QATAR SUSSEX STAKES (GR1) - Lightning Spear, un Gr1 plus que mérité

International / 01.08.2018

QATAR SUSSEX STAKES (GR1) - Lightning Spear, un Gr1 plus que mérité

GOODWOOD (GB), MERCREDI

Il n’y avait pas en Europe de cheval qui méritait davantage de remporter un Gr1 que Lightning Spear (Pivotal). C’est désormais chose faite. Le 7ans de Qatar Racing, qui avait terminé dans les trois premiers à six reprises en quinze essais au top-niveau, a remporté les Qatar Sussex Stakes (Gr1), le championnat d’été des milers en Angleterre. Malchanceux à deux reprises dans les Lockinge Stakes et dans les Queen Anne Stakes (Grs1), Lightning Spear a eu pour une fois Lady Luck (ou madame La Chance si vous préférez) avec lui. Faisant honneur à son nom, il a attendu avant de transpercer le peloton comme une lance, plaçant une accélération foudroyante.

Une course sans train. Le betting avait choisi les 3ans Without Parole (Frankel) et Expert Eye (Acclamation), mais les doutes sur la qualité des milers de la cuvée 2015 ont trouvé confirmation en course. Lightning Spear est le deuxième cheval de 7ans à gagner les Sussex Stakes, après le lauréat de l’année dernière Here Comes When (Danehill Dancer). Très mauvais signe. Without Parole s’est retrouvé en tête, aucun de ses rivaux ne voulant mener. Il a donc assuré un train assez modéré, suivi par Beat the Bank (Paco Boy) et Expert Eye. Lors du long démarrage, Without Parole s’est avoué vaincu bien avant le poteau des 200 derniers mètres et Expert Eye a pris l’avantage à un moment. C’était sans compter sur Lightning Spear, lequel a trouvé le passage pour filer au poteau et s’imposer d’une longueur et demie. Expert Eye a gardé la deuxième place sans démériter tandis que le "FR" Lord Glitters (Whipper) a fini fort pour arracher l’accessit d’honneur à Gustav Klimt (Galileo).

Un rating de 122 à sept ans. D’après le Racing Post, Lightning Spear s’est exprimé pour la troisième fois de sa carrière avec un rating de 122, très bon pour un cheval de 7ans. Oisin Murphy a signé son deuxième Gr1 en trois jours, après celui avec Benbatl (Dubawi) en Allemagne. Le jeune pilote de Qatar Racing a dit : « Je ne suis pas inquiet avant les Grs1, mais cette fois, oui, j’appréhendais la course. Lightning Spear aime courir dans la mêlée et je savais qu’Expert Eye faiblirait un peu pour finir. Mon cheval est spécial et son entraîneur, David Simcock, a fait un super travail. »

La joie de Simcock. David Simcock est en fait le troisième entraîneur de Ligthning Spear, qui avait gagné lors de ses débuts à 2ans pour Ralph Beckett. Il est passé ensuite chez Olly Stevens avant d’arriver en 2016 chez Simcock. Le professionnel a expliqué : « Quelle émotion de le voir accélérer comme il l’a fait ! Nous connaissons sa pointe de vitesse. Tout ce qu’il fallait était un petit peu de chance, celle qui nous a manqué plusieurs fois. Oisin n’avait pas d'ordres, il connaît le cheval et il a confiance en lui. Nous avions quitté Newbury après les Lockinge avec le sentiment d’avoir été volés, cette victoire nous le rend largement. Il méritait ce succès. »

Pivotal, toujours lui ! Lightning Spear a été acheté par l’intermédiaire de David Redvers en 2012, l’année où Qatar Racing a vu le jour. Le courtier avait posé une enchère de 260.000 Gns pour s’assurer le poulain à la vente d'octobre Tattersalls. Il est le vingt-huitième laureat de Gr1 produit par le vétéran Pivotal (Polar Falcon), qui a complété sa vingt-deuxième saison à 40.000 £. Pivotal est aussi un très bon père d’étalons comme le démontre la réussite exceptionnelle de son fils Siyouni. La mère de Lightning Spear, Atlantic Destiny (Royal Academy) a gagné les Sirenia Stakes (L) à Kempton Park et elle a ensuite ajouté à son C.V. deux succès black types aux États-Unis. Elle avait été achetée 375.000 $ à la vente Keeneland de novembre, en 2002, par Newsells Park Stud. Atlantic Destiny a produit le gagnant de Listed Ocean War (Dalakhani) et deux autres chevaux black types.