Wild Illusion marque un nouveau but pour les 3ans

International / 02.08.2018

Wild Illusion marque un nouveau but pour les 3ans

GOODWOOD (GB), JEUDI

Les pouliches de la génération 2015 ne sont pas si mal… Wild Illusion (Dubawi) a marqué le troisième but pour les pouliches de 3ans dans les Grs1 intergénérationnels en remportant un facile succès dans les Qatar Nassau Stakes (Gr1). Le score – après les victoires d’Alpha Centauri (Mastercraftsman) dans les Falmouth et de With You ** (Dansili) dans le Prix Rothschild – est de 3 à 1 pour les jeunettes. La représentante de Godolphin a dominé son sujet et a laissé à deux longueurs Urban Fox (Foxwedge), qui avait marqué le seul point pour les aînées dans les Pretty Polly au Curragh, et l’autre 3ans Veracious (Frankel).

De bout en bout. Wild Illusion a fait parler la tenue. William Buick a pris tout de suite la tête à un train régulier et a demandé à sa pouliche de partir de bonne heure. Un long sprint, donc. Veracious, un peu allante en début de parcours, a trouvé le passage le long de la corde et est venue un instant, presque sur la ligne de Wild Illusion, mais cette dernière a placé une seconde accélération au poteau des derniers 200m. Veracious a payé son courage en perdant la deuxième place tout à la fin, au profit d’Urban Fox qui, un peu prise de vitesse au moment du démarrage, est venue bien finir. La déception de la course est venue de Rhododendron (Galileo), déjà battue à 400m du poteau après un parcours en or.

Les 2.000m, sa vraie distance. La gagnante du Total Prix Marcel Boussac avait trouvé un peu court le mile dans les 1.000 Guinées et un peu longs les 2.400m des Oaks et des Ribblesdale Stakes (Gr1). Les 2.000m de Goodwood sont parfaits pour elle, comme l’a souligné son entraîneur, Charlie Appleby : « J’étais convaincu qu’elle allait aimer ce parcours. J’avais dit à son jockey d’aller devant et de partir assez tôt parce qu’elle a plus de tenue que les autres. Les Yorkshire Oaks (Gr1) sont un objectif, ainsi que le Prix de l’Opéra Longines. »

La grande année Appleby. Wild Illusion a remporté son deuxième Gr1 et ne doit pas s’arrêter là. Charlie Appleby a expliqué : « Elle a vraiment fleuri après Ascot, comme tous les produits de Dubawi, elle est meilleure dans la seconde partie de la saison. C’est une année fantastique pour l’écurie et le seul problème, comme je l'ai dit à mon équipe, c’est que l’on a haussé la barre. Je suis heureux d’entraîner des chevaux de cette classe et d’avoir avec moi un personnel exceptionnel. »

Urban Fox, direction Deauville. Urban Fox a fait plaisir à son entraîneur, William Haggas, qui pense au Darley Prix Jean Romanet pour sa pouliche : « C’était un bon lot et elle court très bien. Les 2.000m sont sa distance. Le Prix Jean Romanet arrive un peu tôt, dans deux semaines, mais je pense que c’est mieux d’affronter les femelles de 4ans et plus plutôt que de donner huit livres aux 3ans. »

Rumh, une jeune poulinière prometteuse. Wild Illusion est l’une des deux gagnantes de Groupe (sur 101) issues du croisement Dubawi sur Monsun. L’autre est l’allemande Amazona, qui a remporté un Gr3. La mère de Wild Illusion, Rumh (Monsun), a été achetée 300.000 Gns par John Ferguson, à Tattersalls, en 2009. Elle a gagné les Ballymacoll Stakes (L) et son premier produit est la pouliche de 4ans lauréate de Listed Really Special (Shamardal). Le troisième, la 2ans Ceratonia (Oasis Dream), s’est imposée de belle manière vendredi lors de ses débuts à Ascot.

La deuxième mère, Royal Dubai (Dashing Blade), a gagné le Preis der Winterkönigin (Gr3), le Marcel Boussac allemand, et c’est une propre sœur de Royal Highness, qui a remporté les Beverly D. Stakes (Gr1) et s’est classée deuxième dans le Prix Vermeille (Gr1) et le Prix Ganay (Gr1) avant de produire le double lauréat de Gr2 Free Port Lux (Oasis Dream). Godolphin a déjà connu de la réussite avec cette souche, celle d’Electrocutionist (Red Ransom) qui avait triomphé dans la Dubai World Cup. Rumh a  un yearling et un foal par Dubawi.