PRIX VALPARAISO SPORTING CLUB - PRIX DE REUX (GR3) - Finche retrouve ses ailes en bon terrain

Courses / 05.08.2018

PRIX VALPARAISO SPORTING CLUB - PRIX DE REUX (GR3) - Finche retrouve ses ailes en bon terrain

DEAUVILLE, DIMANCHE

Lauréat du Grand Prix de Maisons-Laffitte (Gr2) 2017 en bon terrain, Finche (Frankel) a ensuite eu du mal à confirmer, particulièrement cette année. Il a plusieurs fois été pénalisé par des pistes lourdes ou assouplies, comme dans le Grand Prix de Chantilly ou dans le Prix d’Harcourt (Gr2). Ce dimanche à Deauville, sous la chaleur de l’été normand, il a retrouvé le bon terrain qu’il affectionne. Monté de main de maître par Vincent Cheminaud, ce grand modèle décroche un deuxième Groupe et s’annonce comme le favori du prochain Grand Prix de Deauville Lucien Barrière (Gr2).

De bout en bout. Rapidement installé en tête par Vincent Cheminaud, Finche a pu faire parler sa grande action, avec Tiberian (Tiberius Caesar) et Called to the Bar (Henrythenavigator) à ses trousses. À la sortie du dernier tournant, le futur lauréat a commencé à créer la différence en étant simplement sollicité aux bras par son jockey. Called to the Bar a tenté de venir le chercher mais il n’a fait que le pousser et le représentant de Khalid Abdullah est reparti de plus belle à 200m du but. Il s’impose finalement avec un peu plus d’une longueur d’avance, sans avoir reçu un coup de cravache. Tiberian est deuxième, mais il n’a pas eu toutes ses aises dans la ligne droite. Called to the Bar se classe troisième, à trois quarts de longueurs.

La ligne du Grand Prix de Chantilly. Les deux premiers de cette édition du Prix de Reux s’étaient respectivement classés cinquième et septième du Grand Prix de Chantilly (Gr2). Le lauréat, Waldgeist (Galileo), s’est imposé dans le Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1) lors de sa sortie suivante. Dschingis Secret (Soldier Hollow), deuxième à Chantilly, a ensuite gagné le Grosser Hansa-Preis (Gr2).

Alors qu’il était en selle sur Finche, Vincent Cheminaud a déclaré au micro d’Equidia : « C'est un grand cheval qui peut être un peu brutal lorsqu'il accélère, mais il est assez serein dans le parcours. Nous sommes allés devant et il a répondu en accélérant bien, comme il est capable de le faire. Il faut maintenant espérer qu'il ne pleuve pas d'ici au Grand Prix de Deauville (Gr2, 26/08). »

Après plusieurs sorties infructueuses, Tibérian refait surface en se classant bon deuxième de l’épreuve qu’il avait remportée l’année dernière. Son entraîneur, Alain Couétil, nous a expliqué : « Je suis satisfait par la performance du cheval, même si je ne l'ai pas encore au mieux. Il a eu une baisse de régime depuis sa course de Chantilly et il lui faut encore un peu de temps. J'étais encore un peu sceptique pour aujourd'hui mais il fallait qu'il coure et me rassure. Il a de la marge et Olivier Peslier n'a pas été dur avec lui car il a vu qu'il ne pourrait pas lutter avec le gagnant. Il n'a pas eu vraiment le passage dans la phase finale. Enfin, il faut noter que la piste était un peu ferme. Son prochain objectif est le Grand Prix de Deauville. »

Called to the Bar fait sa valeur. Joakim Brandt nous a dit au sujet du troisième : « Called to the Bar court très bien. Il répond présent à chaque fois et ne fait jamais une mauvaise course. Il est très régulier, très dur et répète ce qu'il avait fait en dernier lieu : il avait battu Casterton (Fastnet Rock) dans le Prix La Moskowa (L) et il le bat encore aujourd'hui. Je ne pense pas qu'il ira sur le Grand Prix de Deauville. Nous allons discuter avec ses propriétaires. »

La tenue de Frankel. Des trois produits black types de sa mère, Finche est celui qui montre le plus de tenue. Et cette caractéristique est certainement liée à son origine paternelle. Frankel n’a jamais été couru au-delà de 2.000m et à ce sujet, Teddy Grimthorpe, le racing manager du prince Khalid Abdullah, nous avait confié en 2017 : « Même si certains de ses produits tiennent la distance, nous ne saurons jamais quelles étaient les limites de Frankel en termes de tenue. » Force est de constater que les premières générations lui donnent raison. En jetant un coup d’œil aux profils de ses meilleurs produits et à ceux de leurs mères, Frankel semble apporter de la tenue. Parmi les sept meilleurs produits de cet étalon, cinq ont plus de tenue que leur mère. La mère de Without Parole (St James's Palace Stakes, Gr1), Without you Babe (Lemon Drop Kid), n’a pas couru. Mais elle a par ailleurs produit Tamarkuz (Speightstown), lauréat de Gr1 sur le mile et deuxième à ce niveau sur 1.400m.

LES SEPT MEILLEURS PRODUITS DE FRANKEL

Produit Racing Post Rating le plus élevé Distance maximale (*) Distance maximale de la mère (*)
Cracksman  131 2.400m 1.800m
Monarchs Glen  121 2.000m 1.700m
Mozu Ascot 121 1.600m 1.700m
Without Parole 120 1.600m Inédite
Eminent 117 2.000m 1.600m
Elarqam 116 2.100m 1.600m
Rostropovich 116 2.400m 1.400m

 (*) Distance la plus longue, en mètres, où le cheval est monté sur le podium d’une épreuve black type. Ou de sa meilleure valeur pour les non black type.

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/FINCHE.pdf

Le frère de Byword et Proviso. Finche a été élevé par son propriétaire, Juddmonte Farms. Sa mère, l’inédite Binche (Woodman), a produit trois bons chevaux, avec Byword ** (Peintre Célèbre) et Proviso (Dansili). Proviso a gagné six Groupes. Aux États-Unis, elle s’était notamment imposée dans le Frank E Kilroe Mile Handicap (Gr1) à Santa Anita, mais aussi dans les Diana Stakes (Gr1), les Just a Game Stakes (Gr1) et les Abu Dhabi First Lady Stakes (Gr1). En début de carrière, chez André Fabre, Proviso avait remporté les Prix du Calvados et du Pin (Grs3). Byword, son frère, a gagné les Prince of Wales's Stakes (Gr1), le Qatar Prix Dollar (Gr2), le Prix du Muguet (Gr2) et le Prix du Chemin de Fer du Nord (Gr3). Binche est aussi la grand-mère d’Environs (Dansili), gagnante du Prix de Bagatelle (L). Binary (Rainbow Quest), la deuxième mère, a remporté le Prix des Tuileries (L) et elle s’est classée deuxième du Prix de Psyché (Gr3). Au haras, elle a donné Binary File (Nureyev), champion miler en Scandinavie en 2005 et meilleur cheval d’âge de Scandinavie en 2006.

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Frankel

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Kind

 

 

 

 

Rainbow Lake

FINCHE (M4)

 

 

 

 

 

 

Mr Prospector

 

 

Woodman

 

 

 

 

Playmate

 

Binche

 

 

 

 

 

Rainbow Quest

 

 

Binary

 

 

 

 

Baladina


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’43’’18

De 1.000m à 600m : 25’’63

De 600m à 400m : 11’’88

De 400m à 200m : 11’’09

De 200m à l’arrivée : 11’’34

Temps total : 2’43’’12