PRIX PIERRE ET JEAN-MARIE MERCIER - Raffles Sun prend rendez-vous avec le Prix André Michel

Courses / 31.08.2018

PRIX PIERRE ET JEAN-MARIE MERCIER - Raffles Sun prend rendez-vous avec le Prix André Michel

PRIX PIERRE ET JEAN-MARIE MERCIER

Raffles Sun prend rendez-vous avec le Prix André Michel

Raffles Sun (Poliglote) s’est imposée de bout en bout dans le Prix Pierre et Jean-Marie Mercier. La représentante de Simon Munir et Isaac Souede, explosive dans le passé, s’est montrée plus détendue pour son retour sur les haies après une sortie sur le steeple, à Clairefontaine. Appliquée en tête, elle a bien sauté. Sur le plat, elle a repoussé avec assurance l’attaque de Marlonne (Martaline), deuxième à une longueur et demie. Eludy (Saddler Maker) est troisième à dix longueurs, devançant Kapkiline (Kapgarde) à la lutte.

Une bonne leçon sur le steeple. Pouliche légère, Raffles Sun venait de débuter — et gagner — en steeple, à Clairefontaine. Elle revenait sur les haies ce vendredi, en vue du Prix André Michel. Sa sortie sur les gros obstacles en Normandie avait un but éducatif, pour lui apprendre à se poser. Raffles Sun a toujours montré des moyens, débutant par une quatrième place dans le Prix Finot (L) l’an dernier. Elle avait conclu son année 2017 par une victoire dans le Prix Kerym et, pour sa rentrée en 2018, elle s’était classée deuxième du bon Beau Gosse (Falco) dans le Prix Gérald de Rochefort (L) avant d’enchaîner sur son succès à Clairefontaine.

Son entraîneur, Dominique Bressou, nous a dit : « Elle est très légère et c’est pour cela que j’ai voulu l’habituer à être montée derrière en la courant sur le steeple de Clairefontaine. L’idée était de lui mettre du plomb dans la tête en vue de l’automne ici, avec l’assouplissement des terrains. Cela a l’air de marcher. Il faut qu’elle s’oxygène. L’idée est d’aller sur le Prix André Michel (Gr3). Elle a de la marge mentalement. Comme elle est légère, je ne vais pas trop la courir en vue du Groupe. De plus, elle se prépare rapidement. »

La nièce de Gray Steel. Élevée par Simon Munir et Mme Anthony Bromley, Raffles Sun est une fille de Poliglote (Sadler’s Wells) et de Gray Steam (Turgeon), lauréate sur les haies de Vichy. Raffles Sun est son premier produit. La deuxième mère, Folklorique (Groom Dancer), a produit plusieurs vainqueurs parmi lesquels Gray Steel (Turgeon), vainqueur des Prix Amadou (Gr2) et de Maisons-Laffitte (Gr3), ou encore Tropical de Cuta (Kadrou), troisième des Prix Beugnot et Count Schomberg (Ls). Raffles Sun fait partie de la première génération de chevaux appartenant à Simon Munir à être nés et avoir été élevés par lui-même.

Northern Dancer

Sadler’s Wells

Fairy Bridge

Poliglote

Val de l’Orne

Alexandrie

Apachee

RAFFLES SUN (F4)

Caro

Turgeon

Reiko

Gray Steam

Groom Dancer

Folklorique

Fancy Star