Quelles sont les révélations du mois de juillet sur les obstacles ?

Magazine / 03.08.2018

Quelles sont les révélations du mois de juillet sur les obstacles ?

Par Christopher Galmiche

Qui a dit que l’été était une saison morte en obstacle ? Certes, Auteuil et Compiègne ont cédé leur place à la province, mais il y a dans nos campagnes des hippodromes sélectifs qui nous ont permis de voir à l’œuvre des 3 et des 4ans de qualité, appelés à un bel avenir. Au cours du mois de juillet, il y a eu quelques révélations chez nos sauteurs. Des chevaux qui vont confirmer à Paris.

LES 3ANS

FEU FOLLET

(Kapgarde & Folle de Toi, par Sageburg)

Pr. : Écurie Pierre Pilarski & J.-P. Dubois

El. : Écurie D

Entr. : G. Macaire

Feu Follet est le 3ans le plus prometteur que nous ayons vu en piste en juillet. Le solide pensionnaire de Guillaume Macaire a démarré sa carrière par un succès plaisant à Clairefontaine, s’imposant sur sa classe plus que sur sa précocité. Il n’est pas forcément né pour être un 3ans, ni un hurdler. Mais c’est assurément un sauteur qui devrait confirmer sa qualité à Auteuil, sur le steeple. Dans l’immédiat, il participera au Prix de l’Orbiquet samedi à Clairefontaine. Son copropriétaire, Pierre Pilarski, a investi avec Guillaume Macaire lors de la vente d’été Arqana et ses 3ans commencent à sortir victorieusement les uns après les autres. Et ce n’est certainement que le début !

BEAU SAÔNOIS (H3)

(Saônois & Belle Gabrielle, par Kaldounévées)

Pr./El. : Mme H. Devin

Entr. : D. Bressou

Deux courses, deux faciles victoires. On ne peut pas reprocher grand-chose à Beau Saônois, qui s’est imposé par deux fois à Clairefontaine avec la même tactique. Allant à chaque fois, il a rapidement galopé dans le groupe de tête avant de mettre un coup de reins imparable sur le plat. Lors de sa deuxième sortie, il a affiché de nets progrès. Adroit sur l’obstacle et incisif en fin de parcours, il a des atouts pour confirmer à Auteuil ou à Compiègne. Dans l’immédiat, il pourrait parachever son été deauvillais dans le Prix de la Risle, le 23 août. Une chose est sûre, c’est l’une des plus belles révélations du mois de juillet en obstacle.

DIANAKOVA (F3)

(Saint des Saints & Dana Royale, par Garde Royale)

Pr. : Écurie Sagara & P. Blazy

El. : Écurie Sagara

Entr. : F. Nicolle

Quatrième à Dax en débutant, Dianakova était dominée par de bons sauteurs comme Lady Ardilaun (Soldier of Fortune), gagnante du Prix Bois Rouaud à Auteuil, et Face au Large (Martaline), vainqueur à Clairefontaine. Pour sa deuxième sortie, elle a fourni un bon effort avant de coincer pour finir, se classant quatrième. Elle a confirmé sa montée en puissance en ouvrant son palmarès le 21 juillet. Après s’être montrée très appliquée sur ses sauts, elle s’est imposée à la lutte. Posée dans un parcours et bonne sauteuse, la représentante de la casaque Sagara devrait briller à Paris.

LA SORELITA (F3)

(Martaline & Sary Flight, par Turtle Bowl)

Pr. : Mme P. Chambaud

El. : Scea Haras du Mâ

Entr. : G. Macaire

Issue de la famille de deux gagnants du Prix La Haye Jousselin (Gr1), Sunny Flight (Saint Cyrien) et Golden Flight (Saint Cyrien), La Sorelita (Martaline) a fait honneur à son papier en débutant par un succès à Clairefontaine. Elle a fini troisième ensuite, toujours à Deauville, tout en rendant du poids à ses rivales. Dans le futur, la pouliche de Pascaline Chambaud devrait faire parler d’elle à Auteuil, où le terrain sera moins rapide, ce qui devrait lui convenir.

SAINT GRÂCE (F3)

(Saint des Saints & Ladies Vision, par Turgeon)

Pr./El. : Mme H. Devin

Entr. : D. Bressou

Très belle pouliche, Saint Grâce a réalisé des premiers pas intéressants à Clairefontaine en se classant troisième de La Sorelita (Martaline). On s’attendait à la voir confirmer le 21 juillet, mais elle a été peu allante et l’a payé à la fin. La deuxième course d’un cheval peut être parfois moins bonne que la première, ce qui n’enlève rien à sa qualité. Il faudra donc suivre Saint Grâce dans les mois qui viennent car elle peut devenir une bonne pouliche à Paris.

