Télécharger la dernière édition
French Purebred Arabian

French Purebred Arabian

PRIJS SHEIKH ZAYED AL NAHYAN CUP (GR3 PA) - Lightning Bolt assume son statut de favori malgré la bonne résistance de Rijm

21.08.2018

PRIJS SHEIKH ZAYED AL NAHYAN CUP (GR3 PA) - Lightning Bolt assume son statut de favori malgré la bonne résistance de Rijm

OSTENDE (BEL), LUNDI

Sixième de la Qatar Arabian World Cup (Gr1 PA) l’an passé et troisième au mois de mai dernier pour sa rentrée dans The President of the UAE Cup - Coupe d’Europe des Chevaux Arabes (Gr1 PA) sur la piste de ParisLongchamp, Lightning Bolt (Munjiz) était le favori de la Prijs Sheikh Zayed Al Nahyan Cup (Gr3 PA), ce lundi à Ostende. Associé à Adrie de Vries, il n’a pas déçu ses nombreux preneurs, même s’il n’a réussi à s’imposer que d’une courte encolure, se heurtant à la résistance du pensionnaire de Thomas Fourcy Rijm (Azadi), à nouveau deuxième après avoir été le dauphin du bon Rodess du Loup au mois de juin, dans le Qatar Derby des Pur-sang Arabes de 4 ans (Gr1 PA). Sept longueurs plus loin, un autre cheval entraîné en France, Aoun (Mahabb), s’est emparé de la troisième place pour l’entraînement d’Antoine de Watrigant.

Les deux frères en vedette. Entraîné par Karin van den Bos, Lightning Bolt aligne une troisième victoire consécutive après deux succès sur la piste hollandaise de Duindigt cet été. Son entraîneur a même signé un coup de deux au cours de la réunion, s’imposant un peu plus tôt avec Dynamites (Nashwan Al Khalidiah) dans une épreuve pour apprentis, un frère utérin de Lightning Bolt, de deux ans son cadet ! Elle a déclaré : « Lightning Bolt a pris la tête de l’épreuve et s’est montré très fort jusqu’au bout. Je pense qu’il est prêt pour la grande course [la Qatar Arabian World Cup, Gr. I PA, ndlr]. Il se présentera avec de la fraîcheur. J’ai d’ailleurs privilégié les courses tout près de chez moi plutôt que de courir à Deauville comme l’an passé. Les allocations sont bonnes et cela lui donne des courses faciles. Il n’a pas à voyager et c’est un bon moyen de promotion du cheval. C’est également bon pour son moral. »

En ce qui concerne Dynamites, elle a ajouté : « C’est plus un sprinteur. C’est un amour de cheval à entraîner, très joueur. Il était un peu fatigué après sa dernière course et je lui avais redonné de la fraîcheur avant sa facile victoire de lundi. Il n’a que 4 ans et a encore beaucoup à apprendre, mais on pourrait le revoir à Toulouse, dans le French Arabian Breeders’ Sprint (Gr2 PA) en fin de saison. »

Le frère utérin de Samima. Élevé en France par Karin van den Bos, Lightning Bolt n’est pas seulement le frère utérin de Dynamites, c’est surtout celui de Samima (Dahess), plus connu sur notre sol puisqu’elle est la lauréate du Qatar Arabian Trophy des Pouliches (Gr1 PA) et du Qatar Cup - Prix Dragon (Gr1 PA).

La mère de Lightning Bolt, Oleya du Loup (Kerbella), était déjà entraînée par Karin van den Bos. Elle a gagné sept courses dans sa carrière dont le Prix Baroud II et le Prix de l’Élevage. La deuxième mère, Ina Scot de Colmar (Olympe la Coste) est une sœur utérine d’Okapi Domenjoi (Tidjani), qui a produit le bon Ibn Battuta Monlau (Dormane), lauréat à cinq reprises à Abu Dhabi et troisième du Cheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan Cup - Prix Chéri Bibi (Gr2 PA). Cette souche maternelle est issue de Nevada II (Djanor).