Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Randwick - Winx Stakes - Pas de souci, c’est toujours Winx

International / 18.08.2018

Randwick - Winx Stakes - Pas de souci, c’est toujours Winx

C’est fait. Winx (Street Cry) a battu le record de Black Caviar (Bel Esprit) et elle l’a fait en remportant un Gr1 qui porte son nom, les Winx Stakes, ce samedi à Randwick. C’était déjà arrivé à Black Caviar, qui garde un seul record : elle a terminé sa carrière invaincue. La championne a signé son 26e succès consécutif dans une course toujours délicate, lors de sa rentrée, à 7ans, et sur une distance, 1.400m, un peu courte. Elle n’a rien perdu de son envie après les vacances. Les bookmakers ont perdu encore une fois parce que sa cote est montée à 0,24/1 quand son jockey, Hugh Bowman, est descendu devant les boîtes pour régler les sangles de la selle.

Celui qui ne la connaît pas a pu penser un moment qu’elle était battue. Pas rapide comme d’habitude au départ, elle a entamé sa progression dans le tournant. Son adversaire sur le papier, Kementari (Lonhro), a été déboîté par Glyn Schofield et il a poussé en sixième épaisseur la favorite. Imperturbable, Winx a fait les grands boulevards et, à 200m du poteau, elle a passé deux vitesses pour s’imposer de deux longueurs sur Invictus Prince (Dansili), qui a décroché la deuxième place devant D’Argento (So You Think).

Les derniers 600m en 32”33. Le pauvre Kementari, un bon gagnant de Gr1, a cherché à rivaliser sur une pointe de vitesse avec Winx. Mauvaise décision : il a vu passer un avion et il s’est classé quatrième. Un seul pur-sang au monde est capable de s’envoler en 32”33 sur 600m. Elle s’appelle Winx et Chris Waller est son heureux entraîneur. Le Néo-Zélandais a dit : « Elle est toujours aussi bonne qu’avant. J’avais cherché un signe de faiblesse dans les dernières semaines mais elle s’était montrée égale à elle-même et je pense qu’elle va progresser. »

Winx sera revue dans les George Main Stakes (Gr1), sur 1.600m, dans quatre semaines, avant de s’embarquer pour Melbourne, où elle peut écrire une autre page de sa légende en remportant pour la quatrième fois le Cox Plate (Gr1). Les bookmakers ont baissé sa cote et elle n’est plus qu’à 0,40/1. Si elle parvient à gagner comme tout le monde s’y attend, il ne lui restera aucun record à battre.