SHANNON VERSE (F3)

(Kapgarde & Shannon Vale, par Turgeon)

Pr./El. : Mme H. Devin

Entr. : F. Nicolle

Deux fois deuxième à Dieppe, Shannon Verse a trouvé son jour à Clairefontaine pour sa troisième sortie. Elle donne l’impression d’être capable de progresser nettement dans les mois qui viennent. D’autant que, si elle a montré de la qualité en haies, elle devrait être encore plus performante en steeple, discipline pour laquelle elle est née. En effet, c’est la nièce du champion Shannon Rock (Turgeon), lauréat d’un Prix La Haye Jousselin (Gr1) et quadruple deuxième du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), et elle est issue de Kapgarde.

FUSIL RAFFLES (H3)

(Saint des Saints & Tali des Obeaux, par Panoramic)

Pr./El. : S. Munir & I. Souede

Entr. : G. Macaire

L’AQPS Fusil Raffles (Saint des Saints) a été enthousiasmant lorsqu’il s’est imposé en débutant à Senonnes. Malgré une faute à la dernière haie, il est reparti sur le plat pour l’emporter brillamment. Il a devancé ce jour-là Ch’ti Diamond (Diamond Boy), qui l’a battu ensuite aux Sables. À la décharge de Fusil Raffles, il rendait alors… 7 kilos à Ch’ti Diamond ! D’ailleurs, le profil de l’hippodrome vendéen n’est pas le meilleur pour lui. Son entraîneur l’a certainement couru à quinze jours d’intervalle pour lui faire prendre du métier en vue de l’automne, ce qui n’est pas négatif. Il faut donc continuer de suivre le poulain de Simon Munir et Isaac Souede, qui devrait confirmer à Auteuil.

MASTER TIN (H3)

(Tin Horse & Mind Master, par Mizzen Mast)

Pr. : D. Allard, A.-S. & D. Allard, J.-P. Lhuissier, J. Bisson, J.-M. Rengear, J.-P. Bruneau & J.-P. Caille

El. : Gaec de la Seguegne & J.-M. Campos

Entr. : G. Macaire

Troisième de Beau Saônois en débutant, Master Tin a confirmé lors de sa deuxième sortie. En piste à Strasbourg, il s’est imposé avec de la marge, malgré quelques sauts hésitants. Encore vert dans sa façon de sauter, le représentant de la casaque Allard a de la qualité. Reste à savoir s’il pourra suivre les traces de son frère, un certain Master Dino (Doctor Dino), vainqueur du Prix Cambacérès (Gr1), entre autres. À l’image de Feu Follet, il courra le Prix de l’Orbiquet samedi à Clairefontaine.

ATHÉNA DU BERLAIS (F3)

(Martaline & Wendy du Berlais, par Loup Solitaire)

Pr. : G. Barbarin, Palmyr Racing, G. Luyckx, G. Caggiula

El. : J.-M. Lucas

Entr. : G. Macaire

L’association de propriétaires constituée de nos trois confrères Gilles Barbarin, Guillaume Luyckx et Gianni Caggiula a déjà connu de grandes joies avec Vanille du Berlais (Martaline), deuxième du Prix d’Iéna (L). Une autre pouliche de 3ans, toujours sous l’entraînement Macaire, leur a permis de briller sur les obstacles. Il s’agit d’Athéna du Berlais (Martaline). Le 22 juillet, elle a débuté victorieusement à La Teste face à quelques pouliches qui avaient déjà couru. Venue librement à l’entrée de la ligne droite, elle s’est détachée aux bras sur le plat pour l’emporter avec la manière. La famille d’Athéna du Berlais a suscité les convoitises puisque sa mère et sa grand-mère ont été exportées. La fille de Martaline devrait également en faire de même.

FANTASTIC SIVOLA (H3)

(Noroit & Ker Llinka, par Snurge)

Pr. : G. Trapenard, A. Chaillé-Chaillé & Haras de Sivola

El. : G. Trapenard

Entr. : A. Chaillé-Chaillé

Fantastic Sivola a fait ses premiers pas le 22 juillet à Pompadour. Vite en tête dans une épreuve au déroulement cacophonique, il a bien sauté dans le parcours. À l’entrée de la ligne droite, il a mis du temps à trouver son action, mais, à la fin, il s’est débarrassé aisément de ses rivaux. Le tracé de Pompadour est vallonné et donc sélectif, d’autant plus que l’on finit sur un sable profond. Fantastic Sivola a le profil d’un poulain capable de passer les paliers. Engagé dans le Prix de l’Orbiquet, samedi à Clairefontaine, il sera finalement forfait.

FANDANGO (H3)

(Poliglote & Paranoia, par Esprit du Nord)

Pr. : Écurie Pierre Pilarski & J.-P. Dubois

El. : F.-M. Cottin & Suc P. Green

Entr. : G. Macaire

Fandango n’a pas couru en obstacle mais en plat, discipline dans laquelle il a débuté victorieusement sur les 2.900m de Royan, le 29 juillet. Ce poulain appartenant à l’inévitable Pierre Pilarski s’est montré convaincant, justifiant sa place dans nos coups de cœur chez les 3ans de l’écurie Macaire. Après un parcours idéal en troisième position à la corde, il a trouvé l’ouverture à l’entrée de la ligne droite et s’est détaché aisément pour finir. Le tout sans l’aide de la cravache. Guillaume Macaire débute souvent de bons éléments en plat à Royan, notamment en vue du Prix Finot (L). Attention donc à Fandango !

FROM YOU TO ME (F3)

(Saint des Saints & Toi et le Soleil, par Poliglote)

Pr. : S. Munir, D.-G. Powell, I. Souede & Mme A. Bromley

El. : Sca La Perrigne, R.-Y. Simon, Écurie du Chêne & Mme A. Bromley

Entr. : G. Macaire

À l’instar de Fandango, From You to Me (Saint des Saints) a commencé sa jeune carrière par une victoire en plat, à Vittel, le 29 juillet. Vite en tête, en menant à son rythme, elle a bien accéléré à la fin pour l’emporter sûrement. Sœur de la prometteuse Écris l’Histoire (Kapgarde) et fille de la bonne Toi et le Soleil (Poliglote), lauréate du Prix Dominique Sartini (L), elle devrait briller rapidement sur les obstacles.

LES 4ANS

DALYOZA (F4)

(Youmzain & Dalyonne, par Trempolino)

Pr./El. : G. Le Baron

Entr. : Gab. Leenders

Tardive, Dalyoza (Youmzain) n’a fait ses premiers pas qu’au mois de juillet de ses 4ans, sur l’hippodrome de La Teste. Mais ça valait le coup d’attendre ! La pouliche de Gilles Le Baron a réalisé une démonstration. Elle s’est assuré le meilleur à l’entrée de la ligne droite avant de se détacher entre les deux dernières haies. Elle a rallié le poteau en toute aisance et sera intéressante à suivre au second semestre car elle peut atteindre un bon niveau. Elle est bien née, ce qui ne gâche rien, puisque c’est la nièce de Multipass (Sillery), lauréat d’un Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2).

ÉCRIS L’HISTOIRE (F4)

(Kapgarde et Toi et le Soleil, par Poliglote)

Pr. : T. Cyprès, J.-F. Naudin & O. Rauscent

El. : Sca La Perrigne, Écurie du Chêne, Haras du Saz & Mme A. Bromley

Entr. : D. Sourdeau de Beauregard

Grande sœur de From You to Me (Saint des Saints), Écris l’Histoire est plus tardive. La représentante de la casaque de Thierry Cyprès n’a fait ses débuts que le 17 juin à Niort. Deuxième, elle a ensuite ouvert son palmarès dans un bon style à Senonnes. Très belle pouliche, épaisse, elle devrait bien vieillir et on peut compter sur son entraîneur pour lui faire franchir les paliers en progression dans les mois qui viennent.

EL NAZAR (H4)

(Blue Brésil & Shabady, par Grand Seigneur)

Pr. : S. Munir & I. Souede

El. : F.-M. Cottin

Entr. : G. Macaire

À l’image d’Écris l’Histoire (Kapgarde) et de Dalyoza (Youmzain), El Nazar a dû attendre l’été de ses 4ans pour faire sa première sortie. Le représentant de Simon Munir et Isaac Souede a néanmoins débuté victorieusement à Vittel. D’abord attentiste, il a rejoint l’animateur au dernier passage en face et tous deux se sont détachés de plusieurs longueurs. Ils ont lancé la course de loin, ce qui n’est pas évident à Vittel. Malgré cela, El Nazar s’est imposé sans un coup de cravache. Il dispose d’une bonne marge de progression et devrait faire parler de lui au second semestre. Il a fait tomber son jockey Bertrand Lestrade après une faute à la réception de la dernière haie, dans le Prix Puy de Sancy, jeudi à Vichy. Il pouvait encore espérer lutter pour la victoire et il faudra donc le revoir.