Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

VENTE D’AOÛT ARQANA - LES FAITS MARQUANTS

Institution / Ventes / 18.08.2018

VENTE D’AOÛT ARQANA - LES FAITS MARQUANTS

UNE LOPE DE VEGA ATHLÉTIQUE POUR GODOLPHIN

#4        F         Lope de Vega & Newton’s Night, par Galileo          457.000 €

            Acheteur : Godolphin

            Vendeur : Écurie des Monceaux

            Éleveur : Écurie des Monceaux, Lordship Stud Ltd, W. McAlpin & Langlais Bloodstock

Anthony Stroud, en compagnie notamment de John Gosden, a eu le dernier mot sur le lot 4, une belle fille de Lope de Vega présentée par l’écurie des Monceaux. Elle est le deuxième produit de sa mère, Newton’s Night (Galileo). Ce croisement de Lope de Vega sur une fille de Galileo a déjà donné la bonne Sasparella, mais aussi Mojo Risin ou encore Sassella. Newton’s Night est une sœur de Dress Rehearsal (Galileo), gagnante des Orchid Stakes (Gr3), de Fairy of the Night (Danehill), gagnante de Listed et mère du rapide Muthmir. Mais c’est aussi une famille dans laquelle on trouve de la tenue, avec Far Cry, deuxième de la Gold Cup d’Ascot.

Anthony Stroud a signé le bon pour Godolphin. La pouliche va donc porter les couleurs des boys in blue mais son futur entraîneur reste à déterminer, comme nous a dit le courtier : « C’est une pouliche très athlétique, qui se déplace très bien. J’ai dû dépenser un peu plus que ce que je pensais pour l’avoir. Elle a été achetée pour Godolphin. Son entraîneur n’est pas encore choisi. »

QATAR RACING CRAQUE SUR UN MUHAARAR ISSU DE PRUDENZIA

#16      M        Muhaarar & Prudenzia, par Dansili 420.000 €

            Acheteur : David Redvers

            Vendeur : Écurie des Monceaux

            Éleveur : Écurie des Monceaux & Skymarc Farm

Prudenzia (Dansili) est la miss top price de l’écurie des Monceaux. Elle a donné Chicquita (Montjeu), adjugée 600.000 € et gagnante des Irish Oaks (Gr1), Sinnamary (Galileo), adjugée 1.100.000 € et gagnante pour ses débuts, Truth (Galileo), adjugée 1.000.000 € mais n’ayant pas confirmé, le bon Craven’s Legend (Invincible Spirit), adjugé 1.100.000 € et qui a montré des moyens… Prudenzia a fait parler d’elle cette année puisqu’elle est la mère de Magic Wand (Galileo), adjugée 1.400.000 € et qui a laissé une folle impression en remportant les Ribblesdale Stakes (Gr2) lors de ce meeting 2018 de Royal Ascot. Son yearling par Muhaarar, le champion sprinter et sire de Shadwell qui portait le numéro 16 ce samedi, a été adjugé 420.000 €. Notons que c’est la première fois que Prudenzia était présentée à un étalon première production.

David Redvers a signé le bon pour Qatar Racing. Il a dit : « C’est un poulain très athlétique, qui a un pedigree d’étalon. Je l’ai acheté pour Qatar Racing. Le cheikh Fahad Al Thani l’aimait beaucoup. Nous souhaitons acheter quelques mâles pour combler les trous dans le programme de courses que nous aimons. Ce yearling était très bien présenté, tout le mérite en revient au haras. C’est un fils de Muhaarar, un cheval avec beaucoup de vitesse et une très belle action, et très beau cheval. »

PETER BRANT TOUJOURS FIDÈLE À STARLET’S SISTER

#43      M        Charm Spirit & Starlet’s Sister, par Galileo 400.000 €

            Acheteur : Oceanic Bloodstock Inc pour White Birch Farm

            Vendeur : Écurie des Monceaux

            Éleveur : Écurie des Monceaux

Peter Brant est tombé amoureux de la poulinière Starlet’s Sister (Galileo). Il a bien raison car elle lui a donné de grands moments. Starlet’s Sister est la mère de Sistercharlie (Myboycharlie), qu’il avait achetée après sa victoire dans le Prix Pénélope (Gr3). Elle a étrenné les couleurs de White Birch Farm par une excellente deuxième place dans le Prix de Diane Longines (Gr1) 2017. Exportée ensuite aux États-Unis, elle a conclu deuxième des Belmont Oaks Invitational Stakes (Gr1) avant de remporter les Coolmore Jenny Wiley Stakes (Gr1) pour son retour en piste en 2018. La pouliche a depuis remporté les Diana Stakes (Gr1) et les Beverly D. Stakes (Gr1). Peter Brant a aimé Sistercharlie et, déjà l’an dernier, il avait acheté son frère par Siyouni nommé Sottsass, passé sur le ring de cette vente de yearlings d’août Arqana et acheté 340.000 €. Il est à l’entraînement chez Jean-Claude Rouget et est déclaré partant dans le Prix de Montaigu (Inédits), qui se court mardi à Deauville.

Michel Zerolo a signé le bon à 400.000 € pour ce frère de Sistercharlie passé sur le ring ce samedi à Arqana. Il est par le champion miler Charm Spirit, dont les premiers produits sont yearlings. Michel Zerolo a expliqué : « Je l’ai acheté pour White Birch Farm. C’est le frère de Sistercharlie, mais il n’y a pas que cela. La mère, Starlet’s Sister, a une production exceptionnelle. Nous avons le 2ans qui va débuter mardi et nous le pensons très bon. Ce yearling est un produit de Charm Spirit, issu de sa première production. C’est un joli cheval. Le poulain va aller à l’entraînement chez Jean-Claude Rouget et ira peut-être aux États-Unis dans le futur. »

LE DEUXIÈME PRODUIT DE VENUS DE MILO POUR SAEED SUHAIL

#62      M        Camelot & Venus de Milo, par Duke of Marmalade           400.000 €

            Acheteur : Charles Gordon Watson Bloodstock

            Vendeur : Coulonces Sales

            Éleveur : Coolmore Stud

Charlie Gordon Watson a dû batailler pour obtenir ce lot 62, un très beau fils de Camelot et de Venus de Milo (Duke of Marmalade), présenté par Coulonces Sales. Il a tout d’abord fait face à Ross Doyle, puis à Nicolas de Watrigant mais l’a finalement emporté à 400.000 €. Ce yearling est un fils de Venus de Milo, gagnante des Give Thanks Stakes (Gr3) et des Munster Oaks (Gr3), mais aussi multiple placée de Gr1 : deuxième des Irish Oaks, des Yorkshire Oaks et des Pretty Polly Stakes et troisième des Nassau Stakes. Venus de Milo est par ailleurs une sœur de What a Home (Lope de Vega), placé de Gr3. La troisième mère est Inchmurrin (Lomond), gagnante de Gr2 et mère d’Inchinor (Ahonoora). C’est une famille vivante car Inchmurrin est la troisième mère d’un certain Poet’s Word (Poet’s World), gagnant cette année des Prince of Wales’s Stakes et des King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Grs1). Poet’s Word appartient à Saeed Suhail… Lequel est justement l’acheteur de ce lot 62 !

Charlie Gordon Watson a dit : « C’est un magnifique poulain. Il est déjà mature, il se déplace très bien et il a une couleur magnifique [bai foncé sans blanc, ndlr]. J’aime beaucoup Camelot. Je l’ai acheté pour Saeed Suhail, le propriétaire de Poet’s Word que j’avais acheté yearling et qui apparaît d’ailleurs dans la page de ce poulain. Il va aller à l’entraînement chez Sir Michael Stoute. »

 

LE SEUL MEDAGLIA D’ORO DE LA VENTE POUR SUN BLOODSTOCK

#25      M        Medaglia d’Oro & Rusty Slipper, par Lemon Drop Kid     340.000 €

            Acheteur : Sun Bloodstock Sarl

            Vendeur : Écurie des Monceaux

            Éleveur : R. Meahjohn

Le lot 25, présenté par l’écurie des Monceaux, était le seul produit de Medaglia d’Oro inscrit à cette vente de yearlings d’août Arqana et il a été adjugé 340.000 € à David O’Callaghan pour Sun Bloodstock. L’étalon de Darley a encore récemment fait parler de lui en France, avec la victoire de Talismanic dans le Prix Gontaut-Biron - Hong Kong Jockey Club (Gr3). Il est bien sûr aussi le père des championnes de dirt Songbird et Rachel Alexandra, mais on le retrouve aussi en Australie, où il fait le shuttle avec le rapide Vancouver… Récemment, en Amérique du Nord, Medaglia d’Oro s’est distingué grâce à Wonder Gadot, deuxième des Longines Kentucky Oaks (Gr1) et gagnante face aux mâles des deux premières épreuves de la Triple Couronne canadienne. Il y a quelques jours, à Saratoga, lors de la vente de sélection organisée par Fasig Tipton, les yearlings de Medaglia d’Oro avaient fait sensation, trois des sept lots présentés égalant ou dépassant le million de dollars.

Le pedigree de ce lot 25 est totalement américain. La mère, Rusty Slipper (Lemon Drop Kid), avait été achetée 85.000 $ à Keeneland par Woodford Thoroughbreds. Elle a couru pour RMJ Stables et a remporté le Red Carpet Handicap (Gr3). Il s’agit de la famille de Gulch Approval (Gulch), double lauréat de Gr3 aux États-Unis, de Wicked Strong, gagnant des Wood Memorial Stakes (Gr1) et deuxième des Travers Stakes (Gr1). Via la troisième mère, Classic Value, placée du Santa Monica Handicap (Gr1), il s’agit de la souche des étalons Sleeping Indian et Student Council.

David O’Callaghan a expliqué : « Je l’ai acheté pour Sun Bloodstock. Il est possible qu’il reste à l’entraînement en Europe mais rien n’est encore décidé. C’est tout simplement un beau poulain, avec un bon pedigree ! » David O’Callaghan a aussi acheté le lot 79 pour Sun Bloodstock, moyennant 260.000 €. C’est un fils de Siyouni et d’Angel Falls, lui aussi présenté par l’écurie des Monceaux.

UN DANSILI POUR STEPHEN HILLEN ET HENRI-FRANÇOIS DEVIN

#38      M        Dansili & Some Spirit, par Invincible Spirit  300.000 €

            Acheteur : Stephen Hillen

            Vendeur : Écurie des Monceaux

            Éleveur : Écurie des Monceaux, Mayfair Speculators Sarl, G. B. Partnership

Stephen Hillen, au restaurant avec Henri-François Devin, a eu le dernier mot à 300.000 € sur le lot 38, un fils de Dansili présenté par l’écurie des Monceaux. Le duo a été actif durant ce jour 1 de la vente de yearlings d’août Arqana puisqu’ils ont aussi acheté le lot 55 moyennant 450.000 €. Ce lot 38 est par Dansili, le sire de Juddmonte qui a pris sa retraite d’étalon il y a quelques mois. C’est le premier produit de Some Spirit (Invincible Spirit), deuxième des Fairy Bridge Stakes (Gr3). Some Spirit est une propre sœur de One Spirit, gagnant de Listed et placé de Grs3 en Irlande. La troisième mère a donné le champion sprinter Diktat (Warning), tandis que la quatrième mère n’est autre que Park Appeal (Ahonoora), gagnante des Cheveley Park Stakes et des Moyglare Stud Stakes (Grs1) et mère de Cape Cross (Green Desert).

Stephen Hillen nous a dit : « Il va aller à l’entraînement chez Henri-François Devin. J’aime beaucoup le croisement Dansili sur une mère par Invincible Spirit. J’aime aussi beaucoup acheter des poulains en provenance de l’écurie des Monceaux : les chevaux confirment en piste. C’est un beau poulain issu d’une belle famille, dans laquelle on retrouve des étalons. Je pense qu’il sera bien sur 1.400m ou 1.600m dans le futur. »