PRIX HARAS EL PARAISO - PRIX MICHEL HOUYVET (L) - Ziyad en stayer d’avenir

Courses / 05.08.2018

PRIX HARAS EL PARAISO - PRIX MICHEL HOUYVET (L) - Ziyad en stayer d’avenir

DEAUVILLE, DIMANCHE

Sept concurrents découvraient la distance dans ce Prix Haras El Paraiso - Prix Michel Houyvet (L). C’est le seul hongre de la course, à savoir Ziyad (Rock of Gibraltar), qui s’est montré le plus fort, et de loin. Un peu tendu en partant, le représentant de Wertheimer & Frère a pu ensuite se placer dans le sillage de Lestilia (Intello) et se détendre. Il a longtemps galopé en cinquième position dans une course animée par le favori, Master of Reality (Frankel). Accélérant tout en dehors à 400m du but, Ziyad a littéralement passé en revue tous ses adversaires, s’imposant très facilement. Master of Reality se classe deuxième à une longueur trois quarts, tandis que Mystic Sunshine (Maxios) complète le podium à trois quarts de longueur, précédant Ajayeb (Frankel). Toujours bien placé durant le parcours, Moncamel (Camelot) était déjà à l’ouvrage dans le tournant final. Il a terminé septième et dernier à distance, réalisant la première contre-performance de sa carrière. Il n’a donc évidemment pas fourni sa valeur et il ne faut pas le condamner sur cet échec.

Une castration bénéfique. Ziyad remporte un quatrième succès en huit sorties. Auteur de débuts anonymes à 2ans, il avait ensuite été castré quelques jours plus tard. Il avait fait sa réapparition au mois de mars et réalise une magnifique année, puisqu’il n’a jamais quitté le podium en 2018. Carlos Laffon-Parias, entraîneur du lauréat, nous a expliqué : « Ce fut une course assez sélective. Ziyad s’améliore à chaque course. Quand il a été battu à Compiègne, la course n’avait pas été très vite. Il avait attendu et il avait été pris de vitesse. La distance ne me faisait pas peur aujourd’hui. Je l’avais aussi engagé dans le Prix de Reux (Gr3), mais j’ai préféré le laisser avec les 3ans car c’était une course plus facile pour lui après analyse du papier. La sagesse était de courir cette Listed. Je l’ai fait castrer après ses débuts, qui étaient très décevants. Il travaillait pourtant très bien le matin. Pour dire la vérité, sa mère avait été très décevante ainsi que ses autres produits. Depuis sa castration, il n’a pas réalisé la moindre contre-performance. Il a déjà beaucoup couru cette année, mais je pense que c’est un cheval qu’il faut préserver, car il peut faire un bon 4ans. Il a monté les échelons petit à petit, maintenant il va falloir viser les Groupes. Il va aller en principe sur le Prix de Lutèce (Gr3), le 2 septembre. »

Maxime Guyon, jockey de Ziyad, a ajouté : « Aujourd'hui, il a répondu favorablement. Il venait de gagner facilement à Nantes. À Compiègne, il avait été battu parce que c'était une fausse course. Il n'a pas baissé de pied et a de la tenue car nous sommes allés à une allure régulière. Je ne pensais pas venir aussi facilement. Nous sommes venus trop tôt devant car il allait très bien. Il a besoin de rythme. Détendu, il est capable de faire de belles performances. Maintenant que nous sommes sûrs de sa tenue, il peut faire un cheval de Groupe. »

Master of Reality, battu par meilleur. Master of Reality a dû supporter tout le poids de la course puisqu’il a mené jusqu’à 300m du but, avant d’être débordé par le futur gagnant. Il a tout de même réussi à conserver la deuxième place et efface ainsi son récent échec dans le Prix Hocquart (Gr2). Son entraîneur, Pascal Bary, nous a dit : « Le gagnant était meilleur aujourd'hui. Master of Reality va désormais courir le Prix de Lutèce. En dernier lieu, dans le Prix Hocquart, il était mal parti, n'a pas pu trouver sa place et prendre la tête, et s'est retrouvé emboucané. Il ne lui est pas nécessaire de mener, mais il faut qu'il soit dans son action. »

Mystic Sunshine, le premier black type en France de Maxios. Mystic Sunshine a longtemps galopé en dernière position avant de bien terminer à l’extérieur pour s’emparer de la troisième place. La pouliche n’avait que deux courses dans les jambes et était donc la moins expérimentée de cette épreuve, ce qui est de bon augure pour l’avenir. Alan Cooper, représentant de la famille Niarchos, nous a déclaré : « C'est très bien. Nous sommes très contents. Elle serait certainement plus performante sur un terrain un peu plus souple. C'est le premier black type français de Maxios. Il donne régulièrement des gagnants et il avait déjà donné une gagnante de Listed en Allemagne. Cette pouliche aurait dû être au départ du Diane allemand ce dimanche, mais elle n'était pas à 100 % ce matin et a été déclarée non-partante. C'est encourageant pour la suite ! »

Un neveu d’Aquarelliste. Élevé par ses propriétaires, Ziyad est un fils de Rock of Gibraltar et d’Arme Ancienne (Sillery). Gagnante d’une B à ParisLongchamp, cette dernière s’était ensuite classée troisième du Prix Mélisande (L) avant de donner plusieurs vainqueurs au haras, parmi lesquels Machiavélique (Street Cry), deuxième des Independence Day Stakes (L). Arme Ancienne a également produit Antebellum (Anabaa), laquelle a donné à son tour Victory Bond (Medicean), multiple placé de Listed en Grande-Bretagne.

La deuxième mère, Agathe (Manila), a remporté le Prix de Psyché (Gr3) et s’est classée deuxième de la Poule d’Essai des Pouliches et troisième du Prix de Diane (Grs1). Elle a produit la championne Aquarelliste (Danehill), gagnante des Prix de Diane, Vermeille, Ganay (Grs1), entre autres, mais aussi Artiste Royal (Danehill), double lauréat de Gr1 aux États-Unis, et Annenkov (Danehill), gagnant de Listed en Australie et deuxième de la Coupe (Gr3).

 

 

 

Danzig

 

 

Danehill

 

 

 

 

Razyana

 

Rock of Gibraltar

 

 

 

 

 

Be my Guest

 

 

Offshore Boom

 

 

 

 

Push a Button

ZIYAD (H3)

 

 

 

 

 

 

Blushing Groom

 

 

Sillery

 

 

 

 

Silvermine

 

Arme Ancienne

 

 

 

 

 

Manila

 

 

Agathe

 

 

 

 

Albertine

 LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’59’’58

1.000m à 600m : 25’’09

600m à 400m : 12’’12

400m à 200m : 12’’10

200m à l’arrivée : 12’’90

Temps total : 3’01’’78