer une passion en rapport avec sa personnalité. Le pilote est essentiel à la F 1. C’est lui qui conduit. Nous voulons les mettre en valeur, comme à Marseille au printemps ou à Milan, fin septembre. »

Retrouvez la suite de cet article ce soir, dans JDG.
Si vous n'êtes pas abonné et souhaitez recevoir gratuitement notre prochaine édition, cliquez ici